in

Plantu n’aime pas les “intégristes musulmans”, mais adore ceux qui les financent

Dans une caricature parue dans le quotidien Le Monde, Plantu  s'est permis de faire un parallèle entre la position du syndicat CGT  qui lutte contre le travail du dimanche et  l’interdiction d'aller à l’école des filles voilées.  Une interdiction formulée par un barbu enturbanné, qui incarne pour  Plantu le prototype même de l’intégriste musulman.  Quel est le rapport entre ces deux situations? Rappelons seulement à Plantu  que c'est la loi du 15 mars  2004 qui interdit les filles voilées de se rendre au collège et au lycée et non les injonctions de quelques barbus que Plantu  tente de faire passer pour une caractéristique   de l’Islam de France.

Mais les desseins de Plantu auraient une quelconque crédibilité  s’il n’avait pas accepté un prix du Qatar avec à la clef  un chèque de 10 000 euros !  Une micro-monarchie classée comme   Etat esclavagiste,  qui finance  par ailleurs des mouvements intégristes voire djihadistes dans le monde. Mais pour Plantu l’argent n ‘a pas d’odeur surtout quant il vient  de ce pays  anti-démocratique  qui pratique  cet islam rigoriste qu’il prétend dénoncer dans ces desseins. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vers la déconfiture de la France en Syrie

Une mère d’élève voilée a-t-elle été interdite de sortie scolaire à Gagny ?