in

Stéphane Hessel violemment pris à partie par des inconditionnels d’Israël

Quand l’indignation s’empare d’inconditionnels de la politique israélienne, elle se fait brutale, irrespectueuse, intolérante, sourde, et peu importe si l’homme qu’elle a dans sa ligne de mire s’honore d’un passé de grand résistant, de diplomate mû par la défense des droits de l’Homme, ayant contribué à la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l’homme en 1948, un parcours d’exception qui parle pour lui.

Violemment interpellé par des sionistes français qui mènent leur propre guerre en France, Stéphane Hessel a subi de plein fouet une offensive indigne en plein salon du Livre à Paris dont, on l’aura compris, le logiciel haineux n’a toujours pas inscrit à son programme ni les tables rondes, ni la politique de la main tendue, et encore moins la souveraineté de la Palestine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Affaire raciste autour du fiasco des Bleus en Afrique du Sud

Guantanamo, quand l’enfer carcéral US libère des prisonniers à “haut risque”