in

Meyer Habib a conseillé “d’incinérer les frères Kaouchi et Amedy Coulibaly”

L’imbuvable Meyer Habib, que l’on finirait presque par trouver inénarrable tant son farouche militantisme pro-sioniste lui fait dire des énormités, a perdu une belle occasion de se taire à l’Assemblée Nationale, et plus précisément au sein de la commission d’enquête sur la surveillance des filières et individus djihadistes.

Pour avoir produit son petit effet délétère, le député UDI des Français de l’étranger, qui a laissé son empreinte partisane sur  le dimanche 11 janvier historique, dans le rôle du traducteur obséquieux, et aux faux airs de Blues Brothers, de Netanyahou à la Grande Synagogue de Paris (voir la photo saisissante ci-dessus), peut se targuer de ne pas avoir laissé ses pairs indifférents, et c’est un doux euphémisme…

Car c’est un brouhaha indigné (et pour cause !) qui a accueilli sa dernière fulgurance  – "incinérer les cadavres des frères Kaouchi et de leur comparse Amedy Coulibaly  pour ne pas créer des vocations de terroristes parmi les musulmans" – inspirée non pas par  "un de ses amis musulmans", comme ce sinistre personnage a eu l’aplomb de l’affirmer, mais plutôt par une malhonnêteté et un cynisme sans nom, la fin justifiant les moyens, et tous les mensonges éhontés.

Au vu des remous suscités par sa trouvaille, on ne saurait trop encourager Meyer Habib à continuer de s’enfoncer de la sorte pour achever de se disqualifier aux yeux de tous.

Extrait à partir de 01.49 39 jusqu'à 01.53.15 :

http://videos.assemblee-nationale.fr/video.6314.commission-denquete-surveillance-des-filieres-et-individus-djihadistes–m-bernard-cazeneuve-mini-21-janvier-2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Colère après la publication d’un tableau où Algériens et Marocains auraient le QI le plus bas du monde

À quand la révolution en Arabie saoudite ?