in ,

Patrick Buisson, ancien conseiller de Sarkozy: « J’ai plus de respect pour une femme voilée que pour une lolita en string de 13 ans »

Invité d’ Apolline de Malherbe, le rendez-vous, Patrick Buisson a fait l’éloge de l’islam et du sens du sacré qu’il attribue aux musulmans. Il en a profité pour adresser un avertissement à sa famille politique qui s’égare, selon lui, dans une attitude belliqueuse sur ce point…..

“Je dis à mes amis de droite, il m’en reste encore beaucoup: ne vous laissez pas enrôler dans une croisade contre l’Islam”, a-t-il lancé en préambule. Il a poursuivi: “Vous faites fausse route, ce n’est pas le bon chemin, c’est une erreur magistrale que nous paierons. Le problème ce n’est pas tant l’Islam que l’immigration. Il ne faut pas se tromper dans l’analyse.” “Ceux qui se trompent dans l’analyse seront responsables des grands malheurs qui pourraient arriver à la France dans les années à venir”, a-t-il averti.

Publicité
Publicité
Publicité

BFMTV

 

5 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Je ne pense pas que les gens qu’il conseillait l’aient entendu sous cette perspective islamophile et même si on croit que c’est indépendant de sa volenté, l’islamophobie a prit son essort durant la période ou il enrichissait son audience de ses conseils.

    Je pense par contre, à l’approche de l’échéance présidentielle, que beaucoup de responsables islamophobes vont se découvrir islamophiles, au moins devant les médias, pour convaincre les musulmans de voter pour les gens qui les détestent. Car sans ce vote……

    Paris bien vaut une prière devant les médias….

  2. Et il en voit où, des « lolitas » de treize ans en string ? Moi je n’en vois pas, il faut s’y intéresser sans doute pour en trouver, et les regarder, regarder sous leur jeans. Déjà le mot lolita, c’est un mot de pédophile. Les autres voient des jeunes filles qui se cherchent, comme les jeunes garçons, pas des objets sexuels que les adultes devraient regarder avec de mauvaises pensées.

    Qu’il garde ses yeux sans jugement, que ce soit pour les filles en string ou pour les femmes voilées. Ça ne le regarde pas, c’est tout. Ça ne regarde personne d’autre, ni homme ni femme, personne d’autre que la personne, la façon dont elle s’habille. C’est le concours des machos et des jugeurs de femmes ? Les musulmans n’ont pas à être jugés par les autres pour leur façon de vivre, et les femmes, musulmanes ou pas musulmanes, non plus n’ont pas à être jugées par les autres pour leur façon de vivre.

  3. Patrick Bouisson était conseiller mais surtout porte-plume de Nicolas Sarkozi, il rédigeait ses discours, les co-rédigeait, les travaillait.

    Ce qu’il exprime là, à rebrousse-poil, face à Apauline de Malherbe qu’il dut impressionner et scandaliser, c’est le sentiment partagé par beaucoup de Français non Musulmans qui ne sont pas encore dénaturés. Cette guerre contre l’Islam et les Musulmans vient beaucoup plus d’une fausse gauche néo-conservatrice avant d’essaimer vers une droite qui se croit obligée de surenchérir pour n’être pas contournée. D’ailleurs Emmanuel Macron et ses partisans ne cherchent plus à blocquer le RN par front républicain, non, ils concurrencent le RN sur sa droite. Quand Emmanuel Macron a dégoupillé sa grenade séparatiste, c’était inattendu, il a pris de cours y compris le RN, coupé le souffle à tout le monde. N’allez pas croire que ces Sionistes et néo-conservateurs vibrent en communion avec le sentiment Français profond.

    Maintenant, il n’est pas sûr que Nicolas Sarkozi aujourd’hui valide son ancien conseiller, Nicolas Sarkozi n’est pas homme de principe et de rigueur intellectuelle, pas plus qu’Emmanuel Macron.

    Cette thématique séparatiste a surgi curieusement ou pas, en février 2020, au commencement de l’épidémie, certainement les mesures de confinement contraignant étaient à l’étude.

    Croissant de lune.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Jérusalem : la population palestinienne en danger, la France doit agir d’urgence

Soutenez « Prémices », une association qui accompagne avec succès les collégiens et lycéens aux filières d’élite