in

Un documentaire d’Al Jazeera dévoile les liens secrets entre des extrémistes violents et le parti de Marine Le Pen.

L’Unité d’Enquêtes d’Al Jazeera dévoile l’extrême-droite française et révèle des liens secrets entre des extrémistes violents et le parti de Marine Le Pen. Marine Le Pen a récemment décidé de changer le nom de son parti, devenu le Rassemblement National, afin de poursuivre la politique d’adoucissement d’image du parti, ainsi que pour tenter d’améliorer ses résultats électoraux.

Pourtant, au cours d’une investigation d’une année, Al Jazeera a révélé des connections proches entre des élus du parti de Marine Le Pen, notamment des eurodéputés, et Génération Identitaire [GI], un mouvement de jeunesse d’extrême droite dont une des mesures phares est l’expulsion des musulmans hors d’Europe.

Un journaliste de l’Unité d’Enquêtes d’Al Jazeera a infiltré la branche flamande de GIpendant six mois. Dans la première des deux émissions explosives intitulées « Generation Hate »(«Génération Haine»), qui sera diffusée le 9 décembre, des images filmées en caméra cachée montrent les membres du mouvement identitaire :

Publicité

● se livrant à des agressions racistes, violentes, physiques et verbales sur
des jeunes d’origines maghrébines, y compris des adolescentes ;
● glorifiant l’Allemagne de Hitler, en criant « Sieg Heil » ;
● parlant de « faire un carnage » en utilisant une voiture bélier  contre une
mosquée ou un marché fréquenté par des musulmans
● expliquant comment ils infiltrent le parti de Marine Le Pen pour pousser
leurs idées – dont la « remigration », ou le renvoi des immigrants vers leur
pays d’origine prétendu – au sein du parti.

La branche flamande de GI a son QG dans un bar lillois appelé « La Citadelle », où les membres se rencontrent pour boire et discuter de leur stratégie. Le groupe prône la défense de l’identité et de la culture européenne face à ce qu’ils voient comme les menaces de l’immigration massive et de l’islam.Les milliers de militants de GI estiment que l’identité européenne est seulement blanche et chrétienne.

Le mouvement se présente comme patriote, non-violent et non-raciste. Il compte des soutiens partout en Europe : en Italie, en Autriche, en Allemagne et au Royaume Uni, mais ses origines sont en France. Dans le documentaire, un cadre important de GI, qui appelle à des attaques meurtrières sur des islamistes, raconte comment il a perdu son emploi après que ses liens avec le groupe aient été divulgués.

Publicité

Le dirigeant lillois de GI, Aurélien Verhassel, prétend qu’il écrit des discours pour le Front National. Des militants disent que Aurélien Verhassel aide les militants de GI d’obtenir des postes au Front National (devenu Rassemblement National). Des membres du Front National sont les bienvenus au bar de GI, La Citadelle, où ils parlent de se préparer à une guerre civile si le parti arrive au pouvoir.

Sylvie Guillaume, eurodéputée socialiste et vice-présidente du Parlement Européen, témoigne dans l’émission que les identitaires sont :« dangereux. Le gouvernement actuel… [doit] d’abord prendre connaissance que ce phénomène existe, et avoir la volonté politique de le combattre. »

Dans une réponse envoyée par Marine Le Pen à Al Jazeera, elle explique qu’elle a écarté tous ceux qui étaient violents, racistes ou antisémites. Marine Le Pen affirme également que Aurélien Verhassel n’a jamais travaillé ou écrit de discours pour le Front National.

L’avocat de Aurélien Verhassel a répondu que la Citadelle ne représente pas Génération Identitaire et peut à ce titre accueillir des personnes « de diverses sensibilités aux parcours variés ». Les deux parties de Generation Hate seront diffusés aux heures suivantes :

Publicité

Dimanche 9 et 16 décembre, 21h (heure française)
Lundi 10 et 17 décembre, 13h (heure française)
Mardi 11 et 18 décembre, 2h (heure française)
Mercredi 12 et 19 décembre 7h (heure française)
Jeudi 13 et 20 décembre 21h (heure française)
Vendredi 14 et 21 décembre 13h (heure française)
Samedi 15 et 22 décembre 2h (heure française)
Dimanche 16 et 23 décembre 7h (heure française)

L’Unité d’Enquêtes d’Al Jazeera

Publicité
Publicité
Publicité

14 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Suprême paradoxe.
    Les mouvements violents sont absurdes et incohérents. Mais ce sont les seuls qui font plier le pouvoir.
    Macron a bien prouvé lors du conflit SNCF son mépris pour les protestataires pacifiques et organisés. Idem s’agissant de la loi Travail.
    Aujourd’hui, il s’apprête, ou s’apprêtait à en rajouter plusieurs couches. Diminution des retraites, des aides sociales, des APL, des indemnités chômage. Augmentation des taxes qui visent surtout les pauvres: Gaz, électricité, EDF, cigarettes. (Les fumeurs pauvres sont désormais obligés de les rouler, ce qui est désastreux pour leur santé). Le gasole et les contredanses, ça complète.
    Autant que je sache, Macron ne va pas céder ce soir. J’avais indiqué les pistes à suivre, réalistes et réalisables en conservant l’équilibre budgétaire, mais je crois que notre président vit sur une autre planète.
    Bref, il va sauter. Je commence à me tâter pour rejoindre cette révolte un peu imbécile, vu que le pire est au pouvoir. Je reconnais que c’est dur de diriger un pays, car la marge de manœuvre est étroite. Mais au delà d’un certain niveau d’incompétence, on se pose des questions.
    Car, au final, ça fait un moment que les réponses devraient être simples. L’augmentation du Smic, par exemple, est vitale quoi qu’il en coûte. …De même que le rétablissement de l’ISF, qui compenserait.
    En fait, je crois que Macron a viré barge, un peu comme l’orchestre du Titanic. Ruffin n’a pas tort en le comparant à Louis XVI.
    Drôle d’époque, tout de même. Globalement, ça sent quand même le sapin (de Noël, bien sûr).

  2. Sont des malades! car l’origine humain est de la même provenance! d’ailleurs ces races ne sont des race mais bel est bien sont une adaptation avec le climat et l’environnement qui les entours, si on vit dans un pays froid on est forcement blanc pour manque de soleil, si on vit dans l’arabie on est forcement bronzés pour assez de soleil, si on vit dans la nature on est forcement bleu comme les touareg et les africains paraissent mais en vérité sont bleus a cause de l’humidité des arbres et les couleurs qu’ils dégagent en particulier en printemps….

  3. Les liens entre le RN et les identitaires est bien documenté. Il est d’ailleurs encore plus net du côté de Marion Maréchal, qui draine la droite raciste et les cathos intégristes (Civitas, Manif Pour Tous). Par bonheur, cette dernière, bien que représentant la majorité des militants, est complètement à la ramasse suite à la faillite annoncée de son école. (15 élèves, et diplôme non reconnu). (On a le droit de rire).
    Ceci dit, en dépit de la dé-diabolisation entreprise par MLP du temps de Phillipot, cette dernière continue de fréquenter des gens plutôt glauques, voire des nazis assumés. Elle fait également l’apologie des tous les dictateurs fascisants de la planète, ce qui jette un doute sur ses prétendues intentions sociales, républicaines, et laïques.
    En attendant, on aimerait bien voir Al Jazira enquêter avec le même empressement sur le gouvernement qatari. Et que dire d’une chaîne qui donne la parole à Qaradawi tout en critiquant l’extrême droite? Que c’est l’hôpital qui se fout de la Charité? Ca me fait un peu penser aux procès de Nüremberg, où officiaient des juges staliniens, entre autres, impliqués dans le Goulag. Car je doute que MLP ait, au cours de son existence, sponsorisé autant de terroristes que le Qatar.
    Je ne nie pas le risque de terrorisme fascisant. Il est réel. Ceci dit, le terrorisme le plus dangereux sera le terrorisme d’état si MLP est élue. On va bientôt assister à la répétition générale au Brésil, où le chouchou du RN vient d’être mis au pouvoir.
    Dernier point: Il serait bon que Oumma trie un peu ses sources. Des chaînes comme Al Jazira, RT, Sputnik doivent être considérées avec la plus grande prudence. Personnellement, je ne me fie qu’au Canard Enchaîné et au Monde Diplo. Même Médiapart se trompe de loin en loin. Alors, Al Jazira…
    Je ne dis pas que leur sujet est bidonné, je ne l’ai pas vu. Mais méfiance. Ca vaut aussi pour CNN, BFM, ou TF1. (sauf Quotidien, drôle et très instructif).
    Voila, voila.

  4. C’est évident qu’il y a des liens entre le RN et les identitaires. Tout comme il y a des liens entre djihadistes et Frères Musulmans ou d’autres groupes islamiques.

    • @rachid
      vous avez parfaitement résumé.
      le piège dans lequel se sont débattus les gilets jaunes tout ce w.e est frappant sans mauvais jeu de mot.
      entre les fachos de droite, et les fachos de gauche, leur marge de manœuvre était très limitée
      et finalement ce sont les casseurs qui l’ont emporté médiatiquement, au détriment d’un véritable débat de fond.
      Le gouvernement a tenté dès le départ de délégitimer ce mouvement en évoquant la “peste brune”, en faisant semblant d’ignorer que des ultras, zadistes et autres gauchistes violents étaient également présents dès le premier soir. (les tags ZAD sur les statues de Paris sont apparus très rapidement)
      cordialement

      ,
      .

  5. La suite est restée dans mon clavier … désolé ……………
    Cet article en fait sans le dire mais en comptant sur l’imaginaire du lecteur, compte tenu de l’actualité violente qui dans la tête de tous, vise les gilets jaunes.
    Je vous rappelle quand même que la référence de Mélenchon c’est Robespierre un grand ami des religions et des religieux !!!!!!
    Le choléra peut tuer mais la peste aussi !

  6. Les black blocs en gilets jaunes et les antifas en gilets jaunes seraient absents ?
    De même on ne parle pas des voleurs en gilets jaunes etc.
    un peu de sérieux SVP
    çà pue la fausse nouvelle par omission délibérée d’une partie du réel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Comment pénaliser le surplus de la richesse accumulée

Gilets jaunes : un manifestant avec les bras levés face aux CRS touché par un tir de flash-ball