in ,

Médine : la Mosquée du Prophète (saws) a accueilli plus de 14 millions de fidèles depuis le début du Ramadan

Deux ans après avoir été désertée, sous l’effet funeste d’un virus resté longtemps insaisissable, la Terre sainte voit de nouveau de longues processions de pèlerins se former et serpenter à travers ses hauts lieux les plus sacrés. C’est le cas à Médine, la ville d’une pureté immaculée, où le Prophète Muhammad émigra (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui), avant d’y trouver le repos éternel sous le dôme vert de sa somptueuse mosquée.

En ce mois béni de Ramadan, alors que les portes de la prestigieuse Mosquée Al-Masjid an-Nabawi se sont enfin déverrouillées, laissant filtrer la chaude lumière divine qui l’inonde et poindre une lueur d’espoir dans le ciel assombri des musulmans, plus de 14 millions de fidèles se sont empressés d’y pénétrer. Tous étant impatients de s’y recueillir avec une ferveur renouvelée, tout en s’imprégnant de la beauté des lieux.

Ce retour massif des pèlerins à Médine, la deuxième ville sainte après La Mecque, et à l’intérieur de la dernière demeure du grand homme de l’islam, constitue une immense source de satisfaction pour les autorités saoudiennes, particulièrement pour Abdulaziz Bin Ali Al-Ayoubi,  le vice-président général des Affaires des deux Saintes Mosquées. 

Publicité

Celui-ci s’est félicité que tout ait été mis en oeuvre, tant sur le plan de la gestion optimale de la foule que d’un protocole sanitaire adapté à l’assouplissement en vigueur, pour les accueillir dans les meilleures conditions possibles, et leur garantir un séjour empli de dévotion, en toute sécurité.

Publicité

Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Emmanuel Macron reconduit à la tête de la France. Une réélection qui est tout sauf un plébiscite…

«Les Voix du Ramadan» : Walid, 38 ans, touché en plein coeur par la récitation du Coran