in

Qui sont les musulmans? Une étude internationale répond à cette question

A l’instar de beaucoup d’Américains, les populations occidentales sont dans leur ensemble convaincues que l’Islam a produit une culture de terroristes anti-occidentaux.

En effet, Al-Qaïda et d’autres organisations terroristes professent les crimes au nom de l’islam et leurs exactions répétées ont fini, au fil du temps, par engendrer une véritable psychose autour de l’Islam et des musulmans. Des milliers de personnes ont été assassinées depuis le 11 septembre 2001, la plupart étant des civils. Pourtant, les actions de ces fanatiques ne représentent nullement l’immense majorité des 1,6 milliard de musulmans disséminés à travers le monde.

Cette communauté, riche de sa diversité, ne peut être confondue avec cette infime minorité. Une enquête exhaustive menée par l’institut américain de sondages, le Gallup World Poll, a mis en exergue un certain nombre de faits sur les musulmans et sur leurs points de vue, des vérités quasi invisibles dans les grands médias traditionnels et des gouvernements. Ces musulmans, jusqu’à présent, ont été éclipsés par les actions d’une minorité qui diabolise publiquement l’Occident, considéré comme l’ennemi de l’islam, en lui imputant la responsabilité de tous les problèmes sociaux et économiques qui minent en profondeur les pays majoritairement musulmans. Mais les terroristes ne sont pas les seuls responsables de cette incompréhension à travers le monde.

À bien des égards, la mauvaise communication entre les deux parties, parmi les gouvernements et les médias, a créé une fracture entre “nous et eux” et une vision monolithique de l’islam. Cette perception paroxystique est à la fois incorrecte et simpliste, comme l’a révélé le sondage de Gallup.

Les musulmans incarnent une population diverse et dynamique qui rejette toute forme de terrorisme. L’ingérence de l’Occident, l’autocratie ou l’oppression continuent de sévir beaucoup trop encore au Moyen-Orient, en Asie et en Afrique, les politiques et les actions des gouvernements s’avérant généralement en total décalage avec les aspirations du peuple.

Sur la base de la minutieuse enquête réalisée par Gallup, il ressort qu’un «conflit de civilisations» ne paraît pas inévitable entre l’Occident et les musulmans. Le problème relatif à l’image de l’islam provient avant tout d’une essentialisation de cette spiritualité. L’Occident en général, et les Etats-Unis en particulier, jugent les musulmans et l’islam sur les actions d’une minorité extrémiste qui agit au nom d’une théologie militante, à l’origine de la radicalisation politique de la religion.

L’enquête d’opinion réalisée par Gallup World a posé les questions suivantes afin de mieux appréhender ce qui caractérise la population musulmane mondiale.

  • Quelle est la racine de l’anti-américanisme dans le monde musulman?
  • Qu’est-ce qui explique les perceptions occidentales de l’islam et des musulmans?
  • Quel type de gouvernement veulent les musulmans : la théocratie ou la démocratie, et quelle influence aura la Charia dans la législation ?
  • Les femmes musulmanes, dans l’ensemble, se sentent-elles opprimées?
  • En quoi les extrémistes islamistes diffèrent-ils du courant majoritaire?
  • Comment peut-on modifier ces perceptions faussées, altérées de l’islam ?

Des réponses très précises et détaillées, fournies par des milliers de musulmans sondés à travers le monde, ont révélé des conclusions surprenantes de nature à bousculer les stéréotypes :

– Tout d’abord, les musulmans n’ont pas une vision monolithique de l’Occident. Bien au contraire, ils font clairement le distinguo entre les différents pays qui le composent, et quand ils émettent des critiques, elles sont ciblées et non généralisées.

– Les rêves des musulmans ne différent pas des autres peuples. Eux aussi rêvent d’un avenir économique radieux, pourvoyeur d’emplois et de bien-être social, aspirent à bénéficier d’un bon système de santé, et non de livrer une guerre incessante dans un djihad mortifère, ou autres fantasmes du même ordre…

– Les musulmans désapprouvent, tout aussi fermement que les Américains, les radicaux et leurs attaques contre des civils. 93% d’entre eux ont condamné sans réserve les attaques du 11 septembre 2001, les 7% restant estimant que ces attentats ont été commis pour des raisons politiques et aucunement religieuses.

– Les musulmans admirent la technologie et la démocratie de l’Ouest, notamment les droits de l’homme.

– Les musulmans constatent une décadence morale de l’Occident, ainsi que la dégradation de ses valeurs traditionnelles, tout autant que la population américaine.

– Les femmes musulmanes veulent des droits égaux et souhaitent que la religion fasse partie de la vie en société.

– Les musulmans pensent que les relations avec l’Occident pourraient être apaisées et améliorées, à condition que les dirigeants occidentaux n’imposent pas leurs vues et fassent preuve d’un plus grand respect à leur égard.

– Comme les Américains, la majorité des musulmans ne veulent pas que leurs chefs religieux se mêlent de leur Constitution, mais sont toutefois favorables à ce que la loi religieuse soit une source d’inspiration pour la législation.

En ce qui concerne la perception occidentale des musulmans, ces derniers déplorent vivement qu’après chaque attaque terroriste touchant des civils, malgré la condamnation unanime de tous les hauts dignitaires religieux (y compris des plus rigoristes en Arabie Saoudite et dans les émirats du Golfe persique), les grands médias occidentaux ne s’en fassent pas l’écho, ou si peu.

La méthodologie mise en place par Gallup a permis de recueillir des données provenant d’enquêtes approfondies, menées entre 2001 et 2007.

Les personnes sondées représentent 90% des 1,6 milliard de musulmans vivant dans plus de 35 pays, majoritairement musulmans ou composés d’une forte population musulmane. Gallup a interviewé au moins 1 000 personnes dans chaque pays. Les entrevues ont duré une heure ou 30 minutes au téléphone.

Il est à noter que sur les 1 000 personnes interrogées dans chaque pays, les répondants, jeunes et moins jeunes, avec des antécédents et des niveaux d’alphabétisation différents, ont été choisis au hasard, à la fois en milieu urbain et rural, afin d’éviter une focalisation disproportionnée sur les villes. Les données de ces enquêtes sont à la base du livre, ce qui permet aux statistiques de déterminer les réponses.

Dalia Mogahed est membre de l’Advisory Council on Faith-Based and Neighborhood Partnerships, un conseil consultatif d’associations religieuses et laïques auprès du président des États-Unis. Cette ancienne conseillère de l’ère Obama, la première voilée de son administration, occupe la fonction de directrice exécutive du département des études islamiques de l’institut Gallup, aux côtés du Dr Eboo Patel. Elle est le second membre de confession musulmane de ce conseil qui en comprend 25.

John Louis Esposito est un professeur américain d’affaires internationales et d’études islamiques à l’université de Georgetown, à Washington. Il est aussi le directeur du Prince Alwaleed Center for Muslim and Christian Understanding, à Georgetown.

29 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Si on compare les actes terroristes de ces soit disant musulmans et les meurtres perpétrés par les occidentaux il n y a pas photo. S ils veulent nous diaboliser qu il en soit ainsi ,rira bien qui rira le dernier .
    À bon entendeur salut

  2. “Les musulmans constatent une décadence morale de l’Occident, ainsi que la dégradation de ses valeurs traditionnelles”

    La corruption n’est-elle pas présente dans la plupart des pays musulmans, à cause sans doute du retard économique séculaire et de l’absence de démocratie ?

    • @Leroy <>

      L’occident ne soutient-ils pas ces dictateur est ces monarchie totalitaire qui sont eux même un produit de la corruption qui leur subsistance se base sur la répression des peuple ?

      Le président français François Holland n’a-t-il pas donnez la légion de déshonneur a un prince saoudien ministre de l’intérieur qui soutien sans discussion l’application de la lapidation des femme,couper la main des voleur,la decapitation…etc ?

  3. L’islam est la religion de paix, mais les occidentaux eux même sont à l’ origine du terrorisme et la propagation de la haine envers l’homme occidental. Il facile de dire que de prouver la vérité sur la naissance du terrorisme……
    ==========================
    En occidentaux il y a ceux qui veulent détruire l’expansion de l’Islam comme l’unique religion authentique en finançant certains groupes radicaux à commettre de crimes au nom de l’Islam, alors que la plus part de ces radicaux ne sont de vrai musulmans.
    Pour être bref, c’est l’occident en l’occurrence les Américains ont beaucoup investi dans la propagation du terrorisme, voir sa naissance dans le but de détruire la nation Arabe et le Monde Musulman en général.
    1-Si vous n’êtes pas convaincu, allez étudier les rôles négatifs joués par les Américains en Afghanistan lors de la guerre à l’époque contre l’armée soviétique (URSS).
    2- La naissance de l’état hébreu de toute pièce pour occuper la Palestine …
    3-La destruction de l’Irak, la Libye, le Yémen, la Syrie, la Somalie etc.
    4-le détournement par les occidentaux de la victoire électorale des islamistes en Algérie, en Palestine (Hamas), en Egypte, au Soudan, partout il y a la main néfaste des Américains derrière, mais le but c’est la destruction programmée des musulmans.
    5- l’événement du 11 septembre 2001, vous remarquerez toujours une intention manifeste de ternir l’image de l’Islam ni plus, ni moins, comment un Musulman authentique ne doit il pas avoir la haine a ceux qui ont apporté ces fléaux (Terrorisme) pour couler la communauté islamique ?

    • Aucun souci dans l’islam et le conflit judéo-américain global ? Un peu de mesure -) Il y a des problèmes dans la politique internationale des Américains (qui se sont décrédibilisés pour longtemps avec l’Irak), mais également du côté musulman sur la question du terrorisme.

  4. Musulman ça veut dire praticant. Autrement c’est comme dire ‘je suis nudiste non-pratiquant’. Ça n’a aucun sens. Pareil pour toutes les autres religions

  5. La beauté de l’islam c’est sa diversité culturelle, du Sénégal aux Philippines par exemple. Comme dit le noble Quran, nous devons nous enrichir de nos différences. Puis contrairement au christianisme, l’islam ne s’est pas propagé avec les génocides, l’exploitation, l’esclavage, et la colonisation. Les différents peuples et cultures ont adopté l’islam parce que c’est la religion qui fait sens et qui rétablit l’homme dans son rapport à Dieu. C’est pour cette raison aussi que de Dakar à Manille c’est le même [adhan] que l’on entend, et c’est vers la même direction que les croyants se tournent; belle métaphore du principe fondamental de l’islam: le [tawhid].

    Et la plus belle manifestation, pour notre époque en tout cas, c’est le nombre croissant de personnes qui se convertissent, nonobstant le flot de propagande islamophobe et son lot d’ignorance crasse. Ici aux États-Unis, les musulmans qui viennent initialement d’une autre religion (ou aucune) n’ont jamais été aussi nombreux qu’après le 9 septembre 2001 à épouser l’islam!

    • ” Puis contrairement au christianisme … et la colonisation ”

      Il fallait osé la sortir celle-la.

      Je veux bien partager l’idée que certaines populations ont adopté l’islam pacifiquement MAIS certaines régions ne se sont pas islamisées avec des fleurs … notamment la mienne il y a 500 ans, j’ai nommé les Balkans

      • “objectivite”

        Ah oui les Balkans, encore un bel exemple d’harmonie chrétienne et de philosémitisme. Les Serbes et les Hongrois sont en effet des modèles historiques et contemporains… Sans doute est-il temps que vous adoptiez un autre pseudo, genre “délirium”.

        • Les Hongrois ne sont pas dans les Balkans …

          Je suis moi-même issue d’une famille musulmane albanaise et je te rééditère mes propos.

          Manifestement vous ne connaissez rien à cette région donc ne trainez pas là ou vous n’avez pas pieds. Je suis intervenu sur ce sujet simplement sur une petite erreur historique de votre part. Rien de plus. Rien de moins.

          Bonne journée.

          • Si, les Hongrois font partie des Balkans, historiquement dans l’empire asutro-hongrois, mais ce n’est pas grave. Passons sur vos approximations.

            Vous êtes albanais, et alors? Allez-vous mettre sur le dos de l’islam le fait que l’Albanie est un des pays les plus corrumpus et dysfonctionnels en Europe, pire encore que la Roumanie ou la Moldavie?

            Vous vous dîtes “musulman”, bravo, au moins vous n’êtes pas avec les illuminés chiites bektashi.

    • Abou Tahar de Tlemcen

      pouvez-vous relire attentivement mon premier commentaire lorsque j’ai repris une de vos citations car je ne vois pas le rapport avec les serbes, les hongrois, la corruption, les Bektachis …

      L’idée de base étant de vous apprendre que les turcs musulmans n’ont pas islamisé ma tribu et notre région avec des bisous et des petites tapes sur l’épaule dans la joie et la bonne humeur.

      Vous n’allez tout de même pas m’apprendre mon histoire ?

      Je vous cite de nouveau : ” Puis contrairement au Christianisme, l’islam ne s’est pas propagé avec les génocides, l’exploitation, l’esclavage, la colonisation ”

      Juste une petite colonisation au passage 😉

      • C’est drôle cette manie de vouloir faire croire que les Tucs sont arrivés “chez vous”, ont mis le couteau sous la gorge à tout le monde et soudain l’Albanie fut islamisée. Vous oubliez de préciser qu’aujourd’hui encore 40% de vos congénères albanais sont catholiques. On est loin de votre posture de victime des méchants turcs. Et si les musulmans ottomans étaient si affreux, pourquoi la majorité des Albanais continue-t-elle à pratiquer l’islam?

        Invasion? Oui sans aucun doute. “Colonisation” comme vous l’entendez du point de vue de ce qu’on fait les Européens: absolument pas. Il faut savoir comparer ce qui l’est.

        • <>

          400 ans de domination ça laisse des traces. Si certains s’y sont soumis, c’est bien plus par question de commodité, les probabilités de soucis et tout ce qui entraine de ne pas être musulman en province musulmane. Certains ont fuit:
          les Arberesh par exemple (communauté d’origine albanaise en Italie)

          Pour une période encore bien moins longue que ça le Mahgreb garde encore des séquelles vis à vis des Français mais pourtant vous utilisez encore dans beaucoup de domaine leur langue et le reste de leur infrastrures. A, l’inverse eux ne vous ont pas christianisé de force. Preuve qu’en dépit de domination on garde toujours une trace indélébile de l’envahisseur ce qui fut le cas chez vous et chez moi.

          <>

          Les Européens ? Lesquels ? C’est les tribus d’Europe de l’Est qui ont colonisés le monde ?

          Ce que je sais en revanche, c’est que les envahisseurs des Balkans n’étaient pas européens. Ma tribu s’est tenu au fil des siècles tranquille dans ses montagnes sans emmerder personne, mais d’autres en ont décider autrement …

          • Allez, c’est reparti pour un tour avec vos réponses nulles et pleines de mauvaise foi. “Par commodité”, c’est ça votre argument ? Mais vous ne répondez toujours pas à la question simple: s’il y a tant de ressentiment contre “l’envahisseur” turc et contre l’islam, pourquoi votre “tribu” demeure-t-elle musulmane en 2017? Pourquoi ne rejoignent-ils pas les 40% de catholiques, qui eux furent “envahis” par les Romains et convertis en même temps? C’est bizarre cette sélection que vous opérez sur le concept d’invasion. Allez-vous détester les Hongrois parce qu’ils sont descendants des Mongols? A quel moment de “pureté” ethnique vous arrêterez-vous?
            Quant à la colonisation du Maghreb par la France c’est un paradigme complètement différent; d’ailleurs la colonisation ottomane au Maghreb a elle-même été différente de celle des Français. Il faut s’éduquer avant de se lancer dans des propositions chancelantes.

            Finalement comme nombre d’individus qui s’invitent sur un site musulmans pour insulter les musulmans et l’islam, vous devriez déclarer directement ce que vous pensez plutôt que de tourner autour du pot avec des messages affligeants sur des “envahisseurs”.

        • ” vous oubliez de précisez qu’aujourd’hui encore 40% de vos congénères albanais sont catholiques. On est loin de votre posture de victime des méchants turcs ”

          Dans ce cas je vous renvoie la balle : ” vous oubliez de précisez qu’aujourd’hui encore 99,9% de vos congénères berbères et autres tribus locales sont encore musulmans. On est loin de votre posture de victime des méchants Européens ”

          ” comme nombre d’individus qui s’invitent sur un site musulman pour insulter les musulmans et l’islam, vous devriez déclarer directement ce que vous pensez plutôt que de tourner autour du pot avec des messages affligeants sur des envahisseurs ”

          1/ citez moi 1 seule insulte (une vraie, pas une contrariété) de ma part sur les musulmans

          2/ ce que je pense : la même chose depuis le début mais vous faites semblant de ne pas comprendre: non, l’islam (au même titre que le christianisme) ne s’est pas répandu partout pacifiquement comme vous le prétendez dans votre commentaire du 28 avril à 14h03, c’est sur cette remarque de base que nos échanges de ping-pong ont commencé.

          Je vous donne simplement un fait historique qui plus est personnel et vous n’acceptez pas car il ne va pas dans votre sens: c’est une insulte 😉

          • C’est vous qui nous cassez les pieds avec votre Albanie et les méchants Ottomans qui vous aurez convertis de force: je n’ai jamais parlé du Maghreb ou des Berbères. Hors sujet + faux débat.

            L’insulte n’est pas dans les gros mots, mais dans votre posture islamophobe.

            Je comprends parfaitement ce que vous désirez dire, même entre les lignes, et je vous ai expliqué ad nauseam que l’on ne peut pas comparer les manières dont le christianisme et l’islam se sont répandus à travers le monde. Vous persistez dans la mauvaise fois, ou alors c’est plus grave.

  6. C’est une théorie à laquelle je m’accroche depuis quelques années Ahmed.
    C’est à la fin de l’empire Ottoman que tout a vraiment démarré. Les occidentaux ne voulant pas revivre un deuxième âge d’or de l’islam, c’est à la Reconquista qu’on leur doit d’avoir reprit l’Espagne aux musulmans et trois siècles depuis, pour parvenir à atténuer son inexorable propagation. Et bien oui, l’islam a vocation de mener à l’unité et non à la dispersion, ahad(un)
    La fin de l’empire Ottoman, puis le dépeçage du monde arabe, la mainmise sur les lieux saints: Jérusalem et la Mecque qui verra(pour cette dernière) les Yankees gérés les affaires des bédouins.
    Le cas le plus flagrant reste quand même le Pakistan, crée à partir de l’Inde, qui sont devenus depuis, deux ennemis irréconciliables, poussant le cynisme au prétexte des guerres de religion: hindous contre musulmans. Des divisions faites pour éviter à l’évidence de revivre une encombrante domination de lumière qui n’en irrite pas moins ces orgueilleux enflés du pouvoir et de suffisance. Ils se reconnaîtront! Que d’aucuns sachent quand même, que c’est cyclique et que rien n’est figé. Les choses arrivent, sont, demeurent, meurent et sont aussitôt remplacées. C’est affaire de temps, celui des conquêtes et des découvertes et c’est aussi celui de la guerre comme il en sera du temps de la paix.

    Ps: pourriez vous supprimer svp, le commentaire précédent? C’est pas facile avec un portable. Merci

  7. Un autre exemple est cette mascarade perpétrée sous nos yeux, la destruction programmée de la Syrie.

    Henri Kissinger, l’ancien ministre des AE est très éloquent à ce sujet:

    “Pourquoi la Syrie particulièrement?
    La Syrie est le pôle de l’Islam modéré dans le monde…”

    Il n’est plus question de morale Leroy ….du bubble gum, mais bien du contrôle de l’islam( ou de ceux qui s’en réclament tout au moins) et son évolution naturelle et o combien pacifique puisque son message se veut celui de la paix.

    http://www.realites.com.tn/2017/04/kissinger-le-printemps-arabe-cest-pour-bruler-la-syrie-et-liran/

  8. Abdennour Bidar écrivait il y a quelques mois :

    « Qu’as-tu d’admirable aujourd’hui, mon ami [monde musulman] ? Qu’est-ce qui en toi reste digne de susciter le respect et l’admiration des autres peuples et civilisations de la terre ? Où sont tes sages, et as-tu encore une sagesse à proposer au monde ? Où sont tes grands hommes, qui sont tes Mandela, qui sont tes Gandhi, qui sont tes Aung San Suu Kyi ? Où sont tes grands penseurs, tes intellectuels dont les livres devraient être lus dans le monde entier (…) ? En réalité, tu es devenu si faible, si impuissant derrière la certitude que tu affiches toujours au sujet de toi-même… »

  9. CE QUE TOUS CONNAISSENT EST QUE LA MISE SUR PIED D’EL QAÏDA ET AUTRES SONT L’OEUVRE DES U.S.A DEPUIS BUSCH ET SON FILS JUNIOR ( SANS COMMENTAIRES ).

  10. Je connais le Prince Alwalled et il est l’un des plus progressistes des Monarques des Pays du Golf, et n’incarne que cette jolie Rhétorique çi-jointe comme statutairement “Guide des Croyants,mais pas l’Ensemble des Communautés Sunites & Chiites qui ont tous autant qu’ils sont une Interprétation particulière de la Rédaction de Sourates Coraniques au travers d’un Coran bien trop épais (3 Mètres 50) l’Original en l’espèce déposé au Musée du Caîre, pour avoir une Unité dudit Coran concise et définitive au travers du nombre significatif d’Ecoles Coraniques présente au Moyen Orient, sur un Fondement rédactionnel ,aussi prolixe…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les noms islamiques interdits par la Chine

Le président d’Autriche dans la tourmente pour avoir prôné la solidarité envers les femmes voilées