in

Tunisie: des salafistes attaquent une maison close

Les groupes salafistes en Tunisie s'érigent désormais en police des mœurs  n'hésitant pas à recourir à la violence pour tenter d' établir un ordre religieux caractérisé par un contrôle strict des individus.  Ainsi samedi soir,  ces derniers ont organisé une "descente" dans une  maison close à Ghardimaou dans le gouvernorat de Jendouba. Agressant les filles qui travaillaient dans ce lieu, les militants salafistes ont décrété la fermeture des locaux avant de les  incendier.  D'autres groupes salafistes ont agi avec la même brutalité en ciblant un bar d'alcool et ses client dans la localité de Dahmani (gouvernorat du Kef). Autant d'actions violentes qui témoignent de la menace que font peser ces mouvements salafistes en Tunisie  qui se croient dépositaires de la pureté religieuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’appel à voter Sarkozy de Jean-François Copé, à l’adresse des Français d’Israël

Lynchage d’immigrés africains à Tel Aviv