in

Le CNT a-t-il monayé l’appui français en s’engageant à céder 35 % du pétrole brut libyen à Paris

Selon le quotidien algérien le Jeune Indépendant « une missive datant du mois de mars dernier et adressée aux dirigeants du Qatar, des Emirats arabes unis ainsi qu’à Amr Moussa, à l’époque secrétaire général de la Ligue arabe. Le texte explique, aux complices du Moyen-Orient, comment le CNT a monnayé l’appui français en s’engageant à céder 35 % du pétrole brut libyen à Paris en cas de réussite de « la révolution ». Ce chiffre, consacrant aux Français un tiers des réserves en hydrocarbures de la Libye, rebondissait sur Internet sans qu’on ait pu vérifier sa pertinence inscrite dans ledit document. »

Ce document authentique stipulant l’acceptation par le CNT du pillage des ressources pétrolières libyennes, à hauteur de 35 % au profit de la France, serait entre les mains des autorités algériennes.

Publicité
Publicité
Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

L’Aïd 2011 met à jour l’incohérence des musulmans

En Indonésie, de jeunes chrétiens protègent la prière des musulmans