in

Le Spoutnik V est halal, affirment ses concepteurs pour rassurer les musulmans

Les concepteurs du Spoutnik V ont informé la Direction spirituelle des musulmans de Russie que le vaccin ne contenait aucun ingrédient qui ne soit pas halal, selon le mufti Ildar Alyaoutdinov.

D’après les données préliminaires révélées par les concepteurs du Spoutnik V à la Direction spirituelle des musulmans de Russie, tous les ingrédients de ce vaccin anti-Covid-19 sont halal, a raconté à Sputnik le vice-président de l’institution, le mufti Ildar Alyaoutdinov. «La réponse des concepteurs nous est parvenue. Il n’y a pas de gélatine porcine. Aucune composante humaine (lignée cellulaire) non plus. Au fond, nous pouvons affirmer qu’à première vue il n’y a rien d’interdit du point de vue de l’islam», a indiqué le mufti.

Selon lui, des questions supplémentaires ont été posées aux concepteurs sur la composition du vaccin et la semaine prochaine des théologiens tiendront une réunion avec des représentants des instituts de recherches engagés dans la conception de vaccins.

Publicité
Publicité
Publicité

Une fatwa mise au point

«Nous mettons au point un avis juridique et théologique à ce propos, une fatwa», a-t-il expliqué.

Les croyants étaient précédemment préoccupés par la conformité des nouveaux vaccins aux exigences de l’islam. Ils voulaient surtout savoir si de la gélatine porcine était utilisée. La Direction spirituelle des musulmans du Tatarstan avait signalé à Sputnik que si cette gélatine avait été employée le vaccin n’était pas halal et la possibilité de son utilisation par les musulmans devait être tranchée par des théologiens.

Sputnik News

Publicité
Publicité
Publicité

2 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Il est vrai que je suis un peu confus car une fatwas est un avis religieux mais non un commandement divin.
    Alors la question se pose et si ce vaccin était fabriqué avec quelque chose dans l’interdiction est prouvé serions nous interdit de le prendre tout en sachant que cela peut sauver des vies et mettre fin a une pandémie ?

    Il est certain que demander des informations sur tel ou tel chose qui serait prohibé par la religion est une obligation.

    Attention tout de meme de vivre par fatwa interposé car j’imagine le malaise que cela pourra créer dans la communauté.

  2. salut
    est ce qu on as besoin d’une fatwa d un etre humain come toi et moi pour sauvais la vie des gens..???.une fatwa pour un vaccin,,pour un mobile,,pour une voiture…. c est une preuve reel pour un peuple etet etat igniorant. dieu eclaire dans ce qui est haram et il la bien explique.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

La vision de Dieu dans l’onirocritique musulmane médiévale (partie 2/2)

Tunisie, vers une saturation du système de santé face au Covid-19