in

Le Français de confession musulmane est-il un citoyen comme un autre?

Le français de confession musulmane est-il un citoyen comme un autre?

Le français de confession musulmane est-il un citoyen comme un autre?Au programme de l'Esprit d'actu, un entretien avec Asif Arif, avocat au barreau de Paris, auteur du livre "Être musulman en France" (Ed. l'Harmattan) et préfacé par Bernard Godard, ancien chargé de mission au Bureau Central des Cultes du ministère de l'Intérieur.

Publiée par Oumma.com sur Lundi 24 juin 2019

Publicité

Au programme de l’Esprit d’actu, un entretien avec Asif Arif, avocat au barreau de Paris, auteur du livre “Être musulman en France” (Ed. l’Harmattan) et préfacé par Bernard Godard, ancien chargé de mission au Bureau Central des Cultes du ministère de l’Intérieur. Le Français de confession musulmane est-il  un citoyen comme un autre ? Qui sont ces “musulmans loufoques” que certains médias affectionnent tant ? Le terme islamophobie interdit-il la critique de l’islam? Peut-on être musulman et loyal à la France ? Autant de questions abordées dans ce livre et auxquelles Asif Arif répond sans détour dans l’Esprit d’actu.

Publicité

8 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Je vais être plus explicite, et je commencerai par la fin.
    parlons réalité et je tacherai d’afficher mon ignorance?

    L’ algérien de confession chrétienne est t’il un citoyen comme un autre ?

    Les musulmans ont hériter de leur parents qu’il n’est pas juste de dire à un chrétien, de père en fils, pourquoi vous êtes chrétien. Maronite au Liban, copte en Egypte, chaldéens en Irak….

    Le problème c’est le nouveau converti, de l’islam vers une autre croyance, on lui dit toujours “mourtad”.

    En langue arabe ancien,
    Le verbe “Amana” veut dire reconnaître la vérité et la suivre.
    Le verbe “kafara” veut dire cacher la vérité.

    on est d’accord que l’homme a le pouvoir de choisir et il n’a de compte à rendre pour son choix que devant dieu. Ce qu’on appelle communément le libre culte.

    La vraie inconnue dans ce problème est le verbe “artada”.
    Le mourted n’a jamais été inclu dans le libre culte dans le monde musulman.

    Pourquoi il n’est pas inclu.
    Pour l’instant, je n’ai pas de réponse, mon dieu n’est pas la passion.

  2. Peut-on être musulman et loyal à la France?
    Dans l’islam il y a le concept de nation et le concept de patrie.

    Je reprend l’expression de Patrick et Leroy qui disaient “les kouffars”.

    Pour ma part je préfère vivre dans un pays dirigé par la kafira “Jacinda Ardern”, au lieu de vivre dans un autre dirigé par le dit musulman Sissi, gaid Salah, Bechar, Al Saoud. et toute la compagnie des disjonctés.

    Il faut avoir à l’esprit,
    Qui dit croyant dit forcement musulman, la réciproque n’est pas toujours vraie.

    • « Dans l’islam il y a le concept de nation et le concept de patrie »

      Ah ?
      Où ça ?

      Car si nous devons respecter les structures, je ne crois pas avoir vu que nous devions créer ou proroger ce qui contribue à désunir l’Humanité. D’où ma prière !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

L’aumônerie musulmane aux armées et la Fondation de l’Islam de France rendent hommage aux soldats musulmans morts pour la France

Philadelphie renomme une rue “Muhammad Ali Way” en hommage à un champion de légende