in

L’islam des manuels scolaires : comment le musulman est transformé en terroriste potentiel

Extrait d'un article paru hier  dans Le Nouvel Observateur Le Plus
La figure scolaire du musulman est un étranger
Nous avons dépouillé les manuels-professeurs d’histoire destinés à l’enseignement générale en seconde, première et terminale des éditions Hatier, Hachette et Nathan, trois des plus grands éditeurs français en lycée utilisés en 2013. 
Les "ouvrages professeurs" montrent les réponses attendues des élèves aux exercices et questions et  pose le cadre problématisé des chapitres pour les enseignants. Le résultat détaillé de ce travail est publié dans notre ouvrage.
La construction scolaire contemporaine de l'islam par les manuels français contemporains ne fait que renforcer ces stéréotypes dans un pays où il s’est agi d’abord d’enseigner la Nation 
En travaillant sur l'occurrence "islam" dans ces manuels, nous avons repéré que la figure scolaire du musulman est un étranger, et le plus souvent  un islamiste…
Des réponses attendues très parlantes
L’ouvrage publie des graphiques constitués de nuages de mots les plus fréquemment utilisés dans l’ensemble des réponses de tous les manuels décryptés dans les réponses aux questions faisant apparaître l’occurrence "islam" et on y repère les corrélats le plus fréquents associés à l’occurrence islam : "terrorisme", "attentats", "guerre", "11 septembre", "Al-Qaïda", "islamisme","laïcité", "école", "loi", "foulards", "voilées".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’Université de Floride s’apprête à inaugurer le premier Centre Islamique du comté

Une société de Dubaï lance le premier vin mousseux « halal » au monde