in

« Musulmans et Chrétiens, une seule main »

« Musulmans et Chrétiens… Une seule main », et tous solidaires de la révolution du peuple égyptien, cet appel à l’unité, au-delà du chaos destructeur fomenté par des forces obscures, Hicham Gad, l’artiste complet, égyptien d’origine et parisien d’adoption, l’a mis en scène et en musique au sein du Centre Culturel Egyptien qu’il a rebaptisé « La Maison des Artistes de la Révolution Egyptienne ».

Sous ses mains pleines de dextérité et de bienveillance, Hicham Gad donne vie à ses marionnettes attachantes, qui s’animent au son de la célèbre chanson « Notre pays, l’Egypte », créée par Sayed Darwish et Badi’ Khairy en 1919, année de la grande révolution contre l’occupation britannique.

Un jeu théâtral pédagogique et engagé, dédié à deux victimes emblématiques : Khaled Saïd, mort sous la torture en 2010 pour avoir dénoncé les exactions de l’ère Moubarak, et à Mina Daniel, tué par balle en octobre 2011, pour avoir participé à une marche dans laquelle il dénonçait les exactions de l’ère Tantaoui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Frédéric Kanouté : une star du football attaché à l’islam 

Vous avez dit « soldat franco-israélien » ? Quèsaco ?