in ,

Un chandelier géant éclaire Paris pour la fête juive des lumières

La République allume un chandelier géant pour les festivités de Hanouccah, la fête juive des lumières, et c’est la laïcité à la française qui est plongée dans le noir.  

Electrochoc lumineux de cette fin d’année, la France, qui brandit furieusement l’étendard laïc contre le communautarisme forcément musulman, se laisse volontiers éblouir par le deux poids deux mesures, sans craindre de s’égarer ou de se compromettre. C'est magique comme une cérémonie d'éclairage en grande pompe sur le Champ Mars, un soir de décembre ! 

Ainsi, dimanche à 20h, le Grand Rabbin de France Gilles Bernheim, bien entouré, a lancé officiellement les festivités de Hannoucah en éclairant un chandelier grandeur nature, en présence de personnalités communautaires et nationales. Une cérémonie, suivie d'un concert, qui était le prélude à une centaine d'éclairages dans la Ville Lumière et sa proche région.

Quand un chandelier suffit à mettre en pleine lumière l’hypocrisie des Lumières…

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un ex-journaliste belge jugé pour tourisme sexuel au Maroc

Etats-Unis: un restaurant Subway refuse de servir un couple musulman