in

Turquie : la cité des châteaux vides

Des centaines de villas impeccablement alignées, d’un style évoquant tant les châteaux français que ceux de Disney, se dressent dans une province du nord-ouest de la Turquie. Problème : ces bâtisses destinées à de riches acheteurs étrangers sont vides et n’ont plus rien du conte de fées pour leurs promoteurs.

Publicité
Publicité
Publicité

8 commentaires

Laissez un commentaire
  1. En attendant les pays arabes aucune ambition,aucun risque et donc pas de risques de tomber de haut parce qu’ils sont déjà à plat ventre
    Et pourtant les moyens ne manque pas?!!?!!!
    Moi je pense que le pays se développe, s’éduque, technologies de pointe, armé puissante etc…
    Même si je n’ idolâtre pas erdogan il a le mérite de défendre les intérêts de la Turquie
    Contrairement a l’Égypte les saouds etc qui défendent leurs maître((“”israël”))

    • Euh…. C’est une blague ? Rien que les Émirats arabes Unis et l’Oman sont des pays bien plus développés que la Turquie.
      Le Qatar est même numéro 1 mondial en terme de Pnb par parité de pouvoir d’achat.

      À côté de ça , la Turquie a un idh inférieur à celui de la Bulgarie. Vous n’êtes pas la Corée du Sud pour faire se genre de leçon.

      Et la Turquie est dans l’OTAN. Elle repassera pour donner des leçons d’insoumission.

  2. J’avais posté ça en vain sur le fil de Toulon (rixe gilets jaune-maréchaussée ou Marie-Josée chéplus) pour le plaisir des mots alors je ne vois vraiment pas ce qu’il peut y avoir de subversif ou de particulièrement contraire à la charte du site. Je veux bien qu’on me censure mais au moins que je puisse comprendre pourquoi parce que là franchement, je n’y arrive pas. Vous craignez un procès pour jeu de mots débile ?

    Voilà qui est frappé au coin du bon sens.
    Quand on frappe d’estoc et de taille indifféremment vieux et rombières, innocents et filous, précaires et fragiles, sains d’esprit et frappadingues, balayant d’un revers moult objections et autres « aïe » pourtant si convaincants si sincères, sous prétexte qu’à la porte d’un sourd, tu peux toujours cogner, il ne faut pas s’étonner que d’honnêtes fils de soixante-huitards battant le pavé vot’ seigneurie certes, mais jamais ne s’en servant attention, finissent par céder au désir pourtant héroïquement refoulé mais finalement irrépressible de céder au joli cœur de la belle comme à l’appel du cœur : Sus au fâcheux.
    C’est ainsi M’sieur le juge que le gentilhomme outragé, se fit petite frappe complètement frappée le temps de boxer l’indélicat, de caresser les côtes de la brute et de faire mal à celui dont c’est le métier. Pas de sots métiers certes, mais le concerné lui, l’était pas mal.

  3. La vidéo ne dit pas tout. Le deal de départ était qu’en achetant un appartement de + de 214 000 euros, vous obteniez la nationalité turque. On nous dit que des clients du golfe se seraient rétractés à cause de la baisse du prix du pétrole. Ça ne tient pas debout d’abord parce que – contrairement aux états – les fortunes personnelles des émirs sont depuis longtemps mises à l’abri des fluctuations des prix du pétrole par diversification des investissements. Ensuite combien même il y aurait eu cet impact, on nous rappelle l’effondrement de la lire turque, moins de dollars mais beaucoup plus costauds face à la lire ça compense et l’argument tombe de lui-même.
    La vraie raison à mon sens est double, l’Espagne offre également sa nationalité aux investisseurs arabo musulmans et pas que ceux du golfe puisque je connais plusieurs algériens qui seraient intéressés et elle est autrement plus stable et plus intéressante dans l’Europe que la Turquie. Ensuite, vous avez deux perspectives géostratégiques d’avenir pour la Turquie à en croire certains:
    Pour Imrane Hussein qui rappelle que la Turquie c’est l’Otan, icelle serait sur le point d’attaquer la Syrie (et donc ses alliés dont l’Iran), ce à quoi devrait répondre très fermement la Russie et interviendrait ainsi le deuxième fath de Constantinople (Istanbul) annoncé par un prétendu hadith auquel il tient absolument, aucune perspective réjouissante donc.
    Pour d’autres au contraire, la Turquie d’Erdogan c’est les FM (qui n’ont rien contre l’Iran au contraire), donc alliée du Qatar mais ennemie mortelle de l’Egypte des émirats et de l’Arabie trucchouettique. Il est même question d’un accord américano (donc otano)-égypto-émirati d’occupation des positions américaines après retrait par l’armée égyptienne sous financement émirati au grand dam des turcs.
    Comme si ce n’était pas assez compliqué, les turcs (alliés US dans l’Otan) veulent avoir les mains libres avec le PKK et donc les kurdes… (alliés US tout court). Et Israël allié US et coalition arabe anti FM et anti Qatar est aussi allié des turcs via les US et l’Otan contre l’Iran, la Syrie et la Russie alors même que la Turquie n’a aucun intérêt à avoir l’Iran ami des FM comme ennemi.
    D’ici à ce que vous y retrouviez vos petits, pourquoi diable voudriez-vous qu’un riche investisseur arabo-berbéro-musulman préfère investir son argent et s’installer en Turquie plutôt qu’en Espagne ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Bernard Tapie s’énerve face au journaliste Gilet jaune

La mère d’un prisonnier palestinien meurt avant de voir son fils libéré le même jour