in

Netanyahou veut donner le nom de Trump à une colonie israélienne sur le Golan

Le chef du gouvernement hébreu a promis de donner le nom du Président américain Donald Trump à une colonie israélienne implantée sur le plateau du Golan.

Une colonie israélienne sur le plateau du Golan occupé portera le nom de Donald Trump en guise de remerciement pour sa reconnaissance de la souveraineté d’Israël sur ce territoire, a fait savoir Benyamin Netanyahou.  Le Golan, «territoire occupé»: Macron refuse de soutenir la décision des États-Unis

Dans un message vidéo, le Premier ministre a promis de soumettre prochainement une résolution ad hoc à son gouvernement.«Tous les Israéliens ont été profondément émus lorsque le Président Trump a pris la décision historique de reconnaître la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan», a-t-il souligné. Fin mars, le locataire de la Maison-Blanche avait reconnu la souveraineté de l’État hébreu sur la partie du Golan conquise à la Syrie pendant la guerre des Six Jours de 1967. L’annexion de ces territoires n’a jamais été reconnue par la communauté internationale.

Publicité
Publicité

2 commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Produits halal : moins chers et meilleurs ?

Gérard Araud, l’ancien ambassadeur français, le clame : “Israël est un Etat d’apartheid”