in

Le site Fdesouche fait avorter le chantier de la mosquée de Fréjus

Si certains doutaient encore de l’influence et de l’extraordinaire capacité de nuisance du site d’extrême droite Fdesouche, derrière lequel sévit le frontiste Pierre Sautarel, tout entier acquis à la Lepénisation de la France depuis l’adolescence et payé pour en répandre la nocivité des thèses, l’enquête édifiante réalisée par les Inrocks dissipe toutes les incertitudes.

A quoi a tenu la caducité de la construction d’une mosquée dans la bonne ville de Fréjus passée sous pavillon FN aux dernières municipales ? Aux fortes pressions exercées sans relâche par Fdesouche sur le nouveau maire David Rachline, ce zélé petit soldat de la Révolution Bleu Marine, afin que sitôt aux commandes de l’Hôtel de Ville, il s’empresse de faire des confettis d’un projet cultuel entériné en 2011 par son prédécesseur de l’UMP, s’imposant ainsi non pas comme l’édile de tous les Fréjusiens, mais d’une partie seulement, les bons français uniquement…

Sous la déferlante d’articles et de tweets postés par un Pierre Sautarel enragé (à croire que ce dernier voulait absolument décrocher sa prime d’objectif, avec les félicitations de Marine Le Pen en plus !), David Rachline, ce sénateur-maire FN de 27 ans, néophyte en politique et fils du militant socialiste Serge Rachline,  qui a surfé sur la vague de la préférence nationale en revendiquant sa « non judéité », a finalement pris un arrêté qui a donné le coup de grâce à la mosquée de Fréjus et fait exulter le sinistre artisan de l’avortement d’un chantier fébrilement attendu par la communauté musulmane.

Comme le précise Elsa Di Meo, conseillère municipale d’opposition à l’époque, l’idée était de “construire une mosquée neuve, pour remplacer la mosquée-garage, et que les musulmans puissent prier dans de bonnes conditions”.

La mosquée de Fréjus, après avoir été le cheval de bataille de David Rachline en guise de seul programme pour ravir les clés de la ville à ses adversaires, est aujourd’hui un rêve brisé par un premier magistrat de la cité indigne de son mandat, galvanisé par le site Fdesouche à la solde de la dynastie Le Pen qui n’aura pas ménagé ses efforts pour que la loi de 1905 soit dévoyée et les fidèles de Fréjus méprisés, au nom d’un nationalisme des ténèbres. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les policiers refusent de continuer à protéger le député Meyer Habib

Lettre à Madame la ministre de l’Education nationale