in

Le CNT a-t-il monayé l’appui français en s’engageant à céder 35 % du pétrole brut libyen à Paris

Selon le quotidien algérien le Jeune Indépendant “une missive datant du mois de mars dernier et adressée aux dirigeants du Qatar, des Emirats arabes unis ainsi qu’à Amr Moussa, à l’époque secrétaire général de la Ligue arabe. Le texte explique, aux complices du Moyen-Orient, comment le CNT a monnayé l’appui français en s’engageant à céder 35 % du pétrole brut libyen à Paris en cas de réussite de « la révolution ». Ce chiffre, consacrant aux Français un tiers des réserves en hydrocarbures de la Libye, rebondissait sur Internet sans qu’on ait pu vérifier sa pertinence inscrite dans ledit document.”

Ce document authentique stipulant l’acceptation par le CNT du pillage des ressources pétrolières libyennes, à hauteur de 35 % au profit de la France, serait entre les mains des autorités algériennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’Aïd 2011 met à jour l’incohérence des musulmans

En Indonésie, de jeunes chrétiens protègent la prière des musulmans