in

L’Égypte, l’Algérie et l’UE mènent des discussions sur la crise libyenne

L’Afrique et l’Europe déploient des efforts concertés pour faire face à l’intervention militaire de la Turquie en Libye, pays déchiré par la guerre. Alors que l’Égypte mobilise les ministres des affaires étrangères de France, d’Italie, de Grèce et de Chypre pour discuter de la question au Caire, le président algérien nouvellement élu, Abdelmadjid Tebboune, reçoit le ministre turc des affaires étrangères pour échanger des vues sur la situation.

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. Ce qui intéressent les Occidentaux c’est la richesse pétrolière libyenne.
    Quant à Al-Sissi, l’assassin du peuple égyptien, il est un simple courtier des USA.

    Les Libyens de l’Est comme ceux de l’Ouest qui se battent pour le pouvoir sont des traîtres à pays et à leur leur peuple. Ils sont venus sur les chars de leurs esclavagistes américains et de leurs alliés.
    Que le peuple libyen les jette tous dans la poubelle de l’Histoire et prendre en main sa destinée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Le sens véritable de la religion selon Ghazali

« Le voile et le burkini ne protègent pas la femme mais menacent sa liberté et ses droits »