in

Que penser de l’entrée en vigueur de la charia à Brunei ?

D’habitude, nous n’entendons parler de lui que lorsqu’est évoquée sa colossale fortune, l’une des plus importantes au monde. C’est toutefois dans le cadre d’une toute autre actualité que le sultan du Brunei, régnant de droit divin dans son Etat, a fait son entrée dans le flot continu des informations qui nous atteignent de toute part.

Les châtiments corporels prévus par la charia, qu’il a réintroduite dans son pays en 2013, sont entrés en vigueur le 3 avril. Contrairement à ce que laisse entendre une partie de la presse, ce n’est pas tant la pratique homosexuelle en elle-même que l’adultère pris dans son ensemble qui est ciblé (et qui concerne tout acte sexuel, même entre gens de même sexe, lorsqu’il est accompli en dehors du mariage). Le « crime » d’adultère est ainsi puni de lapidation. De même, les vols sont dorénavant sanctionnés par l’amputation d’une main ou d’un pied, y compris, paroxysme d’inhumanité, lorsque des coupables seront mineurs d’après Amnesty International.

La sortie médiatique de George Clooney, qui s’est fendu d’une tribune appelant au boycott des quelques hôtels de luxe détenus dans le monde par l’Agence d’investissement de Brunei (le fonds souverain du pays), a eu le mérite insigne d’attirer l’attention mondiale sur cette révolution juridique d’un autre âge. Alors que nous bénéficions tous, malgré les controverses régulières qui risquent de porter atteinte au vivre-ensemble, d’un cadre de lois avantageux élaboré selon des principes laïcs et mettant à l’honneur l’individu, comment peut-on, vu de France, considérer cette affaire ?

Un moratoire ?

Publicité

En 2003, lors d’un fameux débat télévisé l’ayant vu se confronter à Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, Tariq Ramadan avait annoncé qu’il appelait, pour le monde musulman, à un moratoire sur les châtiments corporels.

Souvenons-nous ! Cette sortie avait suscité les plus vives polémiques, reprochant à l’intellectuel suisse de ne pas s’être clairement prononcé pour un arrêt immédiat de pratiques barbares qu’il ne condamnait d’ailleurs pas de manière explicite. Il faut reconnaître que l’intelligence oratoire de Nicolas Sarkozy déployée lors de l’échange avait aidé à implémenter, dans toutes les têtes, le jugement péjoratif qui se développera par la suite à l’encontre de Tariq Ramadan, par beaucoup de « double discours ».

Il n’empêche que la stratégie « ramadanesque » du moratoire, si elle avait porté ses fruits, aurait ouvert le champ à l’éclosion, sur cette question, d’un débat constructif et profond entre des personnalités religieuses du monde musulman. Car il est impossible d’oublier que, dans une partie de celui-ci, les châtiments corporels sont appliqués selon des interprétations coraniques. Que cela soit en Iran, en Arabie Saoudite, dans certaines parties du Nigéria, ou depuis le 3 avril à Brunei, nombre de ceux qui défendent ce système punitif, qui nous parait à juste titre cruel et sadique pour notre lieu et notre époque, cherchent par leur action à obéir à Dieu.

Alors qu’un simple appel à un arrêt définitif s’apparenterait à un coup d’épée dans l’eau, l’idée de se mobiliser pour un moratoire est la bonne parce qu’elle possède des vertus pédagogiques et l’espace disponible, dans le cadre de l’Organisation de la Coopération Islamique, pour être portée. Cependant, afin de nous rendre audibles, nous devons produire des actes en accord avec nos situations. Vivant sous le régime d’une législation libérale, laquelle est grandement influencée par les Lumières, nous sommes protégés contre les tortures (ce à quoi s’assimilent les châtiments corporels). Nous ne pouvons donc faire autrement, si nous visons l’honnêteté intellectuelle, que d’en être les défenseurs vigilants dans notre pays et les ambassadeurs bienveillants dans le monde, notamment dans la zone islamique. Ainsi, si nous appelons à un moratoire, cette position doit d’emblée être assortie d’une volonté affichée d’assister, in fine, à l’interdiction des châtiments corporels, parce que ceux-ci nient la sacralité de l’Homme sanctifiée par les Lumières.

Publicité

Le boycott dans le contexte français

Tentons, dans le deuxième axe de cet article, une rapide comparaison entre l’appel au boycott lancé par George Clooney et d’autres actions similaires s’étant produites dans le temps.

L’une des armes les plus efficaces pour mettre fin au système raciste de l’apartheid, qui avait cours en Afrique du Sud entre la fin des années 1940 et le début des années 1990, résidait dans l’organisation à l’échelle planétaire, France comprise, d’un boycott visant les intérêts économiques et culturels de ce pays. Même si c’est la reconfiguration géopolitique née de la fin de la Guerre Froide qui administra en définitive le coup de grâce à ce conflit, ce mouvement fut exemplaire. Il vit en effet l’émergence d’une société civile mondiale apte à se mobiliser contre ce qu’elle percevait comme relevant de l’injustice (comme nous l’avait montré l’organisation en 1988 du concert géant de Wembley appelant à la libération de Nelson Mandela, qui fut regardé par 600 millions de personnes).

C’est dans cette logique que la tribune de George Clooney parait porteuse, même si la star américaine reconnaît que cette action ne débouchera sur aucune contrainte pour un pays gorgé de milliards de dollars grâce à ses immenses réserves en hydrocarbures. Sa notoriété a en effet le potentiel, comme lors de la mobilisation contre l’apartheid, de réunir, autour d’un même combat contre la barbarie d’Etat, des citoyens provenant de multiples régions du monde.

Publicité

Pour compléter notre réflexion, arrêtons-nous sur un dernier exemple d’utilisation de cette arme du boycott. Il s’agit du mouvement « Boycott, Désinvestissement et Sanctions » (BDS). Celui-ci prône, entre autres, de ne plus acheter de produits israéliens pour contribuer à mettre fin à l’occupation et à la colonisation par l’Etat hébreu des territoires palestiniens. En France, il est considéré comme relevant d’une pratique illégale par une partie de l’élite politique. Des cours de justice ont également émis des jugements en ce sens. La raison en est qu’il s’assimilerait à une discrimination visant l’appartenance à une nation ou une ethnie, ce qui est interdit par la loi. Cependant, tout comme lors de la lutte contre l’apartheid, le mouvement BDS a l’avantage de mobiliser depuis des dizaines d’années des populations nombreuses, aussi diverses que résolues à mettre fin à cette situation d’injustice.

Dans une perspective de comparaison, nous devons considérer que toute posture en faveur d’un boycott visant les intérêts de Brunei ne peut être intellectuellement acceptable si, en même temps, est développé un argumentaire légitimant l’illégalité du mouvement BDS qui, rappelons-le, s’érige contre des actions contrevenant au droit international. L’intégrité nous le commande. L’appel au boycott des hôtels prestigieux possédés par le fonds souverain de ce sultanat doit donc, en fonction du contexte particulier de notre pays, s’accompagner d’une réclamation demandant que la justice ne considère plus comme contraire à la loi toute action similaire visant des produits de consommation israéliens. La non-équivalence des positions entre ces deux appels au boycott constituerait un paradoxe et donnerait raison à ceux qui pointent l’existence d’un « deux poids, deux mesures ».

Conclusion

L’affaire des châtiments corporels de Brunei et la tribune de George Clooney pourraient trouver une résonance particulière en France. Comme on l’a vu, l’agitation médiatico-intellectuelle causée par le concept du moratoire pendant les années 2000, et l’illégalité du mouvement BDS affirmée par la justice du pays ces dernières années, sont deux champs de liaisons possibles avec cette affaire.

Il reste que, d’un point de vue moral, nous sommes mis en présence d’une application obscurantiste, au regard de nos canons culturels, de la charia dans ce sultanat. Il est donc primordial que nous la dénoncions, en espérant que les Lumières finiront par éblouir ce petit bout de terre pas plus grand que nombre de nos départements.

 

Publicité
Publicité
Publicité

34 commentaires

Laissez un commentaire
  1. @Etiennne

    Merci pour votre commentaire. Mais je note le fait que les religions qui cartonnent sont les plus intégristes. Exemple: Les évangéliques (1 million d’américains!), les orthodoxes russes, qui renaissent de leurs cendres, et les salafistes ou assimilés.
    Reste à découvrir où est l’œuf, et où est la poule. Mon hypothèse est que ce sont les inégalités qui dopent la religiosité. Par exemple, l’Amérique est riche, mais inégalitaire. Le religion y est omniprésente. Rares sont les américains qui se déclarent athées. En France, où les inégalités se creusent, on assiste à un grand retour des religions, à commencer par la religion musulmane.
    En Afrique, où les inégalités sont maximales, on assiste actuellement à un affrontement de plus en plus violent entre salafistes et évangéliques. Tout cela est en fait très logique, si l’on accepte que la fonction religieuse est l’acceptation des inégalités. On a sans doute à faire à un réflexe collectif inconscient, et pas seulement à la manipulation du lunpen prolétariat décrite par Marx, même si elle s’ajoute au phénomène.
    Sinon, s’agissant de la lecture littéraliste des textes, en dépit de leur fausseté évidente, je pense qu’on a à faire à une démarche technique bien connue des sectes: Pousser les adeptes à défendre des inepties pour les couper de leur environnement raisonnable. Exemple: Les annonces récurrentes de fin du monde (dans trois mois!) proposées par les Témoins de Jéhovah. Après avoir relayé cette idiotie, l’adepte est contraint de se réfugier au coeur de la secte.
    Le platisme et le créationnisme dur s’inscrivent clairement dans cette démarche. Le voile aussi: La femme voilée est virtuellement écartée de son entourage. C’est très technique, la manipulation mentale. Un peu comme les méthodes des militaires pour obtenir plus d’obéissance. (Bien plus subtiles qu’on ne l’imagine).
    Amitiés.

  2. @cheyenne12

    Parce que c’est vrai que les juifs qui massacrent les enfants en Palestine occupée, eux sont au summum de la spiritualité ????
    Sacré fourbe hypocrite

  3. @ leroy cohen
    Les juifs comme toi essaient toujours de détourner l’attention du monde hors de Palestine occupée ou les juifs volent la terre des palestiniens à coups de bombes, mais tu rêves leroy cohen on ne lâchera jamais la Palestine qui ne vous appartiendra jamais

    • Les obscurantistes dans ton genre ne font que parler de la Palestine pour faire oublier l’état de décadence de leur monde dépassé. Il y a un retard énorme à rattraper !
      Au fait, je ne suis pas juif. Dans votre bouche de raciste, on dirait que c’est une insulte.

  4. @ patrice
    je souscrit (comme très souvent) à vos différentes contributions, principalement dans l’esprit.
    Vous faites références aux nombreuses inexactitudes, voire même à certaines absurdités, contenues dans les “écritures”, sur les quelles se sont construites les principales religions monothéistes.
    Je suis d’accord avec vous sur ce point,car beaucoup sautent aux yeux, et ne sont plus recevables, au 21 ème siècle, par n’importe quel individu d’instruction moyenne .
    Pour autant les grands mythes abordés sont (de mon point de vue) d’une grande richesse, si on les abordent autrement que de manière “littérale”.
    Le problème majeur des religions monothéistes, reste dans ces circonstance “le littéralisme”
    Les adeptes des différents cultes, abordant les grands textes, dans cet état d’esprit, avec ce niveau de lecture, s’engagent sur une voie d’absurdité, qui ne peut les conduire que vers le fanatisme et la folie.
    Ils deviennent inévitablement violents, puisque tout leur donne tort, et que leur contradicteurs, n’ont aucune difficultés à démontrer l’absurdité de leurs positions.
    Leur agressivité trouve sa source au cœur même des contradictions dans lesquelles ils s’enferment.
    C’est pourquoi, j’ai l’impression que la décision d’imposer une “charia intégrale” dans le sultanat de Brunei relève à mon sens d’une attitude de repli réactionnaire et frileux, plutôt que d’une quelconque révélation spirituelle.
    Dès que l’on cherche ceux qui pourraient craindre une application stricte de cette loi, on trouve tous ceux qu’ont pourchassés les pires régimes liberticides, à commencer par les Nazis.
    En voulant protéger un culte que le monde moderne menacerait, ils ne font en réalité qu’en précipiter la chute.
    Est ce que les intégristes cathos ont empêchées les églises de se vider ?
    Il y a t il un exemple dans l’histoire, ou les intégristes, les fanatiques ont sauvé une religion ?
    Momentanément par la violence et la coercition, ils ont pu arriver à leurs fins.
    Mais les peuples ne sont jamais “figés” même lorsqu’ils semblent assoupis. (voire le peuple Algérien)
    Les peuples Iraniens, afghans, Pakistanais, ont -ils une histoire figée ?
    Pour ma part, je ne le crois pas, car aucun peuple ne peut durablement vivre à l’écart des besoins fondamentaux de chaque être humain , tout l’histoire de l’humanité en témoigne.
    Bref, attendons !
    amitiés

  5. @SaidB 4 avril

    Vous exposez bien le problème. Mais je doute que les religions puissent un jour pousser en faveur des droits de l’homme. Historiquement, elles ont les rôle inverse. Il es va de même des “religions profanes” comme le communisme, officiellement, plein de bonnes intentions, sauf à observer le résultat. En fait, le seul véritable ennemi des injustices, c’est la logique. Pas de chance, la logique est en train de s’étioler inéluctablement. 9% de platistes, 18% de créationnistes, 50% de français prêts à élire un militaire à la tête de l’état. Chassez la connerie, elle revient au galop.

  6. @Salim

    La théorie du genre regroupe un certains nombre d’études scientifiques visant à mieux comprendre les différentiations sexuelles. Ca peut concerner la génétique, l’épigénétique, l’influence du milieu. Le fait de ne retenir que deux sexes est d’ailleurs clairement une erreur, comme le démontre un article paru récemment dans Sciences et Vie. A part ça, la prévalence de l’homosexualité chez la plupart des espèces animales est de 5%, ou 15% si l’on intègre les “bi”. Évoquer une éventuelle “perversion”, ou une maladie mentale est donc inepte.
    Par ailleurs, comme le souligne Mistigris, ne confondons pas homosexualité, pédérastie, et pédophilie. juste pour mémoire, la pédérastie, très fréquente chez les anciens grecs (Socrate, Platon), décrivait les rapports avec des éphèbes. Mais les pédérastes se mariaient et faisaient des enfants. La véritable homosexualité était mal vue au 5ème siècle. Notez le fait que la pédérastie est un comportement singulier d’origine culturelle, alors que l’homosexualité semble apparaître très tôt au cours de l’enfance, sans que l’on comprenne bien pourquoi. Dans tous les cas, ça n’est pas une maladie. Ca ne se soigne pas. Je ne vois d’ailleurs pas en quoi il serait nécessaire de corriger des pulsions sexuelles qui ne dérangent que les gens intolérants. On s’aperçoit d’ailleurs que, depuis que cette pratique est autorisée, il n’en n’a résulté aucun effet délétère pour la société. Et, si cette pratique réduit la natalité, réjouissons-nous en. Ca retardera peut être la fin du monde de quelques années.
    Dernier point: La théorie du genre, ou, plutôt, les théories du genre ne sont pas enseignées à l’école, sauf dans l’imaginaire des déments de Sens Commun. Tout juste existe-t-il quelques cours d’instruction civique faisant la promotion de l’égalité hommes/femmes. La Gay Pride est une fête qui ne concerne que les gens qui souhaitent y assister. C’est d’ailleurs plus gai, qu’une procession religieuse à Rome avec Évêques et Cardinaux, mais pas plus gay.

  7. Le sultan de Brunei devrait se demander si vendre de l’alcool dans les nombreux palaces qu’il possède en Europe est bien conforme à la shari3a islamique …

  8. Salim,
    Vous faites une confusion assez répandue dans certains pays entre pédophilie et homosexualité.
    Renseignez vous car cette erreur amène au meutre. Un homo n’est aucunement un pédophile.

  9. A lire beaucoup de commentaires, on se dit que le conflit en Palestine permet d’excuser les crimes commis dans beaucoup de pays musulmans. C’est un argument utile qui revient constamment.
    Le conflit palestinien : une rente de situation.
    Quant au Brunei, c’est une dictature, comme en recèle malheureusement le monde islamique . Le peuple a-t-il son mot à dire, comme dans une démocratie ?

  10. @Free (?) Palestine

    C’est ce type de régime que vous souhaitez imposer aux palestiniens? Pourquoi dans ce cas utiliser le mot “free”? “Changement de tyran” serait plus indiqué.
    A part ça, le Sultan de Brunei fait ce qu’il veut chez lui. Il est bien le seul, d’ailleurs. Mais c’est vrai qu’on ne va pas aller le bombarder sous ce prétexte. Enfin, à ma connaissance.
    Sinon, dans les pays normaux, la règle qui préside au législatif est: “La liberté des uns s’arrête là où commence celle d’autrui”. Pas : “La liberté des uns s’arrête là où commence la volonté divine supposée”.
    La fonction des lois dans les pays libres est la détermination de compromis, conformément au vieux principe de justice aristotélicien. Ce devrait d’ailleurs nous conduire à plus de tolérance envers le voile. Ceci dit les femmes voilées ne sont pas lapidées par les athées. Pour ce qui est de la critique de la charia, telle qu’appliquée à Brunei, on ne fait ici que donner un avis non contraignant. Pour quelle obscure raison serait-il interdit de se moquer de la Corée du Nord, de l’Iran, ou de ce sultanat minable géré par un dingue? Il est tout de même amusant de constater le fait que vous approuvez ce monstre, tout en défendant les droits de l’homme en Palestine. Faudrait savoir. Les droits de l’homme, ou les droits du fanatique?

    • Les Palestien sont pour l’autodetermination, il veulent leurs terre, leurs loi, leur Nation, personne ne veut leurs imposer quoique ce soit ici a par les sionistes dans leurs vaste ensemble et diversité.
      Oui ne vous en depalise, le sultant fait ce qu’il veut, et meme monsieur Clooney doit accepter cela. La norme c’est le nombre, je vous le concede, le plus grand nombre des pays applique votr principe, je vous cite:“La liberté des uns s’arrête là où commence la volonté divine supposée” sauf Israel qui au nom d’une autre volonté divine supposée, si je vous prends aux mots, je vous cite encore : (..)la règle qui préside au législatif est: “La liberté des uns s’arrête là où commence celle d’autrui”, n’est pas valble a tel aviv mais cela ne vous choc pas car il s’agit d’un pays du nombre, donc normal selon vous. La fonction des lois n’est pas a discuter monsieur, mais le fait que chaque pays puisse choisir les siennes. La lapidation me déplais autant que la peine de mort mais en fonction du crime commis, si cela fait parti de l’arsenal pénal d’un juge ou d’un jury populaire, et que la réquisition du parquet s’appuyant sur la loi et les faits vont dans ce sens, le juge prononcera la peine adéquate, c’est le cas dans les pays normaux appeler USA, JAPAN..
      Pour ce qui est du droit des femmes voilée, elle ne s’en remettent que peut a vous pour garantir leurs droit de n’être vue que comme des citoyennes lambda et non des foulard sur pattes dépendante de votre bienveillante tolérance et sont un peut un sujet supplémentaire qui mériterais son propres commentaire, passons..car il ne s’agit pas de victimiser ces femmes encore une foi.
      Trump est un dingue, macron et netanyahou, Ben Salma, BHL, aussi, le sultant de Brunei certainement, tout le monde est dingue, mais :

      La Palestine est musulmane et je pense a un attachement a la Charia,
      et subissent depuis plus de 70 ans

      Israel est depuis la loi votée a la Knesset “Juive” et je pense a un attachement a la Halaka
      et donc
      Dites- moi qui est le fabriquant d’arme qui abat des enfants parmis les deux et je vous dirais qui est le fanatique

  11. Tout le monde semble oublier que la preuve doit être apporter par plusieurs sources pour pouvoir juger un suspect d’adultère ou de d’acte contre nature, de plus il s’agit d’une loi Divine tombée en désuétude chez les monothéistes des religions du Livre, donc par les temps qui court, je trouve cela apaisant que les criminels propagateurs de ces idéologies adultérines et dépravés, et de ces perversion soit averti que sur certaines terres il est inutile de se rendre ou de commettre ses actes immondes afin de garantir aux peuples locaux que les commandement Dieux y sont prévalents et opposables a tous. La charia n’est pas seul loi a Brunei mais si elle devaient être la seul loi il appartient aux leaders et aux peuples de ces lieux d’en décider.

    Cela dit la lapidation par les pierres n’est pas mon sport favori, il s’agit ici de comprendre que les prescriptions et commandements Divin en ce sens suivent plusieurs étapes, comme dans beaucoup de cas, on ne retient que la prescription choc ” lapidation”en faisant fi des étapes de la preuve et de la mesure, de la situation et du contexte. On voudrai laisser entendre que la Charia est arbitraire, cruelle et sans appel: La Charia n ‘est pas une simple affaire, c’est la LOI, donc son application requière des avocats, des procureurs et des juges savants, les institutions des pays occidentaux sont insiprées des loi religieuses, des coutumes, des mœurs et des contexte, les ignorants sont dirigés et influencés par des menteurs pervers et d’ éloquent ignorants .
    La perversions des sociétés en occident ne doit pas être la norme et Brunei le fait savoir( alhamdu Lillah), sans plus, une sorte de “pas de ça chez nous”, une bouffée d’air frais pour ceux qui souffrent de voir les propagandes perverse se répandre dans les écoles créant des générations perméable a ceux que Dieux blâme, en le rendant Licite, et maintenant, on assiste au Licite rendu blâmable pas George Clooney (tout est dit). J’invite ceux qui veulent comprendre la pression exerce par l’encouragement de pratiques malsaines a entendre les propos du danseur P.Dupont.
    Ce dernier explique que durant tout ces années ou il a été homo sexuellement actif, il subissait en réalité une forme de pression, personne ne lui disait de le devenir mais on l’encourageait, le définissant et le glorifiant pour et par ce qu’il représentait, mais voila…miskine ..des années de souffrance entre des mains de iblis le lapidé et le maudit et ses serviteurs que Allah SWT les punissent . j’en ai eu des frissons. Il faudrait que son propos soit entendu, mais non il a disparu des radars a l’image de ceux qui embrassent le chemin de Allah SWT. Pouvoir et contre pouvoir, belle declaration pour pour le sultant de Brunei auprès de son Seigneur, et contre l’oppression des débauchés.Allah delivrenous de ses malfaisants, Ameen

  12. @steve – C’est incontestablement barbare.
    Mais ce genre de procédé ne verra jamais le jour chez nous, et c’est là l’essentiel.
    Après, laissons ces gens gérer leur pays comme ils l’entendent, ça n’est absolument pas notre problème.

  13. @ salim
    Dans les pays où on respecte les personnes dans toutes les expressions de leur diversité, toutes les formes de la sexualité sont autorisées entre adultes consentants. Même les pratiques sado- masochistes, ce qui, Inch Allah …, pourrait bien valoir à Tariq Ramadan le plaisir (moins charnel) de retrouver sa virginité sur le plan pénal …
    La notion d’adultère relève de la morale personnelle basée sur le contrat entre les deux époux et ne regarde personne d’autre.
    Les faits juridiquement avérés de viols et de pédophilie sont sévèrement punis par la loi. Etc.

    Alors les coincés et les pisse-vinaigre toujours prompts à s’indigner quand les autres expriment la joie et le plaisir de vivre ne font que révéler leurs tristes frustrations.

  14. Les épris de justice et donneurs de leçon tel ce georges clown, ne mouftent pas face au génocide en Palestine occupée, sacré hypocrite.

  15. Georges Cloney, son témoignage et ce qu’il dit n’ont aucune valeur.
    Car lui-même est versé dans ce domaine de la pédophilie, suite aux déclarations d’un autre acteur de leur milieu artistique Brad Pitt, il est à l’équivalent de John Travolta, deux pourris.
    Le roi du Brunei est libre d’appliquer la charia dans son pays.
    Le comble en quoi cela regarde ces pays occidentaux, du moment que cette lo ne s’applique pas à eux.
    En Occident Quand ils ont décidé d’appliquer le mariage pour tous ont il demandé l’avis d’un pays musulmans ou de ce roi du Brunei.
    Quand ils ont appliqué la théorie du genre ont-ils demandé l’avis des pays musulmans.
    Et quand ils font ces défilés de la honte des pervers qu‘ils nomment Gaypride ont-ils demandé l’avis des pays musulmans.
    La charia dérange car elle combat les pervers, et plusieurs responsables occidentaux sont des pervers, faut il mettre ici la liste, et elle est très très longue et à la lire bien des surprises plus de 500 noms de hauts responsables occidentaux, tous des pervers et pédophiles.

  16. @Mak

    Faut-il revoir les textes bibliques? Bien entendu, puisqu’ils insultent le bon sens le plus élémentaire. Le texte de la Genèse, partagé par les trois religions, est emblématique de cette dérive.
    Bref, vous avez raison: Je n’ai pas changé. Je crois toujours que le Terre est ronde et que l’homme descend du singe. Je suis toujours favorable aux droits de l’homme, et de la femme, et toujours hostile aux guerres néo coloniales, y compris celle qui oppose les israéliens aux palestiniens. On ne défend pas une horreur en dénonçant celles des autres. Ca n’est pas parce que les bombes françaises tuent des enfants que ça justifierait le fait de couper les mains d’autres gosses.
    Il est, accessoirement, tristement comique de constater le fait que ça se fait au nom de la religion. Ni les exactions occidentales, ni les préceptes religieux, n’excusent la barbarie.
    Le plus surprenant est que mon propos puisse choquer qui que ce soit.
    Enfin, je donne mon opinion, ce qui ne signifie pas que je cherche à réformer l’Islam. Je critique certains aspects de cette religion, comme je critique le catholicisme, le protestantisme, et le judaïsme. Ces religions sont présentes en France, et pèsent sur la politique. Il est donc légitime de dénoncer leurs excès. Le jour où les religieux se mettront d’accord pour défendre les droits de l’homme, le savoir scientifique, et condamner les guerres, je la bouclerai.

  17. Ce qui est dangereux et inhumain c’est ce système qui étouffe les gens, les force à bosser et courir après des chiffres sur du papier imprimé à l’infini jusqu’à la mort tout en leur pompant leur énergie vitale et en s’engraissant sur notre dos.

    Quant à la correction…. hahaha. C’est toi qui va corriger le Coran ? mdr. Va corriger le talmud et la bible d’abord, faut corriger les livres dans leur ordre d’apparition.

    Les lois coraniques d’Allah sont immuables et les hommes n’ont rien à dire là dessus. La seule chose qu’ils peuvent faire, c’est obéir ou pas, au Créateur.

    Et en subir les conséquences.

    Prison pendant des années avec des prisonniers ultra violents qui sont devenus des homosexuels violeurs, c’est un châtiment humain ça ?

    Bref si un pays veut appliquer les lois coraniques, ça ne regarde pas la France, et ça ne regarde pas les mécréants de toute façon.

    Vous n’en avez rien à foutre des gens de ce pays, c’est juste que vous voulez ouvrir vos grandes gueules pour continuer de faire croire au monde que vous êtes mieux que “ces gens la” alors que votre pays est gangréné par la mafia maçonnique luciférienne qui viole des gamins et les sacrifie pour Lucifer.

    On vous entend pas dire qu’il faut réformer la religion juive parce que les crimes de guerre israéliens sont quotidiens, parce que vous faites dans votre froc rien qu’au mot juif. Vous êtes muselés, les seuls qu’ils vous ont autorisé à cibler c’est les musulmans et les chrétiens.

    Allez jouer les redresseurs de tort avec plus fort que vous pour voir ;D

  18. Toute les punitions que s’autorise ce monarque sur les homos ou les voleurs ne sont même pas prescrite par le coran .
    Mais bon personne ne lit mais préfère suivre la passions des hommes ;

  19. Le jour où on aura besoin que les athés viennent nous dire comment doit être une religion, on organisera des concours de chansons entre muets, un débat entre sourds, et un match de foot entre paraplégique 😀

    Toujours entrain de répandre tes conneries Patrice, t’as pas changé, 2 ans que je ne suis pas venu sur Oumma et t’es toujours entrain de déblatérer tout ce que t’as trouvé dans les poubelles du net.

    On refait un bilan dans 2 ans, a+

  20. Le but d’une religion n’est pas de contribuer à l’humanisation du monde, terme complètement débile puisque nous sommes tous humains, avec les défauts inhérents à notre race.

    C’est de sauver son âme pour éviter le feu, et gagner le paradis.

    • Mak,
      Un dieu ne peut avoir inspiré ces pratiques barbares, elles sont inventées par des hommes tordus, les suivre devrait donc mener directement aux enfers. Méfiez vous .

  21. La charia n’est pas le livre mais l’interprétation du livre, c’est l’équivalent des canons ou de la doctrine de l’église (en moins souple). Aprés les religions ne sont pas dangereuses en soit ce sont les hommes qui sont dangereux, les régimes athées nazi, Stalinisme, Maoisme, Kmers rouges ont fait autant de morts que les religions (es)?
    Les Américains, ces 20 dernières années ont tué bien plus de personnes que tous les terroristes dit islamistes sous prétexte de guerre contre le terroristes au moyen orient, guerre contre la drogue en Amérique Centrale (très peu médiatisé en France). Je ne vais pas trop parler de la France mais il y aurait à redire notamment sur ses exactions sur le continent Africain.
    Enfin bref, les religions y compris l’Islam ont du pain sur la planche pour contribuer à l’humanisation du monde (ça devrait être le but premier), mais d’autres systèmes de pensée areligieux doivent également être réformés pour que chacun puisse vivre en paix et librement sur cette planète.

    • Parce que bombarder des gens du haut d’un avion n’est pas plus barbare ? Déchiqueter les gens, les enterrer vivants sous les décombres, les amputer ?

      Hypocrite.

      • Mak : Le problème, c’est que ton discours ne respire pas la spiritualité, tu sembles plus prés de Daech , que de la mosquée !

  22. Remarque liminaire: Le Coran ne préconise pas la lapidation des personnes adultères, mais la flagellation, sous des conditions très restrictives.
    Il n’en n’est que plus étonnant que Ramadan ait pu proposer un “moratoire”, (suspension provisoire), d’une mesure non imposée par une sourate. Mais la lapidation est défendue par Hani Ramadan, le frère, sauf bien sûr quand Tarik avoue plusieurs liaisons adultérines.
    Ceci étant posé, le fait que le Coran préconise 100 coups de fouets pour la femme adultère (ou/et, théoriquement, l’homme complice), ne devrait logiquement pas inciter les musulmans à cautionner des actes de barbarie. On ignore d’ailleurs qui a rédigé le Coran, et quand, qui l’a corrigé plus tard, sur une période qui couvre plus d’un siècle. Même pour un croyant, la lecture mot à mot des sourates me semble pour le moins contestable.
    On sait d’ailleurs que le Livre contient des erreurs évidentes, puisqu’il reprend l’enseignement de l’AT, plus mythologique qu’historique ou scientifique. Adam, Noë, Abraham, Moïse, sont des personnages légendaires. L’homme ne descend pas de la glaise, mais du singe. Le Déluge n’a jamais eu lieu. Le fuite d’Egypte est un mythe, etc, etc. Et que dire de la reprise du NT? Les miracles du Christ sont repris sur des mythes antérieurs, inclus celui de Dionysos (les noces de Cana). Jésus est né d’une vierge, comme Horus ou Zarathoustra. Le maître et ses douze disciples correspond à une tradition indienne, de même que la marche sur l’eau, ou la guérison des aveugles… Encore une fois, etc, etc.
    Toutes les religions monothéistes ont un autre point commun: Les prophètes ne laissent aucun écrit. …A part Moïse, et ses tables de la loi, pompées sur un mythe égyptien.
    Bref, il serait temps de commencer à relativiser l’infaillibilité des textes sacrés. Non, la terre n’est pas plate, et surmontée par les sept cieux. Quant à la morale religieuse, j’ai la nette impression qu’elle a été conçue par et pour les riches, pour asservir le peuple. Ce sultan en est un bon exemple.
    Mais j’insiste: Oubliez les moratoires. On ne suspend pas provisoirement un règle qui conduit à couper les mains des enfants. On la condamne. Ou on part direct à l’asile pour se faire soigner.

  23. Quand on vous dit que l’islam merite des corrections et rapidement, on a avec Desh et autres connards et ce petit etat l’exemple de tous les abus de ce livre,la sharia est dangereuse et inhumaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Bouteflika « demande pardon » aux Algériens

Tahar Gaïd : “Du vaillant peuple algérien a jailli une étincelle qui illuminera son avenir”