in ,

Le grand débat sur la théorie de l’évolution rencontre un vif succès. Prochainement sur OummaTV !

Devant une salle comble et captivée par la haute tenue scientifique des échanges, en présence d’experts incontestés, le débat,  qui a confronté, dimanche 28 octobre, les points de vue créationniste et évolutionniste sur la théorie de l’évolution biologique et humaine, fut une grande première nationale couronnée de succès.

Dans l’enceinte prestigieuse de la Maison de la Chimie à Paris, et en partenariat avec l’UIP (Université Interdisciplinaire de Paris) et l’ASN (Association Sciences de la Nature), notre site a pris une part active à l’organisation d’un événement en tout point exceptionnel, tant par sa thématique que par le plateau de choix des intervenants.

Cette conférence qui fera date est également à marquer d’une pierre blanche pour le monde musulman, qui contribue ainsi à créer les conditions d’un débat inédit en France entre des musulmans et chrétiens défenseurs de l’évolution et leurs contradicteurs, tenants du créationnisme.

Immortalisée sous les objectifs de nos caméras, cette rencontre au sommet sera prochainement diffusée dans son intégralité sur OummaTV. Une exclusivité Oumma à ne manquer sous aucun prétexte ! 

Découvrez les premières images du débat :

Marc Godinot, évolutionniste, paléontologue
Marc Godinot, évolutionniste, paléontologue


Un débat d'une haute tenue scientifique


Nidhal Guessoum, évolutionniste, astrophysicien


Jean Staune, évolutionniste, philosophe des sciences


Saïd Branine, directeur de la rédaction Oumma.com  et Nidhal Guessoum

 

Oktar Babuna, neurochirurgien et représentant de  Harun Yahya

 


Pierre Rabichong, anti-évolutionniste, vice-président de l'Académie mondiale des technologies biomédicales à l'UNESCO


Dominique Tassot, anti-évolutionniste, ingénieur de l'Ecole des Mines de Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le site de l’Euromillions piraté par un verset du Coran

Tunisie : la suprématie d’Ennahdha menacée par le parti Nidaa Tounes