in

Mamoudou Barry : l’auteur présumé de l’agression mortelle a été interpellé

Il est mort dans des circonstances tragiques, sous les coups que lui a sauvagement administrés un inconnu, vendredi soir, à Canteleu, près de Rouen, Mamoudou Barry, un brillant enseignant-chercheur guinéen, laisse derrière lui une épouse et une petite fille anéanties et une France sous le choc de ce meurtre barbare.
L’homme qui, après l’avoir méchamment apostrophé en proférant des insultes racistes à son encontre, l’a frappé mortellement, et au sujet duquel les rumeurs allaient bon train – notamment celle, malsaine, affirmant qu’il était algérien – a été interpellé ce matin, à 9h30, comme vient de le rapporter l’AFP en citant le parquet de Rouen.
Placé immédiatement en garde à vue, le meurtrier présumé de Mamoudou Barry, âgé de 29 ans, est d’origine turque, ainsi que l’ont révélé des sources policières. Défavorablement connu de la justice pour une série d’infractions liées aux stupéfiants, il a des « antécédents psychiatriques ».
« C’est un petit voyou connu pour des délits mineurs », a indiqué à l’AFP une autre source policière. « Il a été identifié sur la base de l’exploitation de vidéos et de témoignages », a ajouté cette même source, en précisant qu’il est originaire de Canteleu, la ville où a eu lieu l’agression, mais n’y habite plus.
Toujours d’après une source policière, le suspect portait « un maillot du club turc de Galatasaray » au moment de commettre l’irréparable, vers 20h20, peu avant la finale de la Coupe d’Afrique des Nations.
« Il s’agit d’un crime raciste, sans aucun doute, mais rien ne permet d’établir que c’est en lien avec la finale de la CAN. Rien ne permet de dire aussi qu’il a été agressé par un supporteur algérien », déclarait encore ce matin l’avocat de la famille, Me Jonas Haddad, peu de temps avant d’apprendre l’arrestation de l’auteur de ce crime odieux.
Une marche blanche aura lieu vendredi pour rendre hommage au regretté Mamoudou Barry, cet universitaire, époux, père et fils pleuré de tous, victime de la fureur meurtrière d’un inconnu qui, au cours d’un vendredi soir funeste, ne lui aura laissé aucune chance.
 
 

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Une famille égypto-marocaine violemment expulsée d’un avion en Roumanie

Israël a commencé la démolition de 70 logements de Palestiniens à Jérusalem-Est