in

Un activiste anti-islam australien perd son procès contre Facebook après avoir eu sa page bloquée pendant 3 jours

Sur son cheval blanc enfourché non pas comme un preux chevalier, mais comme un ultra du nationalisme menant une croisade anti-islam passionnelle sur le champ de bataille virtuel du Net, l’Australien Gary Young n’a pourtant pas de quoi plastronner pour annoncer son grand retour sur Facebook, car il sonne le glas de sa joute judiciaire perdue sans gloire et sans s’être rempli les poches…

En effet, ce redoutable pyromane du Net qui s’est autorisé pendant plusieurs mois à calomnier l’islam, le halal et à crier à l’invasion islamique au nom d’une liberté d’expression dévoyée et sans garde-fous, s’est attaqué crânement, mais vainement, au mastodonte des réseaux sociaux après que sa page infecte ait été bloquée fin septembre, pendant trois petits jours seulement.

Avec un art consommé de la dramatisation et de l’outrance, celui-ci a dénoncé la « violation » de son droit de tout dire et surtout d’éructer sur l’islam, exigeant une juteuse contrepartie financière pour se remettre de ses émotions : 1, 25 millions de dollars, telle était la coquette somme exigée par le très gourmand Gary Young afin de panser ses bleus à l’âme, révélant au grand jour une cupidité qui n’a pas été du meilleur effet face à ses juges…

Débouté de sa plainte au motif qu’il avançait masqué sur Facebook sous le pseudo « Gee Young », l' islamophobe notoire, qui sévissait sur le réseau social aux 900 millions d’amis et nombreux faux amis, a lamentablement perdu la face dans le prétoire, se couvrant de honte et de ridicule à la fois.

Mais c’est bien connu, le ridicule ne tue pas ceux que les scrupules n’étouffent pas, et sans grande surprise, Gary Young n'a pas tardé à refaire surface sur sa nouvelle page Facebook créée cette fois-ci à son nom, en vue de bafouer la sacro-sainte liberté d’expression sur son fougueux destrier anti-islam.

Gary Young annonçant son come back en fanfare sur Facebook, et ci-dessous l'appel à rejoindre son mouvement d'extrême droite "Reclaim Australia".


 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etats-Unis : un musulman passé à tabac sous les yeux terrifiés de sa petite nièce de 9 ans

Israël torture des enfants palestiniens en les emprisonnant dans des cages en extérieur, et en plein hiver