in

Le pape et l’imam d’Al-Azar appellent les fidèles à la tolérance

Le pape François et le cheikh Ahmed al-Tayeb, imam sunnite d’Al-Azar, ont appelé les fidèles à la tolérance, lors d’une rencontre aux Emirats. Les deux dignitaires religieux ont multiplié les signes de fraternité.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

21 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Et voici une replongée dans le monde réel, voici un article assez récent de l’analyste David Hearst qui alerte le monde sur des troubles probables qui surviendraient en Tunisie, animés par les gouvernances d’égypte, d’Arabie et la célérate gouvernance des émirats-unis, avant et autour des prochaines consultations législatives, et/ou d fraudes pour favoriser d’une manière ou d’une autre les tenants d’une dynastie nouvelle et d’une sorte de mono-partisme de Nidaa Tounes. Parlez-moi de tolérance après ça.

    https://www.middleeasteye.net/fr/opinion/la-menace-dun-coup-detat-soutenu-par-le-golfe-plane-sur-la-tunisie-le-monde-laissera-t-il

    Croissant de lune.

  2. Donc, le pape de Rome actuel a choisi son camp, il est du camp des émirats-unis et de l’institution d’El-Azhar, exactement le contraire de la vraie tolérance ou co-pardonnance, mais maniant en paroles une tolérance factice de langue de bois. L’actuel sheikh d’El-Azhar et celui qui l’a juste précédé sont allégeants à la tyrannie du pseudo-maréchal et usurpateur Abd-El-Fattah Al-Sissi qui fait gémir le peuple d’égypte et lui ôte le goût de vivre. Ce sheikh comme le précédent ont aplaudi debout et non assis la répression tueriffère et l’ont bénie, “Frappez-les au cœur” écrivait Al-Gomaz. Et sur un plan strictement religieux, il y a en égypte un abus à peine croyable, une institution nommée la maison de la fatwa qui forge des fatawet qui concernent y compris le contenu des journaux étrangers. Ainsi fut-il défendu par ces faiseurs de fatawet de croire à l’incurie de gestion du pseudo-maréchal quand il a contre-temps élargi le canal, alors que tout le monde pouvait raisonnablement envisager une baisse du trafic via le canal de Suez, à cause par exemple de la tendance lourde d’acheminement des hydrocarbures par infra-structures fixe sur contrats longs plutôt que par bâtaux. Il y eut grande perte puisque des grands frais de réfaction et baisse pourtant des recettes de la voie d’eau, donc perte de substance économique de l’égypte longue, eh bien qu’à cela ne tienne, on fit sur commande une fatwa disposant à mécoire pareille nouvelle et à bénir la réfaction, une fatwa invitant les Musulmans à creuser des fossés autour de leur maison, uivant l’exemple prophétique pourtant bien contextuel, et puisqu’un fossé c’est la même chose qu’un canal il semblerait,… Quelle tolérance ou équilibre? Je n’y comprends rien,sauf si les mots ont changé de sens. Le noble sheikh Youssef Al-Qaradhawî en 2008 soutint en effet la liberté de culte et la libre érection d’églises, ce qui lui valut quantité de critiques en Arabie, aux émirats et au Coheit où on a démoli des églises d’ailleurs. Ceux qui veulent vérifier mes dires, qu’ils parcourent à ce sujet les articles du Britannique David Hearst, rédacteur-en-chef de Middle East Eye.

    Un ami chrétien catholique m’a soutenu que le pape et que le vatican sont moins informés qu’on croit, pour excuser des critiques abusives du pape après son séjour en Turquie où il y a vraie et authentique liberté de culte. Je constate hélas, que le pape ou le Vatican est mieux informé qu’on croit, puisqu’il ne tresse que des éloges des émirats-unis et de l’égypte du pseudo-maréchal alors qu’il a su trouver des critiques intempestives après sa réception en Turquie. Le pape fait tristement de la politique, l’église catholique actuelle est si faible qu’elle s’incline sous la pression des puissants du monde. Que le pape rentre chez lui et garde ses considérations déshonnorantes pour lui et qu’on l’oublie vite.

    Croissant de lune attristé.

    • Je crois que vous faites un contresens.

      L’Eglise catholique fait avec ce qu’elle trouve.

      Pour justifier les contacts avec les pouvoirs communistes, le pape Jean XXIII disait, en ayant à l’esprit les persécutions subies par les chrétiens dans le camp soviétique : “il faut bien parler avec les geôliers”…

      Si le pape ne devait parler qu’avec les responsables de pays où règnent un Etat de droit et la liberté de religion, il ne parlerait pas avec grand monde sur la surface de la terre…Il est bien allé à Cuba…et il irait en Chine si Pékin lui ouvrait la porte de l’empire du Milieu…

      Et si la situation des chrétiens est moins calamiteuse à Abou Dhabi qu’en Arabie saoudite, faut-il reprocher au pape de le dire ?

      Vous méconnaissez complètement que le temps de l’Eglise catholique est au-delà de l conjoncture politique même si elle en tient compte pragmatiquement….

  3. Toutes les manifestations de fraternité et de respect mutuel sont les bienvenues entre personnes de religion différente.

    Nous devons toujours revenir à deux ou trois points fondamentaux délimitant un consensus minimum :

    – l’homme est naturellement religieux et c’est bien le message que les musulmans portent dans nos pays occidentaux perclus de matérialisme ; mais le culte que l’homme rend à Dieu est divers, pluriel ; vouloir supprimer ce pluralisme par la force ou la violence est voué à l’échec mais cause toujours beaucoup de souffrance ; l’homme est toujours mon prochain, mon semblable quelle que soit sa religion ; on ne peut donc pas fonder une société vivable sur la discrimination en fonction des croyances ; a fortiori exercer une violence au nom d’une religion;

    – on ne peut rien construire de bon sans respecter la liberté de croire et la liberté de conscience de chaque personne ; et donc la liberté de conversion ; cela est loin d’être acquis dans le monde ;

    – le dialogue inter-religieux sera toujours difficile et aride ne serait-ce que parce que de nombreuses religions n’ont pas exploré la théologie des religions ou même s’y refusent ; mais nous pouvons faire beaucoup “ici et maintenant” en partant de la relation inter-personnelle et en coopérant en vue du bien commun dans la cité notamment autour des jeunes. Toutes les initiatives qui y contribuent, venant des communautés religieuses comme des associations, sont donc bénéfiques.

    On ne peut qu’être frappé en France de la montée de l’intolérance et de la violence et on ne peut s’y résigner.
    Je pense que le pape François comme le recteur d’Al Azhar ont certainement ça en tête, en ce qui concerne aussi bien les pays occidentaux que le monde arabo-musulman (notamment en Egypte où les coptes sont régulièrement victimes d’attentats).

    J’apprécie donc qu’Oumma répercute le message.

  4. Baraa, toujours le même baratin prétendant exempter les arabes sunnites de leur lecture fanatique du Coran. Le takfirisme wahhabite ou frériste est VOTRE religion quel que soit votre détestation des pétromonarchies. Dans tous les salons de l’ex-UOIF, aujourd’hui Musulmans de France, 80% de la littérature théologique mise à en vente provient du Qatar et d’Arabie saoudite. La “meilleure des communautés” des quartiers ne jure que par les savants de La Mecque et vénère ces télé-imams qui diffuse haine des koufars et des juifs. En France même, dans le sillage de Tareq Ramadan, son mentor Youssef al Qaradawi est dans toutes les maisons des musulmans avec son “Licite et illicite en Islam”, véritable brûlot de propagande salafiste. C’est d’ailleurs l’appel au Djihad d’al-Qaradawi en juin 2013 diffusé par al-Jazeera qui a poussé des milliers de musulmans français et européens en Syrie. Et quand les djihadistes reviendront de Syrie pour être jugés, il n’y aura aucun juif ou agent du Mossad parmi eux mais votre voisin dont vous saviez pertinemment la dangerosité pour partager les mêmes sombres idées totalitaires. Vous pouvez trouver tous les prétextes que vous voudrez mais à la fin, c’est votre Islam, celui qui voile les fillettes jusque dans nos banlieues, celui qui fout le bordel en entreprise pour une salle de prière ou le droit au port du voile, celui qui manifeste parce qu’un vague graphique figurerait Allah sur un objet, celui qui applaudit au meurtre de juifs et jugent normal la condamnation à mort de chrétiens pour blasphème, c’est cet Islam qui est dominant et avec lequel aucune paix n’est possible. Si les Chrétiens veulent se faire égorger, ca les regarde. Les athées savent à quoi s’en tenir avec vous. Depuis Charlie Hebdo, rien n’a changé dans l’Islam de France. Et ca a même empiré.

    • Bravo, je vous félicite, vous avez tout compris. Ceci dit le nazisme athée et le bolchévisme athée sont pas mal non plus, c’est vrai. Ils sont tout à fait d’actualité encore de nos jours je crois. Donc, si je vous comprends bien, vous avez choisi le nazisme au lieu du takfirisme. Ouais, c’est un choix comme un autre me diriez-vous. Vous n’allez quand même pas chercher à empoisonner le hallal?
      Si ce n’est pas trop tard, le livre “56” de Jean-Loup Izambert vous explique cela à merveille. Lui, ce n’est pas la passion qui le fait parler mais 25 ans d’études journalistiques. C’est un pro en somme. Et athée de surcroit. Comme quoi, il va falloir s’entendre entre athées avant d’essentialiser votre croyance de la sorte.

      PS: Je ne suis pas Charlie. Oups, je risque l’excommunication (je sais je sais) athégriste.
      PS2: Je suis musulmans. Ah, je suis satan selon la religion athéénéenne. Ok, c’est quoi votre bible? Charlie Hebdo? Ah, ok. Vous vous sentez athégriste? Non? Je comprends.

      Bon, il faut aller se reposer. Je vous propose de siroter un jus de fruits à Marrakech? Non? Tant pis.

      • @Kalim

        Pourtant, votre interlocuteur n’a pas tort. L’Islam est en pleine dérive intégriste. Et Al Azhar fait partie du sujet.
        Où sont passés les défenseurs des droits de l’homme, qui ont inspiré la décolonisation?
        Accessoirement, les athées droit de l’hommistes ne sont pas spécialement nazis, ou communistes. Ca serait plutôt l’inverse. Si vous souhaitez analyser correctement les phénomènes politiques, évitez le signe égal.
        Enfin, rappel: Charlie, c’est l’assassinat de 12 personnes qui n’avaient jamais frappé qui que ce soit. C’est en effet sataniste, au figuré, vu que cette entité est issue de l’imagination des hommes. Mais le mal existe. Le mal est le contraire de l’altruisme. Libre à vous de lui attribuer une étiquette magique. Tirer à la kalachnikov dans la gueule des gens, ça n’est pas altruiste. Même si on ne les aime pas.
        Enfin, le terme athégriste n’existe pas plus que le mot laïcard, inventé par Maurras. Et on ne parle même pas de “athénéen”. Renoncez à ces sophismes nuls, qui diminuent la portée de vos analyses, souvent intéressantes.

        • ” Où sont passés les défenseurs des droits de l’homme, qui ont inspiré la décolonisation?”
          Allez demander à Bush, Blaire, les Saouds, Erdogan et Sarko, ils en savent mieux que moi.

          “Accessoirement, les athées droit de l’hommistes ne sont pas spécialement nazis, ou communistes. Ca serait plutôt l’inverse.”
          Accessoirement, les musulmans ne sont pas spécialement terroristes ou takfiristes. C’est plutôt l’inverse.

          Enfin un rappel : ne pas être pour la ligne éditorial d’un journal ne signifie pas ne pas défendre la liberté d’expression et la vie de ceux qui en prennent le droit. Moi aussi, j’ai mes symboles, vous comprenez ou c’est trop complexe pour me chercher des billes là où il n’y en a pas. Pour info, fut un temps, je lisais Charlie mais c’était avant. Je comprends votre fixette bfmtv au lieu de me poser la question, vous avez vos images et votre catalogue athéenéen : Ne pas être Charlie, c’est être Satan. Verset 12 de la sourate propagande. Pour info, c’est le fait que le journal soit devenu pro pensée unique au lieu de dénoncer le pouvoir avec ardeur comme il faisait fut un temps. Ah, ce n’est pas dans votre Bible? Normal, il faut raisonner. Du coup quand on raisonne, on lit Jean-Loup Izambert et on jette à la poubelle Charlie Hebdo. Oups, pas bien de jeter la bible à la poubelle? Quoi? Crucifix? Cours communiste : je suis charlie 1000 fois au tableau?

          Vous me demandez de renoncer à quoi qui que hein maurra…? pff…paf…pif…
          Ok, les athées sont des saints. Amen! Que Saint Onfray vous bénisse de son savoir wikipédia. Vive bfmtv. Ouf, on est tous sauvés. Pardon votre seignererie, j’ose utiliser des mots inconnus dans la langue des primates bipèdes. Oups, faut pas, c’est comme du temps de la terre plate, la nouveauté contre l’église, pas bien ça. Si tu écris un livre avec ces mots, ce sont des autodafés direct ok. Aller, gentil, tiens la bible : le traité d’athéologie. C’est de Saint Onfray, non pas celui de bfmtv mais de youtube+wikipédia. Tu comprends, ce qu’on lit ailleurs est faux, bidon, il faut que cela vienne de l’église, de tout en haut, d’Onfray quoi. Interdit de raisonner par ailleurs. Ok, aller, gentil.

          Bref

      • @kalim
        Permettez moi de m’inviter dans cet échange, qui touche à un sujet essentiel à mes yeux :
        Le fait religieux, et plus généralement les religions.
        @italico émet l’idée que l’homme est naturellement religieux.
        Pour vous lire régulièrement, j’ai cru comprendre que vous partagiez cette opinion, que je respecte, ( mais vous me corrigerez si je me trompe)
        J’ai, pour ma part, une approche un peu différente de la votre.
        J’ai acquis au fil du temps la conviction que l’homme avait naturellement des aspirations spirituelles.
        Cette quête est présente dans son parcours, depuis l’éveil de sa conscience.
        En France 60% de la population se déclare “sans religion”.
        Dans cette part importante de nos concitoyens, on trouve des Athées, des agnostiques, des déistes , des libres penseurs, des spiritualistes, et bien sur des individus qui changent de point de vue, au fil de leur parcours).
        Je fais partie de ceux qui pensent que l’on peut construire, individuellement, son propre parcours spirituel, à l’écart du dogme et des doctrines religieuses.
        Ce n’est que mon point de vue bien sur,c’est pourquoi je ne souhaite pas en faire une quelconque propagande.

        Pensez vous qu’il soit bien raisonnable de tenter de délégitimer la démarche de ceux (majorité importante) qui ont fait le choix de vivre leur vie à l’écart du projet religieux, en rajoutant des “sophismes” types athégristes, laicistes, athénéens qui ne correspondent absolument pas à leur propre réalité ?
        Dans le même esprit, il est facile de comprendre, que les bolcheviques athées, ainsi que les fanatiques hitlériens, sont à des années lumières de leurs préoccupations.
        Cette frange importante de la population comporte sans aucun doute, dans sa diversité, les individus les plus bornés, ainsi que d’autres, majoritaires me semble-t-il, porteurs d’un humanisme éthique et tolérant, dont l’ouverture d’esprit permet un dialogue et un vivre ensemble serein avec ceux de leurs compatriotes qui n’ont pas fait le même choix .
        Ne pas être entré dans une démarche religieuse ne signifie pas “de facto” une quelconque hostilité à l’égard ceux qui ont le choix contraire.
        Beaucoup de “déistes” sans religion, ont d’ailleurs fait le pari de la Foi en toute intimité, et en toute discrétion, sans que leur comportement “en société” ne permette ne le déceler.
        Bref
        Pour conclure, je partage votre point de vue, lorsque vous opposez à ceux qui font le procès des religions, au regard de leur passé violent et coercitif, les génocides commis par les idéologues athées .
        Vis à vis de tous ces “sabreurs” il n’y a aucun choix à faire.
        Juste les ranger dans les poubelles de l’histoire.
        Amitiés

    • Oui mais ce que vous dénoncez est très minoritaire chez les musulmans en France, et ça ne représente même pas 0,1% des musulmans comme un peu tous les extrémismes dans les autres religions ou idéologies. Vous oubliez aussi de dénoncer tous ceux qui poussent en underground pour que ces événements se produisent, là je parlerai de géopolitique de la voyoucratie qui pousse des millions de musulmans à boucherie.
      Ce qui est dommageable c’est que vous essentialisez et vous accusez tous les musulmans et ça c’est assez choquant car souvent ce sont les mêmes propos que tiennent certains politiciens qu’ils soient de gauche ou de droite et au delà.
      Beaucoup de fantasmes, en réalité les musulmans sont comme le restant de la population, sauf que par des propos et des idées tels que les vôtres provoquent racisme et méfiance qui nous laissent hélas nous musulmans à rester très majoritairement au bas de l’échelle sociale, c’est à dire dans tranche pauvre en état de survie, cette situation provoque chez certains ce que vous dénoncez.
      En tant que musulman j’en ai aussi ras le bol que beaucoup nous considèrent comme des êtres infirmes, inférieurs voire comme mineurs, nous prennent en pseudo-empathie ou pseudo-bienveillance et s’autorisent à parler à notre place, dès quelqu’un de la communauté ose prendre la parole pour dire quelque chose qui ne va pas dans le sens de la pensée ambiante on essaie de lui coller l’étiquette de je ne sais quel extrémisme ou idéologie pour le discréditer souvent sans arguments probants juste avec des supposées positions en rajoutant le mot controversé (je ne parle pas de TR, ce n’est pas ma tasse de thé).
      Pour en revenir au sujet, ce que je ressens aussi avec la visite du Pape en EAU, notamment d’après les commentaires politiques et médiatiques, on parle et il faut à peine lire entre les lignes pour comprendre. C’est à dire Pape qui va visiter des musulmans en perdition plongés dans la violence pour les remettre dans le droit chemin, c’est à dire les amener dans la civilisation. On veut toujours nous insérer dans schéma inférieur/supérieur au lieu de parler égal à égal entre personnes croyantes.
      Bref c’est la continuité.

  5. Sur une autre plateforme, à chaque fois qu’un musulman se hasarde à écrire le mot tolérance, il se voit répondre par les sionistes, par les franc-macs ou par les deux : « La tolérance, il y a des maisons pour ça… », no comment.
    Que le cheikh d’El Azhar expurge les manuels pédagogiques relevant de sa responsabilité des horreurs qui s’y trouvent et qui n’ont rien à voir avec la religion de Dieu et il pourra alors s’il le souhaite, venir donner des leçons de … tolérance
    https://www.youtube.com/watch?v=kaOyUGfVzbo

    • Il a quand même mis en dehors du sunnisme le wahabisme et tenu bon face à leur tentative de prendre al azhar. La tâche n’est pas si facile que ça. Un peu plus d’équilibre tout de même dans votre critique. Je dis ça je dis rien.
      Salam

      • Salam mon frère.
        Je ne dis nulle part que sa tâche est facile mais là où vous vous trompez lourdement, c’est quand vous croyez qu’il suffit de lutter contre l’influence wahhabie en limitant en nombre la présence de figures salafies dans les postes clés d’El Azhar, pour être dans une ligne tendant à réhabiliter la religion de Dieu.
        Je m’explique, que reproche-t-on avant tout aux salafis ? Evidemment de sacraliser des hadiths mensongers au détriment du Coran. OK. Quels en sont les plus déviants, les plus dangereux ? Evidemment tous ceux qui autorisent à tuer un être humain parce qu’il aurait indifféremment apostasié, commis un adultère, refusé de donner la zakat ou même simplement raté une prière du vendredi à la mosquée, right ? Et je ne parle même pas de la vision hadith des autres religions en contradiction totale avec le Coran.
        Alors mettez à la porte quelque wahhabi que ce soit vice-recteur, professeur ou enseignant. Qu’aurez-vous réussi à accomplir s’il demeure dans vos manuels officiels je cite : « l’ordre de tuer ces personnes y compris si le hakem n’est pas d’accord et même l’autorisation d’en manger si vous avez faim… », inconcevable n’est-ce pas c’est pourtant la vérité, visionnez la vidéo et vous entendrez pire, preuve à l’appui.
        Je résume, vous êtes nommé recteur d’une université plus annexes lycées, quelle est votre priorité ? Traquer le wahhabi et le frère muz ou mettre fin aux dégâts sur des siècles de ces enseignements sataniques ?

  6. Oui, enfin un dialogue sous l’égide de monarchies à la fois soumises et guerrières, d’un dignitaire religieux « musulman » agréé par Sissi, d’un rabbin qui ne parle pas de l’injustice provocatrice que représente le sionisme et d’un dignitaire chrétien qui oublie que les chrétiens ont bénéficié de la tolérance en terre d’islam, sauf dans les monarchies rétrogrades, jusqu’à la fin des années 1970 quand les choses ont commencé à se gâter presque partout quand les pays musulmans ont cessé de pratiquer une politique de non alignement, de développement auto-centré pour entrer dans le mondialisme néolibéral, par la force des chose porteur de la démarche néoconservatrice et huntingdonienne de « clash de civilisations ». C’est le terrorisme sioniste et otanien qui est allé dénicher en Arabie saoudite post-coloniale et post-britannique le terrorisme takfiri, d’abord téléguidé vers l’Afghanistan dès 1979 puis dans le reste du monde musulman et finalement un peu aussi en Europe.

    • baraa
      il faut être Satan pour lancer un tel propos contre un tel personnage religieux (Pape) qui ne prône que la paix dans le monde. baraa pourquoi faire revivre les temps anciens? Pour vivre en paix entre nous, laissons le passé sans l’oublier et faire face au présent et au futur.

      • On avancera pas en objectant le satanisme dès qu’on critique nos religieux respectifs. S’ils sont des représentants, ils n’en sont pas moins hommes, pêcheurs et plus proche du pouvoir d’ici bas que de l’au-delà un peu trop souvent. Sinon cela s’appelle de l’intégrisme ou le retour du moyen-âge, c’est selon.

      • @Jean Bernard

        Si vous voulez mon avis, ça fait un bail que votre Satan a élu domicile au Vatican. Essayez de vous renseigner avant de monter sur vos grands chevaux. Mais je reconnais que le nouveau pape est plus sympa que ses prédécesseurs. C’est pourquoi il ne fait pas l’unanimité au sein du panier de crabes. Au début, il craignait d’être assassiné (!), mais c’est bon. Il a mis de l’eau dans son vin. Déclarations homophobes, refus du mariage des prêtres, condamnation de l’avortement, soutien aux fachos polonais ou irlandais… St François a enfin appris à vivre… Au sens littéral, vu que personne ne souhaite finir comme Jean Paul 1er.
        Je le comprends.

        • je ne vous comprends pas Patrice; vous répondez aux gens sans raison dès fois. le sens de mon intervention est de respecter les chefs religieux c’est tout!

    • “les chrétiens ont bénéficié de la tolérance en terre d’islam” C’est un argument qui est souvent utilisé mais qui ne reflète pas pour autant le sens qu’on lui donne aujourd’hui. La tolérance signifiait “absence d’intolérance”, les chrétiens étaient “tolérés” à condition qu’ils restent soumis au pouvoir musulman (Andalousie) et qu’ils payent l’impôt (ils étaient les seuls). Prosélytisme interdit, prières dans les lieux clos, etc.

      • Et il en était comment en terre catholique à la même époque?
        Pour rappel : conversion ou la mort par bûchet (pas celui de noël mais celui qui brûle). Quant aux procès de sorcellerie mieux ne vaut pas rappeler l’horreur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Written by Saïd Branine

Publicité

2019: année de tous les dangers en Algérie?

Suède : une vidéo montrant une femme enceinte expulsée du métro fait scandale