in

Rahaf Mohammed al-Qunun, une jeune saoudienne qui rêve de liberté

Elle a voulu fuir sa famille et son pays. Une jeune saoudienne a lancé un appel depuis l’hôtel de Bangkok où elle était cantonnée, implorant le pays qui voudra lui accorder l’asile. Ce 7 janvier, le HCR l’a prise sous sa protection.

Publicité

19 commentaires

Laissez un commentaire
  1. On dirait les histoires des petites occidentales qui se cachent pour rejoindre daesh mais dans l’autre sens.
    Les saoudiens vont ils décider qu’ils ont le droit de l’éliminer dès qu’ils le peuvent?
    La propagande est une arme à double tranchant. Pendant que de nombreux “sous-humains” sont rejetés de toute part, en voilà une qui a bien compris les choses en desobeissant à ses parents extrémistes musulmans. Elle sera accueillie à bras ouvert dans un occident friand des femmes qui renient l’islam.
    Imaginez une seconde si l’AS avait mediatisé la venue sur son territoire de Mélanie Georgiades…

  2. A propos du double langage.
    “Pas de contrainte en religion, sauf….”.
    il y a peu, ce site, Oumma, que l’on ne peut pas taxer d’islamophobie, a recensé les sourates intolérantes du Coran, en tentant d’ailleurs de les resituer dans le contexte d’une époque agitée. Ceci dit, quelle époque ne l’est pas?
    Il n’en reste pas moins que les salafistes justifient leurs exactions en citant le Coran.
    Dans le même temps, les “modérés” arguent du pacifisme du Livre Saint, et de sa préconisation de tolérance, tout en faisant des procès aux journaux satyriques, ou en appelant à des pétitions contre une musulmane apostasique. On commence par un procès, dans l’espoir de ruiner l’adversaire en frais d’avocats, et, si ça ne marche pas (c’est prévu), on passe à la violence physique. Puis à l’assassinat.
    Mais attention! Ce ne sont pas les mêmes personnes qui font ça.
    – Une association modérée et respectable pour la procédure. Pas un Torquemada islamique, un défenseur des droits de l’homme scandalisé par le racisme. C’est d’ailleurs le motif de la plainte. Ok, ça n’abuse personne, mais le but est juste de ruiner un journal blasphématoire. (Pas hyper clair, d’ailleurs, à l’époque, celle de Val…).
    – Deuxième étape. Après l’échec prévisible de la procédure, qui a quand même coûté une blinde à Charlie…. Ah, tu n’avais pas saisi? , On passe à la phase militante violente. Le journal est ravagé par les flammes. Le but b’était pas de l’annihiler, mais de faire réfléchir les autres médias. Quel lien avec l’Uoif? Aucun. L’Uoif a juste désigné la cible.
    – Troisième étape. L’assassinat de la rédaction. Quel lien avec le précédent? Aucun. Même principe.
    – Quatrième étape: Suite à l’indignation générale (4 millions de manifestants), les musulmans “modérés” condamnent ce crime ignoble, rien à voir avec l’Islam, etc. Bien?
    – Cinquième étape: Les “modérés” proposent de nouvelles cibles. Zineb, Chalgouni, et même des musulmans vraiment modérés, assimilés au diable. Ils sont tous protégés par la police. Qui le dénonce?

    Juste pour mémoire, c’est vrai que Chalgouni est un peu limite. Un peu comme Hervé Morin. Mais Hervé Morin n’est pas menacé de mort. On songe même à lui pour un remake du 8ème jour. (Avec Christine Boutin dans le rôle de l’étron).
    Bref.

    • Bonjour Patrice, vous revenez en force dit donc ! pour répondre à vos critiques qui sont en parti fondés, il faut rappeler que la majorité des adeptes de l”islam sont inoffensives, et cela jusqu’à preuve du contraire. Bien que je sois moi même très critique sur la vision de l’islam et des musulmans du XXi e siècle. Comme vous présentez les actes anti media on a l’impression que c est une procédure planifié dans le temps. Mais vous vous trompez, je ne crois pas qu’on se lève le matin en traquant les articles anti islam, ou à réfléchir au plan b. C’est actes n ont aucun lien entre eux et cela jusqu”à preuve du contraire.

      La difficulté avec l’islam et je pense que cela n’est pas suffisamment débattu est qu’il est née dans un contexte guerrier, d ‘une part, l ‘art de la guerre faisait partie des contemporains et l histoire a voulu qu’il y est des affrontements guerriers durant la révélation de l’islam, contrairement aux autres religions, jusqu’à preuve du contraire. L’Islam n ‘a jamais vraiment réussi à se défaire de ce lourd fardeau.

      vous avez raison, je crois moi aussi que la relecture n’apportera aucun éclaircissement, je pense que la solution est de prendre un certain recul pour simplement redonner une place à son raisonnement, à sa curiosité, et à son humanité.

    • à Patrice et djeser je vous ai lu attentivement
      Dans ces conditions le “vivre ensemble” est une utopie, c’est à dire quelque chose sans lieu, dit autrement quelque chose qui ne peut pas exister.

  3. ouai magnifique dans ce pays où les femmes sont opprimées comme dans la majorité des pays musulmans quel courage cette jeune fille si jeune se battre pour la liberté comme les gens normaux les femmes normales

  4. Elle veut quitter l ‘islam car nous ne savons rien d ‘autres exprimer à notre entourage que notre intransigeance religieuse avec de moins en moins d ‘humanité, de compréhension et de bonne humeur.
    Prenons une certaine distance avec notre zèle religieux, cela afin de redonner une place à notre identité, notre personnalité, notre spiritualité, notre humanité et surtout notre raison !

    • djeser : Je partage votre avis, a 100 % . Trop de musulmans, vivent, comme s’il vivaient dans une boite, qui serait l’ islam, et, au niveau relationnel, tu veux parler a l’ homme, mais, c’ est comme si tu n’ arrivais pas a ouvrir la boite. Cela donne l’ impression de ne jamais pouvoir toucher son cœur, car la religion fait comme une armure, qui le sépare de tout !
      C’est d’ ailleurs, ce qui fait, qu’il y a des problèmes d’ intégrations dans les cultures différentes .
      Alors, que quand tu vas dans les pays musulmans, tu te rends comptes, tu te recomptes, étant, comme a l’ intérieur de cette amure, les gens ne sont pas si cool, les uns vis a vis des autres, ils se surveillent, ont peur, du regard de l’ autre.
      Il y a comme une forme d’ hypocrisie !

  5. Tout est bien qui finit bien.
    Une femme qui a voulu vivre normalement va vivre sous protection policière jusqu’à la fin de ses jours. Et c’est normal. Comme Zineb Al Rhazaoui, qui est dans la même situation.
    J’avoue admirer le courage de ces femmes qui défient les fondamentalistes. Comme jadis, Galilée, ou Giordano Bruno. … Même si l’héroïne de cette affaire est juste une personne qui refuse l’asservissement. C’est déja ça.

  6. J’aurais préféré qu’elle le fasse à sa majorité légale, il ne s’agit pas non plus que le HCR aide n’importe quel ado mal dans sa peau et souhaitant fuguer, à s’éloigner de ses parents (tous les parents comprendront la nuance). Mais si –avant les évènements-, elle était réellement en danger comme elle le dit – et à 18 ans elle est en mesure d’en juger – alors elle devait effectivement être protégée c’est clair.
    Je précise « avant les évènements » parce que maintenant qu’elle aurait à en croire le reportage publiquement apostasié l’Islam, elle est hélas définitivement en danger de mise à mort selon la “religion” wahhabite, le dilemme est donc caduque.

      • Les wahhabis sont musulmans, indéniablement.
        Par contre et contrairement à ce qu’ils croient et à ce que vous prétendez, ils ne sont pas l’Islam, non.
        Ni eux, ni moi ni personne d’ailleurs…

        • Cémwé : Arrêtes de nous vendre le pack économique, je suis allé dans quelques pays musulmans, j’ i de la famille ( musulmane ) en Algérie, et partout, j’ ai vue la même rigueur religieuse, peut être pas aussi poussée, je te l’ accorde, mais vraiment contraignante et culpabilisante a souhait, pour pourrir les vie des gens, qui se plaignent en privé, car en public, c’est inconcevable. Voir mon post au dessus !

        • pour rebondir sur vos propos: “ils ne sont pas l’islam”

          Alors qui est l’islam?

          Et la mort de l’apostat, est ce coranique? Hadith-iste? (question non sarcastique, je me demande juste quelle est la source de cette règle)

          • @Bobby
            Bonjour
            Oui, ils se basent sur un prétendu hadith dans Boukhari «quiconque change sa religion, tuez le », très exactement le contraire du verset coranique « nulle contrainte en religion », manque de pot ils ont beau chercher dans les faits historiques avérés, le prophète n’a de son vivant –jamais- mis à mort ni les apostats ni les hypocrites ni d’ailleurs quelque mécréant que ce soit qui n’aurait pas combattu les musulmans, alors ils se perdent en conjectures pitoyables : « euh… en fait c’était le début et si ça se trouve, il n’a tué personne dans l’intérêt de l’Islam, euh… c’est plutôt qu’il ne voulait pas que les gens disent Mohamed tue ses propres compagnons (un autre hadith sur mesure), ah mais oui mais non vous oubliez Abdullah bnou khatl qui avait apostasié et avait fui vers la Mecque et dont il a ordonné la mise à mort, sauf que le dit n’avait fui que parce qu’il avait craint à juste titre les conséquences de son crime, il venait d’assassiner son assistant dans sa mission de recueil de la zakat. Sa mort a donc été ordonnée par talion, pas suite à apostasie».
            Mais le pompon pour des musulmans hein s’entend … c’est que le Coran parle clairement de cas d’apostasie et d’hypocrisie après foi affichée et n’a jamais ordonné de mettre à mort qui que ce soit d’entre les concernés. Mieux, dans le premier extrait qui suit, il a condamné le fautif à devenir irrémédiablement hypocrite, il faut donc bien qu’il vive pour ça (le comble c’est que les musulmans connaissent très bien cette histoire puisqu’après le verset le messager a refusé de recevoir sa zakat puis Abu bakr après lui puis Omar après lui). Et dans le deuxième extrait, non seulement l’apostasie est confirmée par texte coranique mais en plus, Dieu dit clairement qu’il pardonnera à une partie des concernés, les autres étant voués à la géhenne, plus tard quoi…
            1.
            [75] Il en est parmi eux qui se sont engagés vis-à-vis de Dieu en disant : «S’Il nous gratifie de ses largesses, nous ferons de larges aumônes zakât et nous serons du nombre des vertueux !» [76] Mais lorsque Dieu les combla de ses dons, ils s’en montrèrent avares et tournèrent le dos en oubliant leurs promesses. [77] Aussi a-t-Il suscité dans leurs cœurs une hypocrisie permanente qui doit les accompagner jusqu’au Jour de leur comparution devant lui, et ce pour avoir violé les promesses qu’ils lui ont faites et pour avoir débité des mensonges. [78] Ne savent-ils pas que Dieu connaît leurs pensées les plus intimes et leurs entretiens les plus secrets, car pour Dieu il n’y a point de mystère?
            2.
            [64] Les hypocrites redoutent qu’une sourate ne vienne dévoiler ce que recèlent leurs cœurs. Dis-leur : «Libre à vous de vous moquer ! Dieu étalera au grand jour ce que vous redoutiez tant de divulguer !» [65] Si tu les interroges, ils te répondront certainement : «Nous ne faisions que badiner et plaisanter !» Dis-leur : «Ainsi, vous vous moquiez de Dieu, de ses versets et de son messager? [66] Ne vous excusez pas ! Vous avez bel et bien renié la foi [Apostasié] après avoir cru. Si nous pardonnons à certains d’entre vous, les autres seront châtiés en tant que criminels.»
            [67] Les hypocrites, qu’ils soient hommes ou femmes, sont tous du même acabit. Ils incitent à la pratique du mal, déconseillent la pratique du bien et ferment leurs mains pour ne rien donner. Ils ont ainsi oublié Dieu et Dieu les a oubliés. En vérité, les hypocrites sont des pervers. [68] Dieu a promis aux hypocrites, hommes et femmes, ainsi qu’aux infidèles, le feu de la Géhenne, pour l’éternité. Et c’est là leur juste châtiment. C’est ainsi que, maudits de Dieu, ils auront un supplice permanent.

            Quant à votre question qui est l’Islam ? Ou plutôt qui le représenterait le mieux ou le plus fidèlement possible, personne si vous attendez comme réponse un groupe, un madhab, une école de pensée ou autre. Mais si vous voulez quand même savoir quels seraient ces gens là, alors sachez déjà que le seul qui puisse répondre et pour cause … les décrit en détail dans le Coran et à plusieurs reprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Mohamed Salah sacré meilleur footballeur africain

Philippines : l’émouvante conversion à l’islam d’une grand-mère de 90 ans