in

Le Parti Socialiste boycotte la Rencontre Annuelle des Musulmans du Nord !

Le changement, c’est maintenant ! Baliverne !

Le samedi 25 février s’est tenue au Zénith de Lille la 6ème édition de la Rencontre Annuelle des Musulmans du Nord organisée par une filière de l’UOIF, la Ligue Islamique du Nord, à laquelle étaient conviés, autour du sujet «2012, vers quels horizons ? », des personnalités de divers horizons, notamment Hani Ramadan et deux des plus grandes figures médiatiques du monde arabe, le cheikh Mahmoud Al-Masri et le Dr Omar Abdelkafi. Les musulmans de la région se sont déplacés en masse. Il manquait cependant à la table  des invités les élus du Parti socialiste.

Prétextant la présence de certains intervenants qui seraient, selon eux, incompatibles avec la République, les socialistes ont décidé, comme l’an passé en raison de la présence du mufti de Jérusalem, de boycotter l’événement. Parce que participer au dîner d’une organisation qui soutient ouvertement la politique criminelle d’Israël, le CRIF, est compatible avec la République ?!

Une sensibilité à géométrie variable patente ! Cette décision de boycott, aurait par ailleurs été, selon Nord éclair, prise par le « G10 » (le groupe des premiers vice-présidents) de la communauté urbaine de Lille. Dans un souci de « cohérence » – incohérent avec les principes démocratiques -, le député PS de Lille, Bernard Roman, a en conséquence annulé sa participation à la table ronde autour de la question de la place de l’Islam en France.

Le changement, c’est maintenant ! Sornette !

Cette lâche position du PS ne fait au demeurant qu’apporter davantage de stridence à sa cacophonie politique. Ce mouvement de Gauche, depuis quelque temps, semble s’adonner à un jeu scabreux, en total déphasage avec la devise française, en faisant de la communauté musulmane de France le bouc-émissaire idéal pour satisfaire l’opinion publique.

Rien de plus confortable, pour gagner des voix dans l’actuelle société, que de stigmatiser les musulmans. Avec la loi discriminatoire sur les nounous voilées adoptée par le Sénat sitôt passé à Gauche, la participation au dîner du CRIF auquel François Hollande aurait assuré de son engagement de fermeté contre l’antisémitisme et, dans un contre-sens historique, l’antisionisme, sans compter sa curieuse volonté, selon sa 46ième proposition, d’inscrire les principes fondamentaux de la loi de 1905 dans la Constitution française et le boycott de la RAMN sous couvert de respect des valeurs de la République, le PS n’inspire plus confiance. Bien au contraire, il pousse davantage notre conscience politique à s’interroger de façon critique sur les réels objectifs qui animent ce Parti, voire à sanctionner sa démagogie aux prochaines élections et plus particulièrement aux législatives.

Le changement, c’est maintenant ! Billevesée !

L’indigence du PS, ces derniers temps, révèle une tangible paupérisation politique qui nous laisse perplexe quant à l’avenir de notre société. Le simulacre de justice sociale proposée par le PS ne nous aveuglera pas sur la réalité perfide de son engagement politique. La monotonie de la Gauche affichée par un candidat à la présidentielle atone desservira, espérons-le, le Parti qui, faut-il encore souligner, reprend maladroitement, dans un discours univoque, les termes de l’extrême droite.

En effet, en refusant de s’afficher aux côtés de la communauté infréquentable des musulmans, lors de la RAMN, le PS craignait lâchement de se mettre en porte-à-faux avec le reste de la société. Belle leçon de courage et de dignité ! Les intérêts ont somme toute eu raison des idées ! La posture socialiste est inquiétante et sa déplorable stratégie de la diabolisation des musulmans pour feindre l’angélisme politique et choyer l’électorat de droite et d’extrême droite nous pousse, en guise de riposte, à faire aussi le choix du boycott du PS lors des prochaines élections.

Le changement, c’est maintenant ! Niaiserie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La mosquée d’Escaudain à nouveau profanée : l’islamophobie gravit un nouveau stade dans la haine.

Le boucher halal du FN rend son tablier de conseiller régional