in ,

Le témoignage poignant d’Irène Sapir, 86 ans, rescapée de la rafle du Vel d’Hiv. Elle confie sa consternation face à la percée du RN

« Je suis malheureuse, malheureuse », s’est épanchée, au micro de France Bleu, la très touchante Irène Sapir, alors qu’elle prenait part, à 86 ans, à la manifestation de protestation qui a eu lieu à Bergerac, en Dordogne, contre l’alarmante percée du RN dans une France en grand péril.  

Victime, avec sa maman, de l’effroyable rafle du Vel d’Hiv en 1942, orchestrée d’une main de fer par le tristement célèbre René Bousquet et exécutée par la police française, cette octogénaire d’origine juive et communiste, comme elle se présente elle-même, livre un témoignage poignant, dont il y aurait de grands enseignements à tirer pour se prémunir des hoquets tragiques de l’Histoire.

Publicité
Publicité
Publicité

Publicité
Publicité
Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

L’homme : soumis à Dieu ou à ses passions ?

Selon le Coran, Possession, envoûtement et mauvais œil n’existent pas ! Analyse littérale de la Sourate 113