in

Manuel Valls exporte ses anciens discours d’Évry à Barcelone

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. Curieusement Le roy des gnomes ne s’indigne pas, serait-il souffrant?

    L’ex édile de « sa ville » doit probablement correspondre à l’idée qu’il s’en fait quand il ne vient pas bouffer le pain des français bien blanc et qui remontent aux origines franques ? Purée Le roy des girouettes a trouvé son alter égo et tant pis si c’est un nombriliste individualiste, un profiteur de la pire engeance qui a voué ses services à l’entité sioniste pour l’éternité, pourvu qu’il ne soit pas islamiste.

    Au fait Le roy des bourgeois, il s’est séparé d’Anne Gravoin, tu sais, la violoniste. Tu as dû verser une petite larme, dis, tu as pas avoir honte . En tous les cas il a perdu son éternel lien qui le liait à Israël

  2. Vraiment désolée pour Barcelone ! Une ville au demeurant vraiment sympa (surtout les Baléares) qui méritait pas ça !
    Je sais c’est pas de chance !
    En tous cas pour nous quelle aubaine !
    D’ailleurs, on va boucler la frontière au cas ou il changerait d’avis !
    Au pire, si l’expérience est insoutenable, expédiez-le vers le détroit de Gibraltar il parait que les singes magots sont en voie de disparition !
    Mais surtout surtout gardez-le !

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Israël accuse le Real Madrid de défendre «la violence et la terreur» en accueillant Ahed Tamimi

Organisation « d’un congrès des musulmans de France » en novembre