in

La sénatrice australienne anti-halal prise en flagrant délit de consommation de lait… halal !

Il n’y a rien de plus jubilatoire qu’une farouche détractrice de l’islam appartenant au monde politique, connue pour la virulence de ses diatribes anti-halal, prise en flagrant délit de consommation de lait… certifié halal !  

C’est la savoureuse mésaventure, dont on se délecte de l’ironie, qui est arrivée à la sénatrice australienne fraîchement élue, Pauline Hanson, 62 ans, islamophobe et fière de l’être, dans le cadre d’une vidéo auto-promotionnelle réalisée dans sa cuisine et postée sur sa page Facebook.

Trahie par sa tasse de thé dans laquelle elle versa un nuage de lait mais pas n’importe lequel, la parlementaire, qui fut aux commandes du parti anti-immigration et anti-islam « One Nation » dans les années 90, était loin de se douter que l’œil de lynx d’un internaute repérerait la marque de lait Coles « halalisée » qui détonnait singulièrement dans le décor…

Comme tout bon politicien qui a fait de l’islam son cheval de bataille, voire son seul programme, Pauline Hanson a d’abord feint l’indignation, avant d’opter pour un ton plus acerbe, critiquant vertement l’emballement médiatique qui l’a copieusement tournée en ridicule, tout en postant sur Facebook des bouteilles de lait non halal en signe de sa bonne foi.

Non, Pauline Hanson ne s’est pas encore mise à l’heure du halal, du moins l’assure-t-elle en clamant avec force qu’elle est plus que jamais opposée à la certification halal !

Alors, aurait-elle bu du lait estampillé halal par inadvertance au risque de s’étouffer en apprenant son erreur fatale ?  Les questions sarcastiques vont bon train dans la lointaine Australie, la sénatrice islamophobe semblant être le dindon de la farce pour la plus grande joie de ses adversaires, dont le sénateur travailliste Sam Dastyari qui lui a même proposé goguenard, en direct sur Channel Seven, de participer à un pique-nique halal…

Pauline Hanson ridiculisée par Sam Dyasteri sur Channel Seven, le 2 juillet dernier

« Je ne suis pas intéressée, je ne crois pas à la certification halal », lui a répondu sèchement Pauline Hanson piquée au vif, en jurant certainement qu'on ne l’y reprendrait plus à se préparer une tasse de thé devant les caméras…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

New York : deux jeunes adolescents musulmans roués de coups près d’une mosquée

Le musulman entre la dévotion et la distraction, entre la piété et le plaisir