in

L’Emir du Qatar rend hommage à Israël

C’était le 23 Février 2010. Rapporté par un câble Wikileaks et relayé par un site israélien, la déclaration de l’Émir Hamad bin Khalifa al-Thani, lors d’une réunion avec le sénateur américain John Kerry, fait froid dans le dos.

Simple déclaration de façade ou intime conviction, toujours est-il que le Cheikh aurait affirmé que « les dirigeants israéliens doivent représenter le peuple d’Israël, qui lui-même ne peut pas faire confiance aux arabes. C’est compréhensible puisque les israéliens ont été menacés depuis très longtemps ».

En chantre de la paix, l’Émir du Qatar pense que son pays pourrait «  pousser le Hamas vers la paix et jouer un rôle précieux en tant qu’intermédiaire », malgré que « le Qatar n’accepte pas l’idéologie du Hamas ». Selon lui, les israéliens « devraient être félicités pour avoir le mérite de toujours vouloir aller vers la paix ».

Paradoxalement, les relations entre Doha et Tel-Aviv ont été rompues depuis les bombardements israéliens sur Gaza en décembre 2008. Mais en coulisse, les deux pays entretiennent d’excellentes relations. A ce propos, un autre câble Wikileaks révèle que « Le Qatar a d’ailleurs invité Hadas [NDLR : chef de la division Moyen-Orient du ministère israélien des Affaires étrangères] à Doha pour discuter de la réouverture de la mission israélienne dans le pays ».

Alors Hadas ou Hamas ? L’émir du Qatar a semble-t-il déjà choisi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les sourds musulmans ressentent-ils l’islamophobie ?

L’économie solidaire Musulmane : le nouveau commerce triangulaire