in

Pays-Bas : L’interdiction de l’abattage rituel soumise au Parlement

Un parti des animaux, unique au monde, associé au parti ultranationaliste le PVV et à son leader, qui a l’islamophobie chevillée au corps, Geert Wilders, en vue d’interdire l’abattage rituel, les Pays-Bas vont à coup sûr faire des envieux en France, et peut-être remettre en selle la madonne de la cause animale Brigitte Bardot, après sa campagne controversée de 2011 du même tonneau…

Cette union sacrée au nom de la protection animale, mais sur laquelle flotte le parfum putride du nationalisme le plus acharné, est déterminée à faire adopter un projet de loi qui affecte doublement les communautés juives et musulmanes, lesquelles ont vivement réagi à l’annonce de cette offensive politicienne.

Comble de l’ironie, Geert Wilders, l’infâme agitateur anti-musulmans, qui a les yeux de Chimène pour Israël, aurait voulu fédérer les juifs et les musulmans sous la même bannière qu’il ne s’y serait pas mieux pris !

Véritable laboratoire d’essai, la décision des Pays-Bas, qui doit intervenir dans le courant du mois, va tester la résistance ou non du Parlement aux sirènes stridentes du populisme, dont les échos, de plus ou moins grande ampleur, résonneront aux quatre coins de l’Europe…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Débat sur la laicité ou comment on éduque les musulmans qui “ont pris la confiance”

Thriller de Michael Jackson, version niqab à Paris