in

Richard Gere a comparé la vie des Palestiniens à Hébron à la ségrégation aux États-Unis.

L’acteur américain Richard Gere a comparé la vie des Palestiniens à Hébron, une ville de Cisjordanie, à la ségrégation aux États-Unis.

L’acteur du film «Une jolie femme» («Pretty Woman») s’est rendu à Hébron cette semaine en compagnie d’un groupe d’anciens soldats israéliens qui critiquent les politiques qu’adopte le gouvernement d’Israël en Cisjordanie, un territoire palestinien. Le groupe s’appelle «Breaking the Silence».

Selon un extrait diffusé mercredi par une chaîne télévisée israélienne, Richard Gere a affirmé au cours de la visite que le sud des États-Unis était exactement ainsi à l’époque de la ségrégation.

Hébron compte environ 850 colons juifs qui habitent dans des enclaves extrêmement bien gardées, autour desquelles vivent des dizaines de milliers de Palestiniens.

La ville a été le théâtre d’une récente vague de violences entre Palestiniens et Israéliens.

Journal Métro

3 commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Egypte : l’ancien président Hosni Moubarak libéré

Ma rencontre avec le sionisme français