in

Selon Le Point, de nombreus.e.s participant.e.s ont demandé à Tariq Ramadan de quitter une conférence sur les violence faite aux femmes

Tariq Ramadan, toujours mis en examen pour viol dans deux dossiers et sous contrôle judiciaire, a été aperçu hier soir à Saint-Denis lors d’une réunion « contre les violences faites aux femmes au quotidien », en présence de Danièle Obono et de Françoise Vergès. Cette réunion était organisée par Majid Messaoudène, militant décolonial et conseiller municipal La France insoumise en charge de l’égalité et des droits des femmes à la mairie de Saint-Denis. Des femmes en désaccord avec sa présence ont quitté la salle” rapporte Le Point.

Le  Point a également  recueilli la réaction  de la maire de Saint-Denis : « Sa venue dans la salle comme spectateur du débat est une provocation inacceptable (…) », s’indigne la maire de Saint-Denis. Sa présence est « totalement indécente. L’élue en charge de l’animation du débat, tout comme de nombreus.e.s participant.e.s, ont ainsi demandé à de multiples reprises à monsieur Ramadan de partir de la salle. Son refus de quitter la salle est une insulte envers les personnes légitimement choquées par sa présence », renchérit la municipalité. Et celle-ci de réclamer à l’islamologue « un minimum de décence en laissant en paix celles et ceux qui se battent contre les violences faites aux femmes. »

Publicité
Publicité
Publicité

23 commentaires

Laissez un commentaire
  1. @ Croissant de lune

    Votre appel à la démocratie pour défendre Tariq Ramadan ne relève pas d’une cohérence exemplaire …

    La démocratie n’empêche pas Ramadan d’aller assister à une conférence sur les violences faites aux femmes. Certes.
    Mais la démocratie n’empêche pas l’assistance d’avoir un ressenti.
    On PEUT exprimer un malaise. On peut aussi se taire et encaisser. C’est ce que vous préconisez. Vous avez le droit de préférer le confort d’un individu à la gêne du reste de l’assistance.

    Que cela vous plaise ou non, et quoi qu’il en soit de la présomption d’innocence concernant des viols réels ou supposés, la terre entière connaît maintenant un Ramadan amateur de pornographie, de “l’amour qui fait boum”, et de conquêtes féminines. Rien qui soit illégal. Et rien qui soit immoral (sauf en cachette de l’épouse) entre adultes consentants. C’est sa vie privée.
    Mais …
    Vous n’étoufferez pas l’indignation des Musulmanes et des Musulmans qui se sont laissés guider par Tartuffe dans la conduite de leur foi.
    Vous n’étoufferez pas l’indignation des femmes et des hommes civilisés devant le refus de Ramadan de condamner explicitement la lapidation, et, pis encore si c’est possible, l’excision des femmes. Voyez à ce sujet :
    http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2017/06/23/31003-20170623ARTFIG00381-ce-que-revele-le-discours-de-tariq-ramadan-sur-l-excision.php
    Si vous le désirez je peux vous donner les liens vers 2 vidéos, l’une dans laquelle Ramadan s’exprime en anglais, une autre différente dans laquelle il s’exprime en français. Dans les 2 cas il prend la défense de l’imam qui conseille l’excision pour lutter contre l’ “hypersexualité des femmes”.

    Croissant de lune, si la réaction des participants à la conférence vous étonne, c’est que vous êtes un grand, très grand naïf. Moi, ce qui m’étonne, c’est que l’éviction ait été faite de manière polie. Avouez qu’il y a des coups de pied au c… qui se perdent …

  2. Salam mon frère Dias, je ne comprends pas moi, qu’on ne soit pas choqué en démocratie lorsque des gens s’autorisent à s’ofusquer que tel ou tel se présente ici ou là, si c’est d’accès libre au public, à tout public et à la rigueur, y compris aux condamnés. Pourquoi, comment se fait-il qu’en démocratie, on n’austracise pas ceux quis’autorisent àaustraciser d’autres? Tariq Ramadan n’est pas condamné dans aucune affaire, mais quand il le serait, il pourrait quand-même assister à une conférence d’accès libre, sauf si la salle est pleine et qu’il n’y a plus de place, ça m’étonnerait beaucoup. Si c’est son bon plaisir de se rendre à cette conférence, la mairesse n’avait rien à dire, elle n’est pas magistrate pour étaler ses sentiments personels. Moi, si j’habitais à Paris, je n’assisterais à aucune conférence d’un contenu féministe ennuyeux, genre de conférence où on reredit la même chose. Si j’habitais à Rennes, en Bretagne, j’irais volontiers aux conférences hebdomadaires de l’espace des sciences, à défaut, j’ai leurs vidéos parfois longues et nourrissantes, mais faudrait me payer pour aller chez des féministes et encore, je préfère payer moi pour entendre de la science. Mais enfin, si c’est le goût de Tariq Ramadan, intellectuel omnivore et préoccupé de tout d’assister à ce genre de conférences, si son bon plaisir est d’y passer de son temps, la loi lui permet de le faire, mais je ne sis pas sûr que la loi autorise la mairesse à exprimer ses sentiments personnels exclusifs.

    Que fait Eric Zemmour, il passe son temps à étaler ses sentiments, j’ai déjà transmis ici des éléments suffisants à mon avis pour l’exclure au minimum des médias de masse, parce qu’il a tout simplement enfreint la loi, surtout dans sa conférence Bordelaise en 2015 où il se plaisait à comparer les quartiers de banlieues à des La Rechelle qu’il faudrait reconquérir et reprendre à la façon du cardinal Richelieu, c’était de l’appel à violence et à meurtre, pour cela, un Musulman eut été mis en prison. J’ignore s’il a condamné les fait de Nouvell Zélande, mais ça clocherait sa condamnation avec la conférence violentiste de Bordeaux.

    Hemda Ayari, ah oui, Tariq Ramadan a reconnu avoir eu rapports avec elle mais il n’a pas indiqué le lieu ni la date, faut qu’elle se débrouille. Cet élément-là me plongedans la perplexité, si tout ça n’était qu’un immense montage? En ce cas, la clé du démontage du montage, serait l’incohérence du récit d’Ayari, lequel ferait apparaître des fabrications,est-ce possible? Ce serait énorme alors, je ne sais plus.

    Les médias de masse ont largement traité cette affaire de conférence pourtant dérisoire. On dirait bien que la France politico-médiatique actuelle est paumée, voire déconstruite sans relancer le logiciel d’austracisation de ce qui est Musulman, on dirait que cette France, pour sa cohérence et son équilibre a besoin du bouc émissaire, voire de l’ennemi intérieur et extérieur, sans lequel il n’y a plus comme on le voit d’unité profonde du tissu social, surtout à un moment où on cherche comment mettre fin à un mouvement de contestation cahotique et peu gerrable, qui n’a pas envie de disparaître ni de s’éteindre si vite qu’on voudrait. Est-ce que l’apparition de Tariq Ramadan à cette conférence n’est pas l’équivalent d’un petit attentat qui soulève les bons/mauvais sentiments de l’entre-soi? La France telle qu’elle est aujourd’hui peut-elle vivre sans ce qu’elle nomme attentats” associé à des Musulmans? On dirait bien que non.

    Croissant de lune.

  3. @Dias,
    Il est présumé innocent oui, mais de Viol. Par contre, concernant le reste du type violences lors de rapports ou utiliser la femme tel un objet… Nous pouvons dire que toute cette facette a été mise au grand jour.

    @Croissant de lune,
    Un ancien Violeur, sera plutôt vu comme une personne ayant payé, et voulant faire avancer le débat de par son passé (ou alors il sera là en mode prédateur aussi)
    Le cas de L’Usurpateur de titre est différent: là il est en pleine affaire, où il a été démontré que la femme pour lui, c’est juste un objet sexuel etc etc (on ne va pas refaire l’histoire de l’affaire ici…)
    Il a tous les droits d’être présent sur les lieux (d’ailleurs il n’a pas été chassé), mais les personnes présentent ont aussi le droit de manifester leur mécontentement.

  4. @ Kiyé
    Désolé pour la méprise, j’avais pourtant pris le soin de vérifier que les commentaires ayant précédé le mien ne contenaient rien qui puisse être pris pour de l’écriture inclusive, mais je n’avais effectivement pas revérifié le billet lui-même, mea culpa.
    @Didier Lestage
    Bonjour
    Non non, pas de susceptibilité me concernant, juste un malentendu et il me semble avoir répondu à Kiyé avec courtoisie et respect.
    Portez-vous bien

  5. Kiyé,
    Je vous donne entièrement raison : l’écriture inclusive est inélégante, absurde et de toute façon rejetée par l’académie. C’est devenu l’écriture militante et infondée de causes féministes qui voient du sexisme partout et surtout là il n’y en a pas.
    Quant à la réaction de Cémwé, j’ai l’impression qu’il y a beaucoup de susceptibilité exacerbée sur ce forum, ce qui entraîne des réactions disproportionnées et parfois complètement injustifiées. Dommage.

  6. @Croissant de lune,

    “la maire de Saint-Denis : « Sa venue dans la salle comme spectateur du débat est une provocation inacceptable”

    La maire, ne supporte pas la présence de Tarik Ramadan qui est “toujours présumé innocent, jusqu’ à preuve du contraire” en tant que spectateur à un débat sur les violences faites aux femmes.

    Par contre, Mr. Eric Zemmour, condamné plusieurs fois par un tribunal pour provocation à la haine religieuse et islamophobie en vers un groupe ethnique, lui est invité dans les plateaux TV, journaux, conférences etc…..pour parler justement de l’islam et de l’invasion des musulman et du grand remplacement et tout le monde trouve cela normale.

    En faites, henda Ayari, se souvient elle du lieu du viol, le mois et l’année ou pas encore ???????

    Oumma,com, malheureusement, j’estime que depuis le début de l’affaire Tarik Ramadan, vous avez été partial.

    bien à vous

    dias

    provocation à la haine religieuse

  7. @Cémwé
    Non, il y a méprise; je ne faisais pas référence à votre commentaire mais à l’article et son auteur. L’écriture inclusive que j’abhorre est cette nouvelle mode qui consiste rajouter la déclinaison féminine au bout d’un mot après un point. C’est tout simplement une horreur visuelle qui déforme la langue française que vous maitrisez visiblement parfaitement.

  8. @ Kiyé
    Bonjour je vous cite
    « De grâce, arrêtez l’écriture inclusive, ça écorche l’œil. Notre langue mérite mieux que ça ».
    La langue inclusive signifie autre chose mais bon je suppose que vous vouliez plutôt dire que je devais –selon vous-, écrire exclusivement en Français .
    Par égard pour les autres, j’essaie presque toujours de donner la traduction française de ce que j’écris mais n’étant pas Français moi-même, je ne suis tenu à aucune … orthodoxie dans l’expression en fait et je n’ai pas la moindre intention de faire dans l’autocensure non, ça tombe bien personne n’est obligé de me lire.
    Et pour tout dire, votre langue – car c’est bien la vôtre pas la mienne – est effectivement belle et riche et mérite tout effort qui lui est consenti, mais la toile n’est pas franco-française et demander que l’Arabe qui est tout de même la langue du … Coran disparaisse d’une plateforme … musulmane – sous prétexte qu’elle écorcherait l’œil mais heureusement pas, pas la langue des poètes-, est comment dire… un brin nombriliste, sauf votre respect.
    Bonne journée.

  9. Même un ancien violeur condamné après desfaits prouvé aurait le droit d’assister à la conférence d’entrée libre. Peut-être Tariq Ramadan a-t-il provoqué, mais nous ne sondons pas les reins et les cœurs, il a le droit d’assister, un point c’et tout. L’excès et le creschendo des indignations et scandalisations en France tend à signifier qu’il y a une par hypocrite à ces postures, des gens comme ça qui se sentent bafoués et outragés tout le temps, ça fait petit bourgeois. J’aime à outrager et à bafouer cette France qui n’est pas du vivre-ensemble, mais du penser ensemble la même chose, je ne communie pas avec elle, c’est mon droit. Arrêtons les délires hystériques.

    Croissant de lune.

  10. Rien n’est pourtant perdu. La négation des évidences est le fondement même des sectes. Comme en aïkido, on récupère l’énergie de l’adversaire à son profit. Voyez Raël, et Gilbert Bourdin, le Messie cosmoplanétaire.
    Tarik devra bien sûr se contenter de moins de fidèles, mais il pourra leur taxer plus de fric.
    Donc, tout va bien. Allez Louia. Vas-y Franckie c’est bon!

  11. Tarik Ramadan c’est fini pour toi , tu ne pourras jamais redevenir celui que tu étais, les gens se détourneront de toi pour ce qui t’est reproché . Toi qui raffolait des plateaux de télévision pour débattre avec tes adversaires que tu mettais souvent KO avant le dixième ring, nombreux étaient tes admirateurs, mais tu t’es foutu dans le pétrin comme Strauss Khan qui aurait pu devenir président à la place de Hollande.

  12. Hamraoui Habib Chawki ex journaliste TV puis un temps, ministre de la culture en Algérie et enfin membre de la permanence de la candidature de Boutef à la cinquième :
    أنه “يتمنى على الله أن يقبض روحه في نفس اليوم الذي يموت فيه بوتفليقة”.
    A déclaré qu’il demande à Dieu de lui ôter la vie le jour même du décès de Boutef…
    Chayyitite cachirite aiguë et incurable ? Syndrome de Stockholm en phase terminale ? Idolâtrie ? Peu importe en fait, il faut respecter la dernière volonté de chacun alors :
    Amen !
    Mais bon, des c…ries on en dit tous et il est quand même à parier que sous peu, il tombera amoureux de nouveau de son excellence le peuple qui lui, a exigé le départ de Boutef et comme HHC est relativement jeune et plutôt beau gosse, je parie qu’il sera aux premières loges…
    Et ce jour là, il dira haut et fort à tous ses détracteurs et autres mauvaises langues, que les violences faites aux femmes l’empêchent vraiment sincèrement, de trouver le sommeil. Si Si!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Un haka en hommage aux victimes de Christchurch

Terrorisme d’extrême droite, terrorisme islamiste : la convergence des haines