in

N’Golo Kanté dîne chez des inconnus en toute fraternité, après avoir raté son Eurostar

Plus qu’un trait de caractère, l’humilité est une vertu hautement spirituelle qui honore N’Golo Kanté, le célèbre milieu de terrain de Chelsea auréolé de sa gloire récente de champion du monde de football.

Samedi soir dernier, l’extrême simplicité et gentillesse de la star du ballon rond ont fait un pas de plus dans la légende, laissant un souvenir impérissable à des Londoniens de confession musulmane qui ont eu le bonheur de croiser sa route.

Loin de son terrain de prédilection où, dans le courant de l’après-midi, il avait enthousiasmé les supporters de Chelsea lors d’un match victorieux contre Cardiff City, N’Golo Kanté était, quelques heures plus tard, redevenu un citoyen ordinaire ayant raté son Eurostar pour Paris.

En quête d’une mosquée pour accomplir les prières du soir, il a volontiers accepté l’invitation à dîner d’un jeune fidèle, qui a dû se pincer pour y croire en l’apercevant en train de se recueillir. C’est ainsi que le joueur vedette de Chelsea a passé une soirée conviviale, entouré de parfaits inconnus comblés de joie qui l’ont immortalisée en photos.

« J’irais dîner chez vous » à la fortune du pot et en toute fraternité, un concept qui sied à merveille à N’Golo Kanté, l’humilité faite homme dans ce monde où les belles âmes se font rares.

« Un champion du monde, élu joueur de l’année en Premier League, double champion d’Angleterre qui se joint à nous pour regarder Match Of The Day après s’être rendu à la mosquée. La définition de l’humilité. Quel homme. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un pont d’envergure reliera l’Arabie saoudite au Bahreïn en 2023

Déclaration attendue d’un président français sur le massacre de Thiaroye en 1944