in

Raffia Arshad devient la première femme voilée nommée juge au Royaume-Uni

Pour Raffia Arshad, 40 ans, le rêve est devenue réalité. Celle qui rêvait depuis l’âge de 11 ans de faire carrière dans la magistrature vient d’être nommée juge, devenant ainsi la première femme, musulmane et voilée, à accéder à de si hautes responsabilités au Royaume- Uni.

Après une brillante carrière d’avocate, cette mère de 3 enfants a déclaré dans la  presse anglaise avoir reçu de nombreux courriers de félicitations et de soutien, venant aussi bien de femmes que d’hommes.

Pourtant, tout n’aura pas été facile pour cette magistrate fraîchement nommée. Dès qu’elle entrait dans une salle d’audience revêtue de son hijab, elle était souvent prise pour une justiciable ou une interprète, mais rarement pour l’avocate qu’elle était, à l’image de cet huissier qui ne cacha pas sa stupeur à sa vue dans le prétoire, et dont elle a récemment relaté les propos tenus à son encontre.

Publicité
Publicité
Publicité

Particulièrement combative, Raffia Arshad a toujours refusé d’être réduite à son couvre-chef. « L’Administration  judiciaire, toujours soucieuse de promouvoir la diversité, a décidé de me nommer juge uniquement pour mes qualités et mon mérite, et non pour mon voile », aime-t-elle à préciser.
La nomination de Raffia Arshad a été saluée par des personnalités issues du monde judiciaire. Des juristes connues, comme Vickie Hodges et Judy Claxton, ont souligné que  » Raffia  a ouvert la voie aux femmes musulmanes pour réussir dans ce milieu », avant de conclure que sa nomination était entièrement méritée, s’exclamant : « Nous sommes tous fières d’elle! » .



Publicité
Publicité
Publicité

5 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Bravo pour elle.
    Chapeau bas.
    Perso, j’attends la venue d’une femme de la société civile SANS voile dans la société iranienne (ou saoudite ou malaisienne ou indonésienne) avocat, juge, policière, banquière, etc….
    On peur rêver.
    Mais qu’on le veuille ou non, cette femme juge sera considérée comme une juge charianiste par ses congénères musulmans.
    Bonne chance madame.

    • Comme on peut attendre une femme juge qui porte le hijab en France. Mais nous sommes d’accord que la France est presque comme l’Iran sur le sujet du foulard. Et effectivement, qu’Allah l’assiste face à tous les intolérants qu’elle rencontre déjà et dont elle a l’habitude.

    • Les Anglais sont inconscients. Ils se croient encore une nation alors qu’ils deviennent un conglomérat de peuples. Aucun pays musulman n’accepterait sur son sol de voir s’installer une autre société. Ca finit en guerre civile.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Maroc : des troupeaux de moutons déciment les terres agricoles pendant le confinement

Alger rappelle son ambassadeur à Paris après la diffusion de documentaires consacrés au « Hirak »