in

Sarkozy cherche à éteindre la polémique avec l’Algérie

Dans un entretien accordé au magazine ultra-conservateur  Valeurs actuelles, Nicolas Sarkozy est revenu sur ses propos  tenus le 20 juillet  en Tunisie à l'égard de l'Algérie . Ce bonimenteur  avait  notamment déclaré  "La Tunisie est frontalière avec l'Algérie (et) avec la Libye. Ce n'est pas nouveau… Vous n'avez pas choisi votre emplacement" avait-il déclaré avant d’enchaîner avec une phrase qui a suscité la fureur générale : "L'Algérie, qu'en sera-t-il dans l'avenir, de son développement, de sa situation ? C'est un sujet qui, me semble-t-il, doit être traité dans le cadre de l'Union pour la Méditerranée" (voir vidéo ci-dessous)
 
Suite à la réaction  indignée de l'Algérie par le biais de son ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra  qui a affirmé que  "la pensée coloniale que l’histoire a complètement disqualifiée ne serait pas en train de tenter de se régénérer à travers des exercices stériles de manipulation de la géographie »   Dans Valeurs actuelles,  avec son bagout habituel, Sarkozy   à exprimé   son étonnement :  "J'ai été surpris car rien dans mes propos ne se voulait critique à l'endroit de quiconque, certainement pas de l'Algérie pour laquelle j'ai, chacun le sait, une profonde amitié".   Le président du parti Les Républicains a estimé dans ce même entretien que ses propos ont été mal interprétés par certains: "Très sincèrement, je crois que rien de ce que j'ai dit ne l'était, ni ne justifiait une polémique, qui s'est d'ailleurs moins nourrie des paroles que j'ai prononcées que de l'interprétation que certains ont cherché – à tort – à leur donner. Je le regrette".  Ce nouveau bobard sarkozyste ne parviendra pas à convaincre les autorités algériennes qui ont toujours nourri la plus grande méfiance à l'encontre de l'ex-président français, dont la responsabilité majeure dans le chaos  libyen n'est plus à démontrer. 
 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’attaquant algérien rend hommage au bébé brûlé vif par des colons israéliens (vidéo)

Filles voilées: un look de plus en plus fashion