in

Un haka en hommage aux victimes de Christchurch

Cette danse traditionnelle maorie a été exécutée avec beaucoup d’émotion, ce dimanche, par un groupe de bikers néo-zélandais venu honorer la mémoire des victimes des fusillades survenues 48 heures plus tôt dans deux mosquées de la ville.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

3 commentaires

Laissez un commentaire
  1. mais ce haka démontre une chose, c’est que, fondamentalement, l’être humain est un, sous des formes différentes, et que le vrai clivage passe au sein de chaque société, de chaque structure sociale …et de chaque être humain. Laissez aux humains leurs droits à avoir des formes différentes, cela permettra de mieux faire ressortir leur fond commun …et divin.

  2. Le Haka ou les prières ou les bougies ont-ils suffi, suffisent-ils, suffiront-ils ?
    Seul un travail sur soi permet d’occulter la violence pour faciliter compassion et empathie.
    Les Hommes (hommes et femmes) auront toujours en eux la possibilité de céder à la violence, comme ils auront toujours la possibilité de céder à la compassion ou à l’empathie.
    Aller à la rencontre de l’Autre, celui d’une autre culture, dans des lieux de rencontre à dimension humaine (loges) peut éventuellement aider.
    https://www.lemauricien.com/article/mohamed-ait-aarab-la-franc-maconnerie-est-le-contraire-dune-secte/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Written by Saïd Branine

Publicité

Terrorisme Nouvelle-Zélande: le CCIF porte contre Catherine Blein, Guillaume Tabard, et Marine Le Pen

Selon Le Point, de nombreus.e.s participant.e.s ont demandé à Tariq Ramadan de quitter une conférence sur les violence faite aux femmes