in

Le Hajj pour la paix dans le monde d’un Pakistanais

C’est un randonneur pakistanais aguerri qui a repris, le 7 juin dernier, son bâton de pèlerin de la paix pour rallier à pied Karachi à la terre sainte de La Mecque, sur le chemin lumineux de la foi.

Les 6 387 kilomètres de distance à parcourir n’ont pas rebuté Kasrat Rai, ce marcheur devant l’Eternel qui en a déjà des milliers dans les jambes, si ardemment désireux de rejoindre sa destination suprême en portant haut le flambeau de la paix dans le monde et en dénonçant le terrorisme sous toutes ses formes qu’il en a oublié sa fatigue et bravé tous les obstacles.

Au fil d’une pérégrination qui l’a mené de l’Iran, à l’Irak en passant par la Jordanie, cette foi indéfectible dans l’homme a guidé ses pas, lentement mais sûrement, avant d’arriver à bon port, le 1er octobre dernier, et d’y être accueilli en véritable héros par les autorités saoudiennes accompagnées d’un représentant de l’imam de la sainte Kaaba, et ovationné par des membres de la communauté pakistanaise.

"Je veux la paix dans le monde, l'égalité et l'union de la communauté musulmane comme l'Union européenne", a déclaré Kasrat Rai au cours d’un entretien accordé à  Al Arabiya News, visiblement satisfait d’avoir touché au but après trois mois d’une aventure humaine unique, ponctuée d’événements inattendus sur une route parfois sinueuse et périlleuse. Le temps est maintenant venu pour lui de prendre part à une procession exceptionnelle, empreinte de l’infinie dévotion qui a éclairé son long périple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une Canadienne voilée agressée par un couple dans un supermaché

L’Aïd al-Adha et le monothéisme abrahamique