in ,

Leïla Ben Ali pratiquait la sorcellerie avec du sang de caméléon

Auteur d’un livre “Dans l’ombre de la reine”, Lotfi Ben Chrouda, ancien majordome de Leila Ben Ali dresse un portait au vitriol de « Madame la présidente » comme la surnommait la presse tunisienne. Leila Ben Ali pratiquait quotidiennement la magie noire. Elle mettait de l’encens et utilisait le sang des caméléons pour maintenir son époux de dictateur sous son emprise. Un époux qu’elle trompait allégrement avec un de ses gardes du corps. La sorcière Leïla Ben Ali pouvait également se montrer d’une grande cruauté. Lotfi Ben Chrouda rappelle ce jour où elle a plongé les mains d’un cuisinier dans l’huile bouillante pour avoir grillé des feuilles de brick (un plat consommé durant le mois de ramadan). Un couple Ben Ali qui par ailleurs considérait le personnel comme de véritables esclaves.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le gouvernement algérien mauvais payeur

Islamophobie : “Opération cochon à Bordeaux”