in

Le Qatar sur son petit nuage climatisé

Heureux lauréat de l’organisation du Mondial 2022, le Qatar ne redescend plus de son petit nuage, au point d’en faire flotter toute une myriade dans les airs pour adoucir la température. Une température au sol qui aura bien besoin d’une brumisation de fraîcheur, si l’on en juge par la réaction de ses nombreux détracteurs qui ont fait grimper le mercure à l’annonce de sa nomination…

Se sentant pousser des ailes, le Qatar entend bien faire mentir ceux qui ruisselaient d’avance à la pensée de la chaleur accablante, et créera l’événement technologique dans l’événement footballistique : une climatisation aérienne, composée de nuages artificiels télécommandés pour lutter contre les rayons solaires.

Un système ingénieux et futuriste né de l’imagination fertile d’une équipe chevronnée de scientifiques de l’Université Qatarie, qui ont conçu une structure en carbone hyper légère dans laquelle se trouve une enveloppe remplie d’hélium, chaque nuage étant équipé de 4 moteurs solaires pour se déplacer et bloquer le soleil.

Démonstration d’un prototype très rafraîchissant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’université de Johannesburgh rompt ses relations avec Israël.

Pierre Lellouche, de l’atlantisme au service du sionisme