in ,

Singapour : la photo d’un ouvrier musulman en train de prier sous un soleil de plomb émeut les réseaux sociaux

Mercredi 26 juin, alors que régnait une chaleur accablante à Singapour, une scène a particulièrement touché une femme non musulmane qui, comme tant d’autres de ses concitoyens, était restée au frais chez elle.
D’abord surprise d’apercevoir sur un toit, bravant le soleil de plomb, un ouvrier du bâtiment de confession musulmane en train d’accomplir l’une des cinq prières quotidiennes, elle fut très vite envahie par une émotion sincère en réalisant que rien n’aurait pu faire renoncer cet homme pieux à se prosterner devant Allah.
Ni son dur labeur ni les températures caniculaires ne l’ont dissuadé d’obéir à son devoir religieux, la terre entière étant une immense mosquée, selon un célèbre hadith.
La vue de ses bottes posées à côté de lui et de la petite serviette bleue qui lui servait de tapis de prière a littéralement bouleversé la Singapourienne Phoebe Olivia, au point de vouloir immortaliser cette scène insolite et de l’accompagner d’un message fort, chargé d’ondes positives.
Prise à son insu mais pour la bonne cause, la photo montrant l’infinie dévotion de cet ouvrier musulman du BTP dans une ville de Singapour écrasée par la chaleur est devenue virale en un éclair, les réseaux sociaux étant à leur tour gagnés par une émotion contagieuse.

I find this very touching I saw this worker in a hot day like this he still make some time to pray. Don't forget to be thankful every second in our lives. Just sending love and blessing to all of you

Publiée par Phoebe Olivia sur Mercredi 26 juin 2019

Publicité
Publicité
Publicité

« Je trouve cela très touchant. J’ai vu ce travailleur par une journée chaude comme celle-ci. Il lui reste encore du temps pour prier. N’oubliez pas d’être reconnaissants chaque seconde de votre vie. J’envoie juste de l’amour et des bénédictions à tous », a écrit en légende Phoebe Olivia.
Les réactions des internautes ne se sont pas fait attendre. Mais au lieu de la déferlante de commentaires aux relents nauséabonds, sarcastiques, fielleux ou, pire encore, haineux, que cette même scène aurait immanquablement déclenchée en France, c’est une pluie de remarques émues, attendries, admiratives, voire même d’autocritiques sans complaisance, qui a inondé le Net.
Le commentaire posté par Sharifah AJ a, à cet égard, marqué les esprits : « Quand je vois cela, la première chose qui me vient à l’esprit est une question : comment peut-il prier sous le soleil brûlant ?  Et puis je me dis, quelle est mon excuse à moi pour ne pas prier ? ».
 

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Turquie: l’imam au grand coeur qui accueille au quotidien les sans-abris

Pakistan: des lions comme animaux de compagnie