in

Le Ministère saoudien du Hajj élargit « le programme du Hajj à bas coût »

Conforté par le vif succès rencontré l’an dernier par le programme du Hajj à bas coût, le ministère saoudien du Hajj a annoncé sa reconduction, par la voix de son représentant, Dr Bandar ibn Mohammad Hajjâr, en se félicitant doublement de son impact très positif qui a contribué à enrayer l’augmentation des prix des contrats de service des pèlerins de l’intérieur, et répondu aux attentes d’une large catégorie de fidèles, en leur permettant de bénéficier de prestations accessibles à toutes les bourses, via des sociétés participant à sa mise en œuvre.

Ce sont plus de 41.000 pèlerins qui vont pouvoir en profiter pleinement cette année, au lieu des 17.000 de la saison dernière, soit un élargissement notable en faveur des fidèles aux revenus modestes. Le Ministère saoudien du Hajj veille à ce que le programme intègre le plus grand nombre, sans exclusive, et atteigne ses objectifs forts louables, tout en invitant à visiter la vitrine électronique du programme "low cost" sur lequel toutes ses modalités sont détaillées.

Pour cette saison, le Ministère du Hajj a réservé 53 camps à la prestation des services du Hajj à bas coût. Alors que la concurrence fait rage, pas moins de 116 sociétés et établissements rivalisant d’offres de qualité, le Ministère a réaffirmé sa volonté de sanctionner les sociétés et les établissements qui pratiqueraient des prix excessifs en transmettant leur cas à la commission d’examen des infractions des sociétés et des établissements des pèlerins de l’intérieur. 52 sociétés et établissements ont ainsi été épinglées et leurs dossiers  transmis à la commission d’examen qui décidera de la sanction à prononcer à leur encontre.

Durant la saison en cours, le Ministère réétudie le contenu des contrats électroniques conclus entre les sociétés et les établissements d’une part et les pèlerins d’autre part pour la prestation de service. Les contrats devront mentionner les packs de services de base et de services supplémentaires qui font l’objet du consentement entre les sociétés et les pèlerins. Ces packs s’imposeront aux deux parties. Le Ministère approuvera les packs dont les prix de service minimal et maximal seront conformes au programme. Tout établissement ou société qui ne respecterait pas ces contrats s’exposerait à des sanctions.

Par ailleurs, le ministère du Hajj  a fixé l’effectif des pèlerins de l’intérieur à 168.000, parmi lesquel 120.000 environ relèveront du programme général du Hajj (ordinaire), tandis que plus de 41.000 pèlerins seront les heureux bénéficiaires du programme du Hajj à bas coût, dont les prix sont fixés à l’avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Joan Rivers, l’actrice qui déclarait que les « Palestiniens méritent de mourir », est décédée

La mystique musulmane d’après l’œuvre de Muhammad Hamidullah (2/2)