in ,

Marche contre l’islamophobie : le PCF, Europe Ecologie-Les Verts et Générations appellent à manifester dimanche

Après quelques réticences et atermoiements internes, l’appel lancé hier, vendredi 8 novembre, par le Parti communiste français (PCF) est clair et sans ambiguïté : le parti chapeauté par Fabien Roussel encourage, dimanche 10 novembre, à se dresser « partout en France et massivement » contre le fléau de l’islamophobie, mais pas seulement.

Dans son communiqué officiel, le PCF a, en effet, exhorté à serrer aussi les rangs contre « l’antisémitisme », et plus largement contre « toutes les manifestations de discrimination, toutes les incitations à la haine religieuse ».

« Il devient d’extrême urgence de dire stop », pouvait-on lire sous une plume engagée qui, signe des temps troublés par une querelle sémantique pleine de sophismes, a banni le terme « islamophobie », jugé trop « réducteur » par son leader, lui préférant l’expression « racisme antimusulman ». Et pourtant, on ne le répétera jamais assez : le fameux vocable qui fâche en France et le racisme qu’il recouvre ont été reconnus officiellement par l’ONU.

« La déclaration, faite pour les nôtres, a pour but de dissiper tout malaise », a précisé l’entourage de Fabien Roussel, qui assure : « L’engagement du parti est total sur ce sujet ».

Publicité

Du côté d’Europe Écologie-Les Verts, l’heure est également à la mobilisation générale en soutien à « nos amis musulmans », comme l’a confirmé sur la chaîne Public Sénat le secrétaire national du parti, David Cormand.

Même son de cloche au sein du QG de Générations, le parti fondé le 1er juillet 2017 par Benoît Hamon, qui bat le rappel des troupes pour « s’opposer massivement au déferlement de haine contre les musulmans et toutes celles et ceux que l’on désigne comme tels, seule définition de l’islamophobie ». On saluera la volonté louable de s’affranchir de la tyrannie intellectuelle ambiante, en utilisant le terme proscrit par une certaine intelligentsia…

Publicité
Publicité

3 commentaires

Laissez un commentaire
  1. A gauche, seul le PS tient la bonne position. Manifester contre le racisme anti musulman, pas contre la laïcité, et surtout en évitant de s’associer aux islamistes et indigénistes qui sont à la manoeuvre et ne sont pas des républicains.

  2. Eh ben, je ne m’y attendais pas mais ces partis sont déjà connus pour leurs grandes capacités intellectuelles. LFI est moisi par le racialisme et l’athéegrisme où certains rejoignent le FN/RN sans vergogne indiquant par là le fascisme naissant du Reich Nazional. C’est dommage que LFI ne prenne pas position. Quant à la droite, il n’y a jamais eu aucune intelligence là dedans, il ne faut même pas parler de valeurs humaines avec eux car ils ne connaissent même pas bien leur propre nombril qu’ils ne cessent pourtant de regarder. On aurait pu attendre quelque chose du centre ou LaRem mais bon, ils n’ont pas grand intérêt à le faire apparemment.

    Merci à vous ! Nous ne sommes pas encore totalement jetés et laissés à l’abondan pour bientôt être exterminés. Combien de temps vous tiendrez, je ne sais pas mais au moins vous aurez contribué à retarder le futur massacre des Français de confession musulmane annoncé à coup de sirènes médiatiques qui préparent la déshumanisation des musulmans auprès des Français avant de passer à l’acte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

L’islamophobie: une invention des élites françaises au temps de la colonisation

En pleine polémique, Zineb El Rhazoui reçoit le prix Simone Veil. Effarant !