in

Soutien au militant israélien Jonathan Pollack, emprisonné pour son opposition à l’apartheid israélien

Jonathan Pollak vient d’être arrêté ce lundi dans son bureau au quotidien israélien Haaretz où il travaille. Il est emprisonné pour avoir participé à des manifestations aux côtés de Palestiniens, et pour avoir refusé de comparaître devant une justice dont il ne reconnait pas la légitimité.

Jonathan Pollak, membre de l’association “Anarchistes Contre le Mur”, est un opposant très courageux. Il avait déjà été agressé physiquement en juillet dernier à la sortie de son journal par deux inconnus qui l’avaient lacéré au visage avec un couteau, en l’insultant.

Il déclare aujourd’hui, malgré “le harcèlement, la fatigue et l’angoisse” :
“J’aurais sans doute bénéficié d’un acquittement en me présentant devant le tribunal à Jérusalem, mais je refuse de reconnaître la légitimité de ce tribunal car :
- Mes camarades palestiniens n’ont pas la possibilité de comparaître, de manière relativement confortable devant ces juges israéliens. Ils n’ont droit qu’à des tribunaux militaires avec une parodie de justice, et ils sont détenus pendant tout le temps de la procédure.
- les peines qui leur sont infligées pour des motifs similaires sont incomparablement plus dures que celles prévues par les lois israéliennes.
- Et plus fondamentalement, je refuse de comparaître, car de quel droit ces tribunaux se permettent-il de juger des résistants au joug colonial, quel que soit leur système hybride qui conjugue une démocratie racialement discriminatoire en Israel, avec une pure dictature militaire dans les territoires palestiniens occupés ?

La politique israélienne n’a cessé de se droitiser. Mais de quoi se lamentent les vieux restes d’une gauche sioniste ? Du déclin de la démocratie israélienne ? Mais de quelle démocratie s’agit-il ? De celle qui a dépossédé les citoyens israéliens de leurs terres et de leurs droits ? De celle qui, dans le meilleur des cas, considère les citoyens palestiniens comme des individus de seconde classe ? A moins que ce soit la démocratie qui règne sur le sale blocus de Gaza ?

Publicité

Malgré la nature évidente de notre régime, les libéraux israéliens ne sont pas prêts à remettre en cause le discours interne et à reconnaître qu’Israël n’est pas une démocratie, et ne l’a jamais été.

Pour lutter contre l’apartheid israélien, les contestataires israéliens devront d’abord admettre qu’ils sont hyper privilégiés et doivent être prêts à accepter les conséquences d’un renoncement à un tel statut. Une rébellion ouverte se déroule sous nos yeux depuis des décennies. Elle est menée par le mouvement de résistance palestinienne. le prix que paient ces résistants est énorme. Les citoyens juifs d’Israel doivent franchir le pas et marcher sur leurs traces”.

(Traduit par CAPJPO-EuroPalestine)

Source : Jonathan Pollak

Publicité

 

Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. Bravo monsieur, vous êtes un exemple de tolérance et de vivre ensemble.
    Vous avez mon soutien total et mon admiration.
    Cette terre appartient à tous les êtres vivants, on pourra vivre heureux dans le respect mutuel et la fraternité.

  2. Masha Allah, il y a aussi des juifs orthodoxes qui refusent toute aide sociale de l'”état’ israélien et même d’avoir une carte nationale d’identité car ils refusent de reconnaître la légitimité de l’entité sioniste. Et quand on voit qu’il y a des états arabes qui font du commerce avec israel, c’est vraiment triste. Courage à lui et qu’Allah lui porte secours ainsi qu’à tous les palestiniens et tous ceux qui se battent pour la justice. Amin!

  3. Que pensent les états qui assimilent le sionisme au sémitisme et qui protègent les crimineles de l’état bâtard d’israel?
    Que pensent-t-ils de gens comme Pollack? est-il anti-sémite lui aussi aux côtés des arabes, donc sémites, mais considérés comme anti-sémites?
    Tordre la raison et falsifier les faits dans le but d’alliéner les esprits ne prend que sur ceux qui sont ou vulnérables ou déjà alliénés. Des fois, une partie de ceux-là finit par retrouver la vue.
    Donc, messieurs les faiseurs de “lois” protégeant les assassins, avec toute la force des mots:
    allez vous faire voir!

  4. Soutenons Jonathan contre la barbarie sioniste.

    Le BDS des produits n’est pas suffisant 

    La lutte la plus efficace pour venir en aide au peuple palestinien est le BOYCOTT électoral des sionistes et de leurs complices, partout où qu’ils se trouvent à travers le monde; car ce sont les élus sionistes occidentaux qui constituent les poumons et l’oxygène d’israël, sachant qu’en aidant les Palestiniens on s’aide soi-même. L’ennemi doit être affronté de face, et surtout les criminels à distance que nous côtoyons tous les jours en Occident !

    INTÉGRER LE BOYCOTT ÉLECTORAL DES PRO-ISRAÉLIENS AU BDS
    ET
    ŒUVRER POUR UN SEUL ÉTAT DÉMOCRATIQUE ET LAÏC
    EN PALESTINE HISTORIQUE 

    Pour y arriver, il convient d’informer les peuples sur la vraie nature d’israël et du sionisme qui exploitent le judaïsme, l’antisémitisme et la shoah comme un fonds de commerce pour tromper les gens afin de réaliser leur objectif : « le grand israël » qui s’étend du Nil jusqu’à l’Euphrate, avant d’aller plus loin encore ; car la charte sioniste prévoit « La gouvernance du monde par les enfants de David ». Aussi, il convient d’inviter tous les juifs du monde d’aller visiter les deux parties de la Palestine occupée pour découvrir le vrai visage d’israël, qui se nomme désormais « L’État nation du peuple juif » – bien que ce « peuple » lui-même ait été inventé, selon l’historien israélien Shlomo Sand, voir son livre « Comment le peuple juif fut inventé ».

    L’histoire est la meilleure arme pour démasquer l’idéologie sioniste, qui est basée sur le mensonge et la falsification de l’Histoire. Utilisons-la pour donner une prise de conscience aux peuples du monde, inciter les juifs non sionistes à rejoindre les mouvements anti sionistes comme le fait la communauté des juifs de Naturei Karta. Le boycott électoral est un remède efficace pour soigner le corps juif du virus sioniste.
    Aussi, il convient d’inviter (par tous les moyens possibles) les juifs du monde entier à aller en Palestine (dans les deux parties du pays) pour qu’ils découvrent le vrai visage d’israël et du sionisme.

    Les peuples doivent savoir que ce dont souffrent les Palestiniens aujourd’hui, pourra arriver à n’importe lequel d’entre eux demain. Ceci dit le BDS nouvelle formule, et le « Un seul État en Palestine historique pour tous ses habitants » sont la seule possibilité pour réaliser la Paix durable en Palestine et dans le monde. Ne croyez pas en la sincérité de ceux qui vous disent le contraire. Refuser ces vertus qui apportent la paix à tout le monde, revient à soutenir directement ou indirectement israël, et à prolonger la souffrance des Palestiniens.

    Les juifs de Naturei Karta brûlent le drapeau israélien, voir le lien ci-après
    https://fr.timesofisrael.com/un-drapeau-israelien-brule-a-mea-shearim-pendant-lag-baomer/

    (Merci de partager le plus largement et le plus souvent possible)

  5. Cela me fait vraiment plaisir de lire ces lignes. Les israéliens comme les palestiniens doivent se battre côté a cote, contre l opression d un état voyou qui ne respecte aucune règle et dont le seul but est de continuer à ne pas avoir de frontière. Les palestiniens ne peuvent pas grand chose contre la puissance israélienne mais les israéliens peuvent considérer les palestiniens comme leurs frères, leur voisin et c est cela qui changera les choses dans le bon sens pour les deux.
    Les grands changements viennent du peuple qui s insurge contre les injustices et le peuple a ses héros tel que Jonathan Pollack.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Comments

0 comments

Publicité

Iran: Trump calme le jeu

Le sens véritable de la religion selon Ghazali