in

Londres : l’irruption fracassante dans une boucherie Halal de la pasionaria anti-islam du mouvement “Britain First”

Sur une musique aux accords angoissants qui stimule l’imagination en donnant des sueurs froides, la vidéo « frissons garantis » réalisée le week-end dernier par le mouvement nationaliste britannique « Britain First », dans le cadre de sa campagne de caniveau pour les municipales, met en scène l’irruption fracassante dans une grande boucherie halal londonienne de sa candidate à la voix de stentor, Jayda Fransen.

Bien plus terrifiante par ses mugissements islamophobes et les gros bras à la mine patibulaire qui lui servaient de garde rapprochée que le commerce et l’abattoir attenant dont elle dénonce la « barbarie » à grands cris, la pasionaria anti-islam s’est donnée tristement en spectacle en beuglant et en terrorisant son monde, comme savent si bien le faire, dans toutes les langues, les grandes gueules de l’extrême droite. Sans doute, la perspective de voir Sadiq Khan entrer dans l’histoire en tant que premier maire musulman de Londres a-t-elle décuplé sa rage !

« Avez-vous conscience que vous êtes en Grande-Bretagne? Pourquoi offrez-vous ces animaux à Allah ? », vocifère-t-elle, avant de jouer les grandes donneuses de leçons en s’écriant : « L’un de vous a-t-il une morale ? », puis face caméra : « Regardez tous ces gens ici, ils achètent de la viande halal ». « Vous êtes en Grande-Bretagne.L’Abattage halal est barbare », a-t-elle lancé furibonde.

Et de s’égosiller de plus belle : « Regardez-vous, chacun d’entre vous. Ne comprenez-vous pas que vous êtes ici dans un pays chrétien ?», fulminant : « le halal finance le terrorisme. Il sert à financer leHamas, le Hezbollah, Al-Qaïda, ISIS », avant de tancer sévèrement tout le monde, les employés comme les clients : « Vous financez le terrorisme, chacun d’entre vous ! ».

L’incursion tonitruante de Jayda Fransen qui, entre deux beuglements, a hurlé que « Allah était Satan et l’islam une idéologie mortifère », et que « son grand-père ne s’était pas battu pour son pays pour qu’il devienne un petit Pakistan », était censée faire frémir dans les chaumières à la veille de se rendre dans les isoloirs, mais en réalité, ce sont surtout les murs de cette boucherie halal très prisée de Londres qui ont tremblé et en tremblent encore.

Dans ce clip populiste à l’extrême où l’aboyeuse en chef de Britain First meugle, rugit sous les yeux médusés, voire perplexes des clients qui n’ont pas été épargnés non plus, le degré zéro de la politique politicienne a été largement atteint. Plus bas équivaudrait à se vautrer dans la boue tant affectionnée par les porcs, et il en faudrait très peu pour que Jayda Fransen s’y enlise en beauté…

Un commentaire

Laissez un commentaire
  1. On offre l’animal à Allah, parceque c’est une créature d’Allah.
    La question que devrait poser Britain First : pourquoi Le halal a son équivalent juif le kacher , et n’a pas d”équivalent chrétien.
    Le mot Britich first est un mot prononcé pendant la guerre 39/45, on est pas en guerre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Khadija loge et nourrit gratuitement les femmes atteintes du cancer (vidéo)

Bariza Khiari, élue présidente de l’Institut des Cultures d’Islam