in

New York : deux jeunes adolescents musulmans roués de coups près d’une mosquée

New York, la cité métissée par excellence qui ne dort jamais, a été encore le théâtre dimanche dernier, aux aurores, d’une violente agression islamophobe contre deux jeunes adolescents musulmans, passés à tabac aux abords d’une mosquée de Brooklyn, à la consternation générale.

Ce nouveau crime de haine caractérisé vient allonger la liste funeste des actes anti-musulmans d’une sauvagerie inouïe qui ont assombri la célébration du Ramadan de l’autre côté de l’Atlantique, le dernier en date ayant failli coûter la vie à un imam très respecté de Houston, médecin de son état.

Les hurlements « sales terroristes » poussés par leur agresseur en les frappant résonneront longtemps dans la tête des deux jeunes garçons, dont les visages tuméfiés portent les stigmates de la  brutalité de l’attaque qui les a pris par surprise, après la prière du matin. L’un d’entre eux souffre d’une forte commotion cérébrale.

Intrigués par une voiture suspecte qui était garée, à une heure aussi matinale, devant l’entrée de leur mosquée et dans laquelle une femme était assise, les deux jeunes garçons se sont approchés du véhicule afin de demander à sa passagère si elle avait besoin d’aide. C’est à ce moment précis que leur assaillant, surgissant de l’ombre, s’est rué sur eux, faisant pleuvoir les coups avec une fureur décuplée par la haine, avant de battre en retraite devant les fidèles qui accoururent, alertés par ses cris stridents.

C’est une colère mêlée d’effroi qui a envahi les musulmans de Brooklyn. Le responsable de la mosquée devant laquelle le drame s’est noué, Mohamed Baha, est encore sous le choc de cette agression odieuse dont il a visionné, avec peine, les images glaçantes capturées par les caméras de vidéosurveillance (voir ci-dessous), commise contre deux jeunes bénévoles de son lieu de culte comptant parmi les plus serviables, agréables et appréciés de la communauté.

 « C'est vraiment un crime haineux. Nous insistons pour que notre communauté, nos militants, nos dirigeants coopèrent avec la police pour interpeller le coupable dans les meilleurs délais. Puisse Allah protéger les innocents. S'il vous plaît, priez pour ces jeunes enfants et leurs familles », a-t-il déclaré avec solennité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une vidéo d’hommage aux victimes des attentats

La sénatrice australienne anti-halal prise en flagrant délit de consommation de lait… halal !