in

Philippines : l’émouvante conversion à l’islam d’une grand-mère de 90 ans

Il n’y a pas d’âge pour écouter son cœur et se rapprocher du Très-Haut. Même au crépuscule de l’existence, la chaude lumière de l’islam peut envelopper nos grands aînés, à l’image d’une grand-mère philippine qui, à 90 ans et bien que se déplaçant avec peine, a tenu à se rendre auprès d’un érudit musulman pour prononcer la Shahada.
C’est à Cebu, la plus vieille ville des Philippines et premier lieu de colonisation des Espagnols dans l’archipel, que cette touchante vieille femme a trouvé en elle la force de se dresser sur ses jambes qui ne la portent plus, ou très difficilement, afin de marcher vers Dieu.
Soutenue par des proches, son désir irrépressible de répondre à l’appel d’Allah a bouleversé, autant qu’il les a impressionnés, les membres de l’Islamic Education & Research Academy (IERA), une association basée au Royaume-Uni, qui avaient organisé un colloque de sensibilisation à l’islam, au cœur de la capitale portuaire de l’île de Cebu.
« Toutes les louanges sont pour Allah ! Cette vieille femme a surmonté la douleur et puisé dans ses ressources pour venir à notre colloque islamique. À l’âge de 90 ans, elle a accepté le message et a prononcé le témoignage de foi (Shahada) sous le regard bienveillant d’Abu Bakr Arabis. Puisse Allah lui pardonner ses péchés passés et lui accorder Jannah », a déclaré, visiblement ému, un haut dignitaire musulman de l’IERA.
La conversion à l’islam de cette nonagénaire, dont la foi a pénétré le cœur et lui a donné des ailes, a suscité une immense émotion dans le monde réel et virtuel. Rares sont les internautes qui sont restés de marbre devant cette femme qui, arrivée au soir de sa vie, a été touchée par la grâce divine, de surcroît dans un archipel des Philippines majoritairement catholique.
Dans cette droite ligne, au mois de novembre, une équipe de musulmans coopérant avec l’IERA a assisté, avec une joie intense, à une conversion qualifiée de « miraculeuse » : celle de tout un village sur l’île de Bantayan, niché dans la province de Cebu.
Plus récemment encore, en décembre dernier, 59 personnes vivant dans la bourgade de Tingtingon, toujours sur l’île de Cebu, ont embrassé collectivement l’islam, à l’issue d’une conférence au titre éloquent « Pourquoi l’islam est la religion choisie », qui a contribué à renforcer leur conviction profonde.
 
 

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Rahaf Mohammed al-Qunun, une jeune saoudienne qui rêve de liberté

Gilets jaunes: Luc Ferry appelle « les policiers à se servir de leurs armes! »