in ,

Le 8 mai 1945 dans le Nord-Constantinois : retour sur un massacre

« L’intelligence, c’est de bien retenir les expériences ».
L’imam Ali

Ces terribles massacres mirent un coup d’arrêt à l’élan unitaire du mouvement national algérien dont les différentes composantes s’étaient rassemblées au sein des Amis du Manifeste et de la Liberté [AML].
En effet, durant la seconde guerre mondiale la situation politique fut profondément bouleversée. L’échec définitif du mouvement assimilationniste[1], la défaite de juin 1940 qui avait montré la vulnérabilité de la puissance coloniale, avaient redéfini les « champs du possible » pour les acteurs du mouvement national algérien. Avec le débarquement Alliées en Afrique du Nord, le 8 novembre 1942, la vie politique connut une nouvelle dynamique. Les acteurs du mouvement national reprenaient à leur compte l’idée du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes mis en avant par les Américains dans la Charte Atlantique datée 12 août 1942.

C’est dans cette atmosphère que le 10 février 1943, Ferhat Abbas, avec le soutien du Parti du Peuple Algérien [PPA], clandestin, et de l’association des Ouléma, rendit publique le Manifeste du Peuple Algérien. Rompant avec l’idéologie assimilationniste, le Manifeste affirmait : « le temps est passé où un Musulman algérien demandera autre chose que d’être un Algérien musulman »[2].
Le Manifeste eut rapidement un écho important au sein de la population algérienne. Par la suite, afin de faire valoir les idées développées dans le Manifeste, les différentes tendances du mouvement national décidèrent de s’unir dans une organisation politique commune. Ainsi, le 14 mars 1944, les trois principales composantes du mouvement national algérien, les nationalistes révolutionnaires du PPA, les islahistes de l’Association des Ouléma et les « autonomistes » proches de Ferhat Abbas, décidèrent de s’unir au sein des Amis du Manifeste et de la Liberté pour lutter contre le colonialisme et promouvoir l’idée de nation algérienne.
Les AML se structurèrent en section sur l’ensemble du territoire algérien et devinrent rapidement une organisation de masse réunissant plusieurs dizaines de milliers d’adhérents. En politisant la population algérienne, les AML permettaient de changer les rapports entre colonisateurs et colonisés. Selon Ahmed Mahsas, « encouragés par l’extension des AML, les Algériens longtemps réduits au silence et à la sujétion par le système colonial, changeaient de comportement et levaient la tête. Ils n’acceptèrent plus les brimades dont ils étaient l’objet quotidiennement de la part de l’administration et de la majorité des Européens
Le nouveau comportement des Algériens se manifestait par le rejet de toute mesure d’humiliation et par la défense de leur dignité. Il suscita la crainte dans les milieux colonialistes et exacerba la haine de « l’arabe », naguère traité par le mépris. La tension entre le peuple algérien d’un côté, l’administration et les Européens de l’autre, régna sur l’étendue de tout le territoire algérien »[3].
Au sein des AML, Ahmed Mahsas expliquait que le PPA s’efforçait « de populariser ses mots d’ordre (indépendance, panarabisme, solidarités avec les pays arabo-musulmans et les pays colonisés). Son radicalisme, son caractère populaire, son organisation et son action efficace plaçaient le PPA à l’avant-garde du combat »[4].
A cette période, selon Benyoucef Ben Khedda, « une vague de nationalisme déferlait sur tout le pays. C’en était trop pour les colons qui, voyant leurs privilèges menacés, commençaient à paniquer »[5]. De plus, les AML, sous l’influence du PPA, radicalisaient leur revendication ce qui inquiétaient les autorités coloniales.
En mars 1945, le Congrès des AML demanda : « la reconnaissance de la nationalité algérienne »  ; « l’établissement d’une constitution algérienne démocratique et républicaine »  ; « le remplacement des Assemblées algériennes par un Parlement élu »  ; « le remplacement du gouvernement général par un gouvernement algérien »  ; « la reconnaissance des couleurs algériennes »[6]. De Plus,une motion reconnaissant Messali Hadj comme « leader incontestable du peuple Algérien » fut votée.
Face à cette radicalisation, l’administration coloniale chercha à réagir. Le 18 avril à l’occasion d’un rassemblement dans la commune de Chellala, dans le Sud du département d’Alger, l’administration en profita pour procéder à l’arrestation de plusieurs militants des AML. Ces arrestations provoquèrent des heurts entre la police et la population locale. Le 25 avril, Messali Hadj, qui était assigné à résidence dans la région, fut déporté au Congo. Ainsi, commençait la répression contre le mouvement national.
Les militants du PPA voulurent réagir contre la politique répressive de l’administration coloniale et montrer leur capacité de mobilisation. Depuis le débarquement, le parti nationaliste révolutionnaire s’était organisé clandestinement sur l’ensemble du territoire algérien et représentait une réelle force politique capable de remettre en cause l’ordre colonial. Le PPA était essentiellement composé de jeunes militants prêts à en découdre avec les autorités coloniales.
Le 1er mai 1945, à l’occasion de la fête du travail, des manifestions furent organisées dans toute l’Algérie. Afin de montrer leur capacité de mobilisation et pour protester contre la déportation de Messali Hadj, les militants du PPA décidèrent d’y participer en organisant des cortèges distincts de leurs adversaires du Parti Communiste Algérien [PCA] et de la CGT. Les slogans du PPA était : « Parlements Algérien », « Libérer Messali », « Libération de tous les détenus politiques », « indépendance » ». Face à cette démonstration de force des nationalistes algériens, les autorités réprimèrent durement les manifestions. A Alger la police ouvrit le feu sur les manifestants faisant 4 morts. Dans le même temps, il y eu respectivement 1 mort à Oran et à Blida.
Au lendemain de ces manifestations, la CGT et le PCA accusèrent le PPA d’avoir fomenté « une provocation ». En réponse, l’organe clandestin du PPA, L’Action algérienne, lança un appel répondant aux allégations du PCA : « Communistes Algériens ! Vous n’avez de communistes que le nom ! Votre parti a jeté le masque. Il glorifie l’assassinat. Il se fait le complice de l’administration. Messali serait hitlérien ! Il oublie que le PPA et le PCA ont été dissous par le même décret en Septembre 1939, que Messali et ses amis ont été condamnés au bagne par Vichy, alors que Djenienbou-Rezag, Taïeb, Boualiz, Ouzegane, etc… étaient relativement favorisés par Vichy. Il oublie qu’au moment où Hitler semblait vaincre, Messali n’a jamais répondu aux offres du nazisme qu’il condamne depuis 1937 »[7].
A la suite de ces manifestations du 1er mai, l’administration lança une vague d’arrestations parmi les militants nationalistes révolutionnaires. Face à cette répression, le PPA donna des consignes précises à ses militants pour l’organisation des manifestations célébrant la fin de la guerre 1939-1945. Selon Chawki Mostefaï, cadre nationaliste révolutionnaire, la direction du PPA ordonna que :
«  1) Les manifestations doivent être absolument pacifiques ; les mots d’ordre de prudence et de sang-froid largement diffusés parmi les manifestants ; le contrôle de ceux-ci pour récupérer toutes espèces d’armes éventuelles tels que armes à feu, couteaux, même les bâtons etc.
2) Les villes d’Alger, d’0ran et Blida s’abstiendront de manifester ; de crainte que les récentes fusillades du 1ier Mai, n’aient créé chez les militants et les manifestants, un esprit de revanche, contre les forces de l’ordre, propice aux provocations de celles-ci, toujours possibles.
3) Déployer en milieu de parcours, le drapeau algérien, qui venait d’être adopté par la Direction, quelques semaines auparavant. »[8]
Malgré la violente répression des manifestations du 1ier mai, les nationalistes révolutionnaires du PPA voulaient absolument participer aux manifestations célébrant la victoire contre le nazisme. A ce propos, Chawki Mostefaï expliquait :« Il fallait frapper un grand coup et démontrer, au moment de la célébration prochaine de la victoire définitive du camp de la Démocratie sur l’Hitlérisme, que le peuple algérien, partisan de la Démocratie et de la Liberté des peuples, entendait célébrer dans la joie et l’enthousiasme la fin du cauchemar né de l’Hitlérisme et son équivalent le Colonialisme, contre lesquels le peuple Algérien a consenti les plus grands sacrifices sur tous les fronts de la guerre »[9].
Les nationalistes révolutionnaires Algériens voulaient utiliser ces manifestations pour s’affirmer sur la scène internationale afin de revendiquer l’indépendance de l’Algérie. Chawki Mostefaï affirmait que« pour profiter au maximum du retentissement médiatique, à l’échelle mondiale de la victoire des pays de la Charte de l’Atlantique, l’Algérie devait fêter sa victoire en tant que peuple, en tant que nation opprimée, indépendamment de la France et de ses institutions, en arborant tout haut l’Emblème de sa propre souveraineté. C’est ainsi que nous décidâmes, au sein du Comité Directeur, de défiler le jour des manifestations de la victoire, en arborant le drapeau de l’Etoile Nord Africaine et P.P.A en tête des cortèges »[10].
Ainsi, pour célébrer la victoire des Alliés, le 8 mai au matin, les nationalistes Algériens organisèrent des manifestations dans de nombreuses villes du pays : à Blida, Berrouaghia, Sidi Bel Abbès, Saïda, Annaba ou Jijel. Dans ces deux dernière villes, les Algériens sortirent des drapeaux et des banderoles sur lesquels il était inscrit : « Vive l’Algérie indépendante », « A bas le colonialisme », « Libérer Messali ». Face à cette manifestation de nationalisme algérien, la police intervint et des coups de feu furent tirés. A Guelma, la police voulut disperser les manifestants du cortège musulman, ce qui provoqua des échauffourées faisant 1 mort côté algérien.
A Sétif, il y avait environ 10 000 personnes présentes, dont environ 200 membres des Scouts Musulmans Algériens [SMA] qui ouvraient la marche. Les manifestants déployèrent des pancartes, proclamant notamment « Vive l’Algérie libre et indépendante » ou « A bas le fascisme et le colonialisme ». Au cours de la manifestation, un drapeau aux couleurs algériennes fut déployé. Voyant ce drapeau et ces banderoles, la police chercha à s’en saisir. Les manifestants refusèrent. En réponse, des rafales de mitraillette furent tirées par un policier français. La manifestation tourna à l’émeute. A 13 heures le couvre feu était instauré et à 20 heures l’état de siège était décrété. L’armée, la police et la gendarmerie sillonnèrent les quartiers arabes et les douars de la région.
Des armes étaient distribuées aux colons européens qui se constituèrent en milices. Selon Mahfoud Kaddache, « tous les Européens, quelle que soit leur tendance politique, se regroupaient face au danger arabe […] elle [la milice] se livra à des représailles contre la population musulmane et à des exécutions sommaires de suspects, de militants des AML, du PPA, des Oulémas et des scouts musulmans algériens »[11].
La violence de l’armée française et des milices Européennes fut impitoyable. Exécutions sommaires, massacres de civils, prises d’otages au sein de la population algérienne, viols, bombardements de villages… A Sétif où la loi martiale fut proclamée, tout Algérien ne portant pas le brassard réglementaire était abattu.
Le 12 mai 1945, le Général De Gaulle ordonna au gouvernement général « d’afficher publiquement la volonté de la France victorieuse de ne laisser porter aucune atteinte à la souveraineté française en Algérie » et de « prendre toutes les mesures nécessaires pour réprimer tous agissements antifrançais d’une minorité d’agitateurs »[12].
Pour mettre en œuvre cette répression, l’armée fut mobilisée. Outre les 9 000 hommes de la division de Constantine, des unités d’Alger et de Tunis furent dirigées dans le Nord Constantinois. Deux croiseurs, le Triomphant et le Duguay-Trouin, tirèrent plus de 800 coups de canon depuis la rade de Bougie sur la région de Sétif. L’aviation bombarda et rasa plus ou moins complètement plusieurs agglomérations. Une cinquantaine de « mechtas » furent incendiées. Les automitrailleuses firent leur apparition dans les villages. Les soldats tirèrent à distance sur la population. Les blindés furent relayés par les militaires arrivés en convoi sur les lieux. A l’approche des troupes, les villages étaient désertés par une population qui se réfugiait sur les crêtes ou dans les ravins.
Pour sauver leur vie, des hommes, des femmes et des enfants furent obligés de s’agenouiller devant les militaires français. L’armée célébrait sa victoire. Le 25 mai 1945, 5 000 fellahs des Babors furent contraints de se mettre à genoux, de demander pardon et de crier « Vive la France ». Puis, le colonel de légion les obligea à se prosterner le front à terre devant le drapeau français et à dire : « nous sommes des chiens et Ferhat Abbas est un chien »[13]. Parmi eux, 400 furent identifiés comme troubles faits et furent conduits vers une destination inconnue dont ils ne revinrent jamais.
Les corps des cadavres étant trop nombreux, tous ne purent être enterrés. Ils furent alors jetés dans les puits et dans les gorges de Kherrata. Les miliciens Européens décidèrent de réemployer les « techniques » que leurs « camarades » Allemands avaient utilisées dans les camps de la mort. Ils brûlèrent les corps dans des fours à chaux, selon la logique voulant que « s’il n’y a pas de corps il n’y a pas de victimes ». Saci Benhamla, qui habitait à quelques centaines de mètres du four à chaux d’Héliopolis, décrivait « l’insupportable odeur de chair brûlée et l’incessant va-et-vient des camions venant décharger les cadavres, qui brûlaient ensuite en dégageant une fumée bleuâtre ». Le même homme racontait, à Kef-El-Boumba, « j’ai vu des Français faire descendre d’un camion cinq personnes les mains ligotées, les mettre sur la route, les arroser d’essence avant de les brûler vivants »[14].
Le nombre des victimes ne fut jamais clairement établi ; les chiffres oscillent entre 1 500 morts selon le gouvernement français et 45 000 selon les nationalistes Algériens qui reprirent les chiffres du consul général des Etats-Unis à Alger.
Au-delà des chiffres, les massacres laissèrent des souvenirs effroyables à ceux qui les avaient vécus. Un bachagha travaillant pour l’administration française expliqua au journal colonialiste Le Courrier Algérien : « jamais, tant que je vivrai, je n’oublierai le souvenir de ces viols, des incendies, de ces canons, des ces mitrailleuses, de ces troupes, l’arme au pied, amassées aux abords du village et dans le village, de ces arrestations, de ces exécutions massives, de ces délations de fellahs terrorisés mentant à longueur de journée pour se disculper »[15].
Parallèlement, une vague de répression toucha les trois tendances du mouvement national algérien qui s’étaient unies au sein des AML. Ceux-ci furent dissous, par les autorités françaises, le 15 mai 1945. Les militants nationalistes qui avaient exercé des responsabilités publiques, furent envoyés en prison. En novembre 1945, le nombre des arrestations s’élevait à 4 560 pour toute l’Algérie. Selon Charles-André Julien, « la plupart des arrestations avaient été faites sans preuves »[16]. Les tribunaux militaires avaient prononcé 557 non-lieux, 1307 condamnations, dont 99 à mort, 64 aux travaux forcés à perpétuité, 329 aux travaux forcés à temps et 250 acquittements. Messali Hadj fut déporté à Brazzaville, Ferhat Abbas alors dirigeant des AML fut envoyé en prison ainsi que le président de l’Association des Ouléma, le Cheikh Bachir El Ibrahimi.
Ces terribles massacres ne furent pas l’œuvre du gouvernement de Vichy mais celui du gouvernement de la France Libre qui s’était opposé au nazisme. Tous les grands mouvements politiques issus de la résistance y étaient présents, des gaullistes aux communistes en passant par les socialistes et les démocrates chrétiens. Tous furent agents actifs et complices des massacres du Nord-Constantinois. Le ministre de l’air qui fit bombarder le Nord-Constantinois, était le communiste Charles Tillon qui avait dirigé les Francs-Tireurs et Partisans [FTP].
Dans les colonnes de Fraternité du 17 mai 1945, les socialistes blâmèrent ceux qui « avaient sali la grande heure de la Victoire des démocraties » et estimèrent que « la grande masse des populations musulmanes n’avait pas encore atteint le degré d’évolution minimum nécessaire pour justifier les revendications du Manifeste ; le fait que les élites dirigeantes aient organisé et déclenché ce mouvement n’indique pas non plus que celles-ci ont une maturité politique »[17]. Le PCF dénonçait l’action « d’agents secrets hitlériens et d’autres agents camouflés dans des organisations qui se prétendent démocratiques au service de l’impérialisme fasciste »[18].
Dans son édition du 12 mai, L’Humanité appela à « châtier impitoyablement et rapidement les organisateurs de la révolte et les hommes de mains qui ont dirigé l’émeute ». Le 31 mai, le journal communiste recommandait de « punir comme ils le mérite les tueurs hitlériens ayant participé aux évènements de mai 1945, et les chefs pseudo-nationalistes »[19].Le PCF pour qui l’aspiration à l’indépendance était étrangère à la population algérienne,se félicita des sanctions prises contre Messali Hadj, Ferhat Abbas et le Cheikh Bachir El Ibrahimi, ainsi que de la dissolution des AML.
Suivant la ligne politique du PCF, le 31 mai 1945, Amar Ouzegane, le premier secrétaire du PCA, dénonça « la collusion criminelle des faux nationalistes du PPA avec la Haute Administration non épurée et les soutiens du fascisme »[20]. Liberté, l’organe du PCA, parlait de « complot fasciste » dont les militants du PPA étaient les principaux agents. Le PCA qui était formellement indépendant et qui, dans les faits, s’alignait totalement sur la politique du PCF, refusait de prendre en compte les aspirations nationales du peuple algérien.
Malgré la répression, les militants clandestins du PPA continuaient de mener leur action politique. Dans un tract distribué au alentour du 25 juin 1945 dans la région d’Alger, le PPA affirmait : « le peuple algérien vient de vivre l’épisode le plus dramatique et le plus sanglant de sa lutte plus que séculaire contre l’Impérialisme le plus rapace, le plus tyrannique, le plus aberré. […] Les journées du 1er et du 8 mai sont désormais inscrites en lettres de sang dans l’histoire de notre grand combat pour la libération de la Patrie Algérienne. 500 000 de nos frères, calmes, dignes, mais farouchement résolus, ont parcouru les rues de nos villes au mépris des mitrailles, galvanisés par une foi indomptable en l’idéal de Libération Nationale ». Dénonçant l’unanimisme de la presse et des partis politiques français, le tract ajoutait :« l’union sacrée est réalisée quand il s’agit d’accuser l’Arabe. Même nos socialistes, même nos impérialo-communistes »[21].
Analysant la signification historique de ces massacres, le tract du PPA expliquait : « les massacres sont l’unique moyen de sauver les privilèges hideux du colonialisme, si ce n’est en exterminant les Arabes. Ils en ont tué 35 000. Il en reste 9 965 000, qui sont prêts à mourir et qui sont prêts… à se DEFENDRE. Car les évènements ont scellé d’un lien d’acier l’unité du peuple algérien ». Le tract se concluait en affirmant : « Tout cela c’est la déconfiture du régime colonial français »[22].
Ces massacres marquèrent profondément toute une génération de jeunes militants nationalistes révolutionnaires Algériens qui furent à l’origine de l’insurrection du 1ier novembre 1954. Cela fit dire à certains historiens, tels que Mohammed Harbi, que la révolution algérienne avait véritablement commencé le 8 mai 1945 à Sétif. Pour l’un des hommes qui organisa l’insurrection du 1ier novembre, Mohammed Boudiaf, le 8 mai 1945 fut le point de départ de son engagement dans les rangs nationalistes : « Le 8 mai 1945, expliquait-il, fut le point de départ d’une prise de conscience »[23].

Publicité
Publicité
Publicité
 


[1] Mouvement qui réclamait le rattachement complet de l’Algérie à la France et la citoyenneté française pour les Algériens.
[2] Charles-André Julien, L’Afrique du Nord en marche, Paris, Omnibus, 2002, page. 247
[3] Mahsas Ahmed, Le mouvement révolutionnaire en Algérie de la Première Guerre Mondiale à 1954, Essai sur la formation du mouvement national, Paris, L’Harmattan, 1979, page 180
[4] Ibid., page 178
[5] Ben Khedda Benyoucef, Les origines du premier novembre 1954, Alger, CNERMNR, 2004, page 87
[6] Kaddache Mahfoud, Histoire du nationalisme algérien, Tome II, 1939-1951, Paris, Ed. Paris-méditerranée, 2003, page 633
[7] Stora Benjmin, Messali Hadj, 1898-1974, Paris, Ed. Hachette, 2004, page 192
[8] Mostefaï Chawki, « Afin que nul n’oublie », op. cit., cf. Ben Khedda Benyoucef, Les origines du premier novembre 1954, op. cit., page 309-310
[9] Ibid., page 304
[10] Ibid.
[11] Kaddache Mahfoud, Histoire du nationalisme algérien, Tome II, 1939-1951, op. cit., page 661
[12] Ibid., page 662
[13] Ibid., page 664

[14] Mekhaled Boucif, Chronique d’un massacre : 8 mai 1945, Sétif- Guelma- Kherrata, Paris, Ed. Syros, page 187

[15] Kaddache Mahfoud, Histoire du nationalisme algérien, Tome II, 1939-1951, op. cit., page 664
[16] Julien Charles-André, L’Afrique du Nord en marche, op. cit., page 263
[17] Kaddache Mahfoud, Histoire du nationalisme algérien, Tome II, 1939-1951, op. cit., page 667-668
[18] Ageron Charle-Robert, Histoire de l’Algérie contemporaine, Tome II, Paris, PUF, 1979, page 597
[19] Kaddache Mahfoud, Histoire du nationalisme algérien, Tome II, 1939-1951, op. cit., page 668
[20] Ageron Charle-Robert, Histoire de l’Algérie contemporaine, Tome II, op. cit., page 597
[21] CAOM 11H 58
[22] Ibid.
[23] Boudiaf Mohammed, La préparation du 1ier novembre, Ed. Etoile, 1976, page 10

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire
  1. @z
    le “vietnamien” qui se croit plus français que les “très peu nombreux” français de souche
    Tes longues et ennuyeuses tirades haineuses n’intéressent personne, encore moins moi, qui n’éprouve qu’un profond mépris pour certains décérébrés, dont toi, qui non seulement commettent le crime de renier leurs origines, mais qui s’évertuent stupidement à vouloir travestir ceux et celles qui refusent de se délester de leur dignité et de leur honneur.
    L’honneur bien évidemment, étant une qualité qui te fait cruellement, défaut, d’où ta choquante insistance d’imposer tes insanités envers la Oumma musulmane, plus particulièrement arabe.
    D’ailleurs ton indécence sans bornes, t’incite à de permanentes agressions, non pas sur des torchons tels que ” valeurs actuelles ” entre guillemets, ou encore “riposte laïque” qui n’a strictement rien de laïc, mais plutôt sur Oumma.com, sachant que ce website publie spécialement des articles concernant, quasi exclusivement, la Oumma musulmane dont tu n’auras jamais ni l’honneur ni le privilège d’y appartenir !
    Je vais tout de même pour la deuxième fois, te préciser que je ne suis pas arabe, nonobstant, je te trouve tes incessants relents fétides sur les arabo musulmans, plus que DÉGOÛTANTS.
    Sais-tu “Einstein”, alias “z” le FANFARON, que les arabo musulmans ne représentent que 20% du milliard et demi de musulmans sur Terre ?

  2. Même si en tant que musulman, ma communauté spirituelle n’est responsable d’aucun génocide dans toute l’histoire de l’humanité, même si j’étais bien évidemment du bon côté et le serai toujours inchahallah, je demande pardon aux Algériens, en tant que Français et au nom de la France, pour tous les méfaits et saletés que la France a commis.
    Les musulmans ont toujours bien répondu et sont toujours restés nobles.
    Aux croisades, la réponse des musulmans fut le multiculturalisme (Andalousie, etc).
    Au colonialisme, la réponse des musulmans fut une invitation à construire ensemble.
    Shoa, esclavage raciste industriel, tuerie de masse, terrorisme, exterminations de peuples entiers. Bref, ils ne comprendront jamais qu’il n’y a absolument pas besoin de faire autant d’horreurs pour être puissant. Mais surtout ils ne comprendront jamais que cela ne dure pas longtemps quand la violence, le racisme et la dénégation règnent.
    Mais me direz-vous, c’est le prix à payer quand on n’accepte pas la vérité et qu’on adule des mythes, des mythologies, des philosophes mythos, des scientistes mythos, jusqu’à en faire une industrie politique, économique et sociale. En plus, avoir comme symbole spirituel un crucifié (rappelant également le bucher) est pour le moins très louche. Imaginez un pendu ou un guillotiné comme symbole de décoration intérieur et que vous proposez aux invités de manger de la chair et de boire du sang. Bref, on oublie trop souvent ce que signifie occident. C’est quand même le plus gros fake de l’histoire. Hollywood ne pouvait pas naître ailleurs.

  3. Douce Luna, eh oui que voulez vous, on me lit et on me répond, y compris vous d’ailleurs, même si on ne vous demande rien. Mes origines « gauloises » et vietnamiennes ne sont pas un scoop. Il faut suivre. Vous imaginiez quoi ? Que tous les enfants d’immigrés et même de colonisés vous ressemblaient et que vous pourriez parler en leur nom pour mener votre croisade contre la France à votre seul profit ? Que vous seriez en droit de faire le tri parmi eux pour décider qui aurait trahi ses origines parfois multiples pour soit disant basculer dans la « franchouillardise » xénophobe ? Les arabes qui ne seraient pas racistes par principe au prétexte qu’ils seraient minoritaires en France. Faites moi rire ! Par ailleurs, qui vous dit que des musulmans ou des maghrébins ne me donnent pas raison sur plusieurs points de mon discours ? En quoi seriez vous leur porte-parole ?
    Alors même question qu’à votre collègue dont le silence est éloquent : êtes vous binationale ? Cela expliquerait mieux que vous soyez française-quand-ça-vous-arrange ou algérienne-quand-ca-vous-arrange. Ce n’est pas mon cas et ça fait une différence. Je ne me ménage pas une porte de sortie, au cas où ça tournerait mal en France pour les enfants d’immigrés. C’est sans filet en ce qui me concerne. Et surtout, on ne me la fait pas avec la question de l’impérialisme ou du colonialisme qui seraient proprement français ou occidentaux. Renseignez-vous aussi sur la grande famine vietnamienne de 1944 – 1945 (600 000 morts au bas mot) ou le viol de Nankin en Chine. Et vous découvrirez qu’il n’y a pas que les occidentaux ou les arabo-musulmans qui ont commis des horreurs innommables dans leur volonté d’expansion et de domination. Eh oui il faut savoir être fair-play dans la vie et prendre sa part du fardeau de l’humanité quand on veut récriminer contre le monde.
    Si seulement on était convaincu qu’on en aurait fini avec vos coups de boutoir permanents contre la France après avoir reconnu le massacre de Sétif, on serait soulagé. Mais non car la paix véritable on l’aura quand vous vous serez regardés dans une glace et que vous direz : nous sommes humains, nos ancêtres ont aussi commis des massacres et nous le reconnaissons. En attendant, vous êtes toujours dans le déni. Personne ne sera donc pardonné. Ni vous les autres.
    Je trouve aussi « intéressant » comme dirait Raoult que vous cherchiez à anticiper mes réponses. Vos coquilles me dérangent moins que le vide entre vos deux oreilles, dont vous parvenez néanmoins à extirper de longues tirades, sans grand intérêt bien entendu. En revanche, je vois que ma leçon d’orthographe vous a marquée. C’est bien. Vous progressez.
    J’ai condescendu à vous répondre une fois de plus. Mais n’imaginez pas que ça va devenir une habitude. Vous ne m’intéressez pas comme je vous intéresse, de toute évidence.

  4. les massacres de Sétif sont un crime contre l’humanité. La France s’honorerait en demandant pardon comme l’a fait l’Allemagne. Et du coup le pouvoir algérien ne pourrait plus se réfugier derrière la colonisation pour excuser sa nullité.

  5. @z comme en dessous de zéro
    Inutile de faire croire que j’ai fait des fautes de conjugaison, dans le dernier paragraphe de mon précédent commentaire, concernant l’alternance des pronoms personnels « tu  » et vous », je cite plus précisément la partie de la phrase, en question:
     » auxquels vous n’arrives pas à la cheville particulièrement, ceux et celles que vous jalousez, la jalousie et l’envie, bien évidemment, faisant partie des sentiments les plus vils dont le narcissique que tu es, ne peux s’en défaire ! »
    Que je corrige bien entendu et je dis :
    « auxquels tu n’arrives pas à la cheville particulièrement, ceux et celles que tu jalouses, la jalousie et l’envie, bien évidemment, faisant partie des sentiments les plus vils dont le narcissique que tu es, ne peux s’en défaire ! »
    Il va de soi, que le passage du « tu » au « vous » se mérite, malheureusement, te concernant, c’est loin d’être acquis !
    Le « vous » s’imposera de lui-même, lorsque tu cesseras tes hostilités perfides et que tu observeras le minimum du respect requis, à l’endroit des musulmans, qui n’ont nul besoin de ton affection ou de ton amitié.

    • Luna : Tu as une drôle de conception de la politesse, tu si es imbue, et orgueilleuse, que tu distribues le tu et le vous, au fil de ton jugement sur la personne, donc, tu te crois tellement supérieure au autres, que tu fais fi de la culture d’ autrui . C’est bien grâce a ce genre de comportement, que les gens se méfient de l’ islam, et malheureusement, tu ne peux pas les en blâmer, parce, devant une telle condescendance, ils peuvent s’ attendre au pire !
      Quand aux ‘ hostilités perfides ‘ , tu es passée maîtresse en la matière, il est clair, que ton comportement nuit plus qu’ autre chose, a une saine compréhension de ta religion !

      • @z le « vietnamien » qui se croit plus français que les « très peu nombreux » français de souche
        Tes longues et ennuyeuses tirades haineuses n’intéressent personne, encore moins moi, qui n’éprouve qu’un profond mépris pour certains décérébrés, dont toi, qui non seulement commettent le crime de renier leurs origines, mais qui s’évertuent stupidement à vouloir travestir ceux et celles qui refusent de se délester de leur dignité et de leur honneur.
        L’honneur bien évidemment, étant une qualité qui te fait cruellement, défaut, d’où ta choquante insistance d’imposer tes insanités envers la Oumma musulmane, plus particulièrement arabe.
        D’ailleurs ton indécence sans bornes, t’incite à de permanentes agressions, non pas sur des torchons tels que  » valeurs actuelles  » entre guillemets, ou encore « riposte laïque » qui n’a strictement rien de laïc, mais plutôt sur Oumma.com, sachant que ce website publie spécialement des articles concernant, quasi exclusivement, la Oumma musulmane dont tu n’auras jamais ni l’honneur ni le privilège d’y appartenir !
        Je vais tout de même pour la deuxième fois, te préciser que je ne suis pas arabe, nonobstant, je te trouve tes incessants relents fétides sur les arabo musulmans, plus que DÉGOÛTANTS.
        Sais-tu « Einstein », alias « z » le FANFARON, que les arabo musulmans ne représentent que 20% du milliard et demi de musulmans sur Terre ?

  6. @ z en dessous de zéro « empathie et zéro bonnes manières »
    Je puis t’assurer que tes différents et nombreux troubles de la personnalité, récurrents et visiblement incurables hélas, à savoir ton narcissisme, ta permanente et répugnante fixation sur ta petite personne, ton arrogance et bien d’autres pathologies psychologiques, ne risquent certainement pas d’être résolus à travers tes incessants lucifériens « shit comments », sur Oumma.com, dans lesquels tu te complais sataniquement, à exposer toute honte bue, tes sombres et plutôt méprisables sentiments anti musulmans !
    Depuis le temps que tu écumes le site wikipédia ainsi que des émissions télévisuelles, à la recherche de futiles arguments pour contrer tous les intervenants, autrement plus humbles et plus intéressants que toi, ces derniers ayant pour seul tord de ne point partager ta haine gratuite et odieuse de l’autre, tu vas de souffrance en souffrance psychologique.
    Ne vois-tu donc pas que tu n’arriveras jamais à convaincre qui que soit de ta pseudo suprématie intellectuelle ?
    De plus, ta virulence ne t’a jamais permis d’établir une quelconque interaction saine et constructive avec qui que soit, de ceux que tu agresses abusivement et constamment !
    Tu dis, arrogamment, non seulement, être un génie dans divers domaines mais tu prétends également, occuper des postes de responsabilité ( dans un bla bla, dont toi seul, en as la maîtrise ), cependant quand donc t’acquittes-tu de cette pseudo fonction, voire  » de ces pseudos fonctions au pluriel », puisque tu ne décolles pas ton séant de ta chaise et tes doigts de ton clavier, car tu ne peux t’empêcher de donner la réplique au moindre commentateur sur Oumma.com ?
    T’inventer une vie est le seul exploit qu’on peut te concéder, en effet !
    Tu passes le plus clair de ton temps à faire des conférences sur tes soit disant acquis, alors que ça n’intéresse strictement personne.
    Par ailleurs, pour le français vietnamien, que tu viens d’avouer être en réalité, je te trouve franchement culotté quand tu conseilles aux uns et aux autres, surtout lorsqu’ils musulmans, d’aller voir ailleurs, qu’en France, leur patrie natale, que tu le veuilles ou pas, au demeurant !
    Je trouve que tes détracteurs devraient ignorer tes jacasseries sans fin, au lieu de t’offrir gracieusement une tribune pour casser du grain sur le dos des musulmans, auxquels vous n’arrives pas à la cheville particulièrement, ceux et celles que vous jalousez, la jalousie et l’envie, bien évidemment, faisant partie des sentiments les plus vils dont le narcissique que tu es, ne peux s’en défaire !

    • « ta virulence ne t’a jamais permis d’établir une quelconque interaction saine et constructive avec qui que soit », cette phrase dans un post de Luna, c’est…comme dire, truculent (je met la def : Haut en couleur, qui étonne et réjouit par ses excès). Merci beaucoup

  7. C’est un souvenir très sombre de la colonisation française qui est très rarement évoqué par les médias français. Et les fachos qui devraient se taire par respect pour la personne humaine ont le culot de ressortir leur stupide argument raciste sur la présence algérienne en France.
    Je leur dit, tout simplement, allez-vous, allez polluer les sites débiles qui vous ressemblent comme « Resistance Républicaines » ou les cochons Identitaires.

  8. @Zani.
    Les algériens sont des modèles de réussite ou des opprimés en France voire en Occident (mais pas en Algérie visiblement) ? Il faut savoir. Par ailleurs, expliquez moi une chose : vous avez la nationalité algérienne ou pas ? Question simple puisque vous ne cachez rien n’est-ce pas ?
    Pour ce qui est du racisme, c’est l’hôpital qui se fout de la charité. Quand on passe son temps à cracher sur la France et les français alcoolo ou bouffeurs de porc dès lors que leurs propos ne satisfont pas à votre besoin de grandeur, je dis qu’on est en effet très mal placé pour donner des leçons. D’ailleurs vous deviez ouvrir les yeux : la raclette, la choucroute, le cassoulet sont des plat typiquement français comme les bons vins font la réputation de la France. On n’a jamais entendu d’étranger rêver de venir en France pour manger un couscous, pas plus qu’une pizza, un hamburger ou des sushis.
    Alors dernière question : elle vous a fait quoi la France pour que vous soyez si aigri ?

    • Moi je ne comprends que l’on justifie un massacre, un crime contre l’humanité, c’est de cela dont on parle. La France finira par le reconnaître comme le massacre d’algériens pacifiques le 17 octobre 1961 à Paris (quand Maurice Papon fut lâché par la République dans les années 90). Combien de temps a mis la France pour reconnaître la responsabilité de la République des rafles de juifs dans les années 40 (Chirac en 1995). Tant que les nostalgiques de l’Algérie française sont vivants et transmettent leur poison aux générations futures on aura du mal à faire l’inventaire des crimes coloniaux en Algérie. La bienveillance de la colonisation et les bienfaits ne sont que pure fiction qu’on essaie de faire avaler aux gens naïfs.
      Le fait qu’il y ait des algériens en France ou que l’Algérie ne soit pas un exemple de démocratie ne justifient en rien ces meurtres passés. Pourquoi faire ce parallèle ? c’est débile…. et c’est hors sujet.
      Avec ce qu’il s’est passé entre la France et l’Allemagne Nazie, il y a de milliers de frontaliers français qui travaillent tous les jours en Allemagne, est-ce que les allemands leurs disent que les crimes des années 40 ne sont pas graves que cela puisque …..
      Ce qu’il s’est passé en Algérie depuis la colonisation en 1930 est inqualifiable quand on connaît l’histoire, rien de tel ne s’est passé avec les autres pays colonisés. Il faut savoir qu’en 132 ans, 5.5 millions d’algériens furent tués, sans parler des tortures, des viols, des vols des matières premières, des confiscations des terres, destruction des écoles arabes, transformation des mosquées en églises etc …. il y a tellement à dire.
      Pour ceux qui disent que les algériens reviennent souvent à la charge concernant cette colonisation et qu’elle occupe les esprits. C’est qu’elle a laissé un traumatisme très profond dans la société. Je ne sais pas si quelqu’un a vu une femme qui a été victime d’une tournante des soldats français, ben celle que je connaissais était devenue folle, elle s’appelait Mansora. Est-ce quelqu’un a déjà discuté avec des gens torturés, des trous dans la peau suite à l’imposition des fils électriques, des ongles arrachés avec une pince, simulation de noyade etc… moi j’en connais, certains sont encore vivants, pour d’autres on a massacré toute la familles, des gens jetés d’hélicoptères, d’autres de sommets de montagnes (falaises à angle droit dans les Aurès). On m’a toujours parlé de ce qu’il s’est passé le 8 mais 1945, des gens tués et jetés comme des chiens dans les fossés (hommes, femmes, enfants), alors qu’ils manifestaient pacifiquement pour une question de droits promis en échange de services rendus (résumé en gros). Je ne parle même pas des crimes des vrais harkis qui brutalisaient, punissaient et égorgeaient les gens comme des moutons pendant la guerre d’Algérie.
      Malgré tout, les algériens arrivent à faire la distinction entre la France actuelle et celle des colonies, mais elle demande simplement reconnaissances et réparations.
      Beaucoup viennent ici parler d’un sujet qu’ils ne maîtrisent pas ou d’autres viennent ici essayer de justifier les pires horreurs.
      Certains justifient ces horreurs puis finissent par vous dire qu’ils ont des amis algériens ou arabes … ça me rappelle quelque chose.

      • @eeljam.
        Je me suis largement exprimé. Je ne justifie rien et ai toujours condamné la colonisation de manière constante et notamment sur ce site, colonisation dont je suis moi-meme issu comme d’autres français. Je dis au contraire qu’en suivant votre logique, tout le monde doit rendre des comptes. Les musulmans n’en sont pas exemptés. Ils doivent rendre des comptes aux hindous au regard de l’actualité en Inde car les plaies sont visiblement toujours ouvertes. Qui ? Les pakistanais mais aussi les arabes, les turcs, les afghans, … Aux subsahariens aussi pour la traite orientale. Car la France reconnaît elle la traite et l’esclavage en tant que crime contre l’humanité depuis la loi Taubira. Par ailleurs, on sait que l’esclavagisme a perduré dans des pays musulmans jusqu’à nos jours comme en Libye ou en Mauritanie.
        Si vous croyez que ça a été la fête en Indochine puis au Vietnam, vous rêvez ! Pour autant, personne ne m’a jamais transmis cette mémoire là. Que les vietnamiens qui sont restés au pays l’entretiennent, je le comprends. Que les français d’origine vietnamienne le fasse, moins. C’est la schizophrénie assurée de mon point de vue. D’ailleurs, je n’ai pas la double nationalité. Je ne peux donc être français ou vietnamien quand ça m’arrange, bien que je sois un mélange des deux. Ca fait toute la différence avec les binationaux franco-algériens. Car bien sûr que ça importe que les algériens aient décidé de rejoindre massivement l’ancienne puissance coloniale plus que que n’importe quel autre peuple colonisé par la France. Moi avec une telle mémoire, j’aurais préféré aller n’importe où plutôt qu’en France.

  9. @historio : histoire est têtue faisant la parler .
    – 1870 la France est assiégée par les prussiens , une terrible famine pousse la population à consommer des rats, chats , chiens ….et animaux exotiques du zoo du jardin des plantes.
    Juste un rappel pour illustrer que les peuples passent par des situations variables et pas définitives.
    Sinon , avez vous entendu parler de Cirta ,de Massinissa ?
    La guerre est la façon de faire la politique quand la stratégie , l’art de faire la politique sont inopérants donc le FLN avait un art , une stratégie politique d’une intelligence avérée , inconstatable car il a réalisé son objectif principal : INDÉPENDANCE DE SON PAYS L ALGÉRIE. Quand on fait une guerre à une population chez elle , on perd toujours .
    Les Algériens sont deux fois vainqueurs
    1) avec la France contre son ennemie l’Allemagne
    2) contre le système colonial qui fait d’eux des étrangers chez eux .
    historio …l’histoire est têtue , objective et ne supporte pas une subjectivité , nostalgique , maladive
    Je vous invite à lire « coloniser exterminer » Olivier Le Cour Grandmaison .Le savoir c’est le pouvoir.

  10. @Zani.
    Jaloux mais de quoi, par Toutatis ?! Ce n’est pas moi qui pleure sur ce coquin de sort qui ne me permettait pas de démontrer mes mérites au monde entier. Par ailleurs, sachez pour exemple que j’ai validé la candidature d’un tunisien*, pour un poste de chargé de recherche au sein d’un ESR réputé, sur un sujet d’innovation que mon entreprise sponsorise, alors qu’il n’avait pas le profil requis. Il vise un doctorat ensuite mais j’espère plutôt qu’on va l’embaucher. Le gamin a en effet l’esprit délié, a l’air fonceur et bosseur (à vérifier vu que je ne l’encadre pas). Bref votre antithèse.
    Par ailleurs, sachez que sans vouloir me vanter, je fais partie de cette frange étroite, tant haïe, des français les plus riches, sans être sorti de la cuisse de Jupiter pour autant. Que voulez vous l’école de la République fonctionnait encore à mon époque avant que l’on baisse encore plus le niveau pour s’adapter aux gamins les moins doués, voire les plus rétifs à la culture française. Je pense que c’est plutôt vous l’envieux et l’aigri dans cette lamentable histoire.
    —————
    * Oui, vous avez bien lu : tunisien et pas franco tunisien !!!! Ça doit vous paraître tellement extraordinaire dans votre univers mental étriqué et infiltré par la paranoïa, figé dans un temps colonial dépassé pour les français.

  11. Ah oui au fait… L’algérie n’a pas gagné l’indépendance par les armes… C’est un referendum nationale qui lui a donné l’indépendance. Donc arrêtez avec vos contes de fées pour les petits enfants… Et puis, après les 300 ans d’occupation ottomane (et d’islamisation parce qu’avant les ottomans…), pouvez vous nous rappelez pourquoi la France a fini par conquérir ce pays ? Les actes de pirateries en méditerranée, ça ne parle à personne ? Quand on vous lit, on a l’impression que l’histoire algérienne a débuté en 1850… Mais finalement, c’est peut être le cas.

    • @Historio
      Arrêtez de prendre les gens pour des cons. Le référendum était une capitulation, après que de Gaulle ait pris acte que le pays était devenu ingérable. Un peu comme l’Afghanistan aujourd’hui.
      Par contre, s’agissant des corsaires barbaresques, vous n’avez pas tort.
      Enfin,, la France a conquis l’Algérie pour la dépouiller. Tel a toujours été le but de la colonisation
      Mais l’Empire Ottoman a peut être été plus cool que les européens, e n préservant les pouvoirs en place.

  12. Post replacé au bon endroit.
    Ça y est Zani vous avez épuisé la liste de vos « réussites » algériennes ?
    Remarques :
    1) Ce n’est pas nouveau que la France ne valorise pas assez ses chercheurs. On m’a fait d’ailleurs le reproche d’avoir fait un doctorat alors que j’avais déjà un diplôme d’ingénieur quand je postulais pour des postes de R&D en entreprise. Cherchez l’erreur !
    2) Je vois qu’au final c’est l’Occident, en l’occurrence les États Unis sionistes tant haïs, qui permettent à vos copains de faire carrière. Quelle ironie ! L’american dream est donc encore vivant. Où est donc passé l’algerian dream ?
    3) Ils peuvent remercier la France reconnue donc pour la qualité de son enseignement et notamment sa formation par la recherche. Sachez aussi qu’il y a des pratiques de quota qui favorisent la « diversité » aux États Unis. Ils peuvent donc aussi remercier les États Unis. A noter que la discrimination y est une pratique généralisée, qu’elle soit positive ou negative. Au-delà des quotas, avec les ghettos, les statistiques ethniques et la one drop rule, … les États Unis ont été sans doute des champions dans le domaine. Mais pourquoi ne pas aller y faire un tour ? Vous n’êtes pas armé par y faire face c’est ça ? Vous préférez donc rester en France dans le confort, en sécurisant vos arrières avec l’assistanat qui est sans commune mesure avec les États Unis, et cracher sur notre pays c’est ça ? En attendant des millions d’américains sont en train de sombrer dans la précarité sans aucun filet de sécurité avec le C-19.
    4) On reconnaît là tout votre matérialisme et l’envie qui l’accompagne. C’est un peu votre drame : cacher ses aspirations aux biens de ce monde (ni honteuses ni glorieuses d’ailleurs) tout en prétendant jouer les purs esprits derrière le paravent de la religion Dommage que vous n’ayez pu faire partie des « élus » pas vrai ? Ça vous a rendu aigri. Personnellement j’ai de la famille aux États Unis et je n’aurais pas voulu y vivre alors que j’aurais pu aisément m’y installer. Car sachez que la gloire et l’argent ne sont pas tout dans la vie. Sinon jetez à nouveau un œil à votre livre saint. Vous devriez en être édifié.

    • tu as rien compris comme à ta grande habitude, tu as rien compris.
      Qui a parlé de « réussité »? toi et encore toi et toujours toi qui ne fait que t’écouter sans avoir pris la peine de me lire. Je démontrais par mes exemples, que ces êtres humains , arabes, algériens, n’ont pas trouvé suffisament d’opportunités en France pour asseoir leurs brillantes études.
      Ce n’est pas moi qui le dit ce sont les statistiques; pas d’arabes en haut de l’échelle; c’est clair dans ta tête de linote???
      la France est par définition un pays au caractère élitiste et qui a perdu de sa superbe à cause de ses échelles discriminantes. Si tu n’as pas de sang bleu , c’est cuit. imagine aussi le pauvre cousin venu de bamboulie. Et c’est pas pour détester la France(on évoque l’argument fallacieux, comme les fautes d’orthographes quand on veut destabiliser son adversaire) que le dire mais bien pour la réformer.
      Quand à penser que l’argent m’anime prouve à l’envi que tu n’es pas du tout intelligent et que tu fais montre d’un discernement très « pifométré ». Figure-toi mon suffisant, que c’est exactement l’inverse et Dieu m’en est témoin
      Alors ne t’essaye pas à la psychlogie de bazard avec moi, et fais plutôt des recherches sur gogole, tu n’es bon qu’à ça.

      • Vous feriez mieux de vous indigner du peu de femmes « en haut de l »échelle » comme vous dites, plutôt que d’une minorité au sein des minorités qui aspire aux plus hautes fonctions et peut s’en sortir très bien ailleurs comme vous le montrez. Les femmes qui représentent la moitié de la France comme de l’humanité n’ont pas la possibilité de se barrer ailleurs pour espérer mieux car en général c’est plutôt pire.
        Quant à Google, qui a aligné 4 ou 5 liens pour nous vanter les mérites d’algériens ? Mort de rire !

      • Rachid Zani : Quand on veut, on peut, que soit Français, Algérien, ou n’ importe quoi . La preuve, il y a des personnes d’ origines étrangères, jusqu’aux plus hauts postes de l’ état, Rachida Dati, Sibeth Ndiaye, Fadela Amara, Rama Yade, Malek Boutih, Najat Vallaud-Belkacem, et je m’ arrête là, parce que je pourrais en mettre d’autres.
        Mais il faut reconnaître, que pour beaucoup, c’est juste un problème de mentalité, ils viennent, pour pouvoir se laissés vivre avec les aides de la république, parce qu’ils estiment que c’est pour la France, le prix a payer pour son passé, et d’ autre, qui montent une économie parallèle, avec toutes sortes de trafics, qui sont bien plus lucratif, que la vie normale. Mais tout le monde, a les mêmes chances, les noms cités ci dessus, le prouve, et mettent ta théorie en brèche, il faut la volonté pour y arriver !

        • Arrête de baver des incongrutés plus grandes que ton incommensurable stupidité. Boi sun coup,, rote et tais-toi de grâce !
          Mais qu’est-ce que tu racontes encore, cesse ces balivernes de comptoir et rends toi à l’évidence; ta sionisterie crasse te fait passer pour un bon français alors que je sais désormais qu’il n’en est rien, quand tu passes le plus clair de tomps oummien à « taper »sur les musulmans et sur l’islam par conséquent.
          Le bonjour à bibi shaytanayou !

          • Quel classe!! je suis ébahie devant une tel profondeur de réflexion, la qualité d’argumentation est digne d’un prix Nobel.

  13. Désolé pour les « fôtes et autres excès , je n ‘ai pas le temps de m’appliquer et encore moins de me corriger, suis confiné dans mon islamité et le temps me manque. T »entends le jaloux, je pleurniche même mes erreurs, t’a qu’à voir !
    Demain 17ieme jour Inch Allah, puisse Dieu nous donner de jeûner dans le calme et avec un coeur apaisé. Saha likom !

  14. …ou encore Djamel Agoua, ce franco-algérien qui a crée le CEO de Viber?
    Né en France pourtant et passionné de mathématique, il intègre l’École centrale de Paris dont il sort diplômé comme ingénieur économiste en 1992. il n’a jamais vraiment réussi à percer du fait de son nom. Emigré sur la cote Ouest il est devenu une star et a fini, pour être le patron de Viber.
    https://www.lsa-conso.fr/djamel-agaoua-le-paiement-arrive-sur-viber-debut-2019-en-europe,289991
    et enfin, et là j’arrêterai là sinon le jaloux va couler une bièle:
    Elias Zerhouni , ce chercheur algérien que tout le monde s’arrache, a effectué toute sa carrière aux Etats-Unis, où le président Bush l’a même bombardé à la tête du NIH (National Institutes of Health), prestigieuse machine publique de recherche médicale. il répondra à la question du Point: « Quel autre pays offrirait autant d’opportunités à un immigré ? »
    Il répondra:  » Il n’y en a pas. En France, en Allemagne ou ailleurs, je n’aurais pas pu faire un parcours pareil. Même quand j’ai voulu rentrer en Algérie, en 1984, j’ai senti que je n’étais pas le bienvenu. »
    https://www.lepoint.fr/economie/zerhouni-le-chercheur-que-le-monde-s-arrache-04-04-2013-1690038_28.php
    Tu vois où ça mène la pleurniche sombre jaloux; l’envie d’en découdre, de prendre sa revanche et de montrer au monde d’où l »on vient, malgré toutes ces barrieres qui ont eté dressées intentionellement devant nous, pour nous maintenir au plus bas, là où vivent les gueux et les manants.

  15. …et encore Yasmine Belkaid.  » Elle obtient un baccalauréat universitaire en sciences et un master en biochimie à l’université des sciences et de la technologie Houari-Boumédiène. Elle passe ensuite un DEA à l’Université Paris-Sud. En 1996, elle soutient sa thèse de doctorat à l’institut Pasteur sur les réponses immunitaires au parasite Leishmania. Elle effectue ses recherches postdoctorales au laboratoire des maladies parasitaires de l’Institut national des maladies allergiques et infectieuses. En 2002, elle rejoint la section d’immunologie moléculaire à l’hôpital pour enfants de Cincinnati. En 2005, elle retourne au NIAID en tant que chercheuse titulaire au laboratoire des maladies parasitaires. En 2008, elle devient professeure associée à l’Université de Pennsylvanie » Devine pourquoi grand fil o z’oeufs elle est pas restée en France et officie désormais aux Niaid?

  16. …ou encore le trois fois doctorats de l’algérien Idriss Aberkane qui a été excommunié des élites, et qui dira de polytechnique, 400ième école mondiale, fin du fin au demeurant, ne le reconnait pas parce que l’école a fusionné avec Paris Saclay. Pitoyable élitisme dont il dira aussi que c’est un concept mensongé.
    Sa meilleure expérience il la trouvera dit-il dans les pays anglo-saxons parce que la-bas l’essentiel n’est pas dans les notes données aux élèves, mais plutôt dans la capacité à mettre en exergue l’intelligence propre jusqu’en donner le meilleur.
    Tu devrais livre son livre sigmund , un best seller au passage, « libérez votre cerveau »
    Trois fois docteur sigmund et à 29 ans.
    https://www.youtube.com/watch?v=qUYusIadjvE

    • Votre Aberkane m’a l’air d’un foutu gourou et donc d’un escroc, doublé d’un geignard : http://hemisphere-gauche.blogs.liberation.fr/2016/10/31/une-critique-consanguine-du-livre-didriss-aberkane/
      Pourquoi ça ne m’étonne pas de vous …
      Sachez que durant ses études de psy, votre serviteur a eu droit à des cours en neurosciences et a réalisé deux de ses stages en neuropsy :
      – seniors (sur les démences)
      – enfants (sur les TDAH)
      Comme vous pouvez l’imaginez je me suis tapé des bilans et de la remédiation.
      Alors croyez moi les délires d’Aberkane qui se prend pour un génie méconnu, forcément discriminé (bien évidemment …) ne me font ni chaud ni froid. Et je n’irais surtout pas investir dans le dernier ou l’avant dernier best seller de « développement personnel » qui promet la lune aux gogos. Piaget, ça ça reste un classique en psychologie du développement.
      Par ailleurs, ne vous laissez pas impressionner par un doctorat. J’en ai un. Moi ça m’a paru long, assez fastidieux mais ce n’est pas inaccessible quand on a des qualités de marathonien, entre autres. La rédaction du mémoire de thèse est une période d’angoisse : on a l’impression qu’on n’a pas suffisamment ou mal bossé pendant 3 ans et que nos résultats sont minables.
      Mais je ne vous en veux pas de ne pas posséder le bagage nécessaire pour faire le tri entre science et pseudo science. Je suis juste hilare quand je constate votre … suffisance.

  17. https://ouvalalgerie.com/2020/05/09/lalgerienne-meriem-merad-elue-membre-de-lacademie-des-sciences-damerique/?fbclid=IwAR3UKPFRP5BAo-pviUtTlLfCIHP6HTkZYyI891iwuF1wgnORrdzfWu-vYmU
    En France serait devenu fonctonnaire, tout juste, mais jamais o grand jamais n’aurait atteint le sommets élitistes. Tout comme pas de moins de septs directeurs de cabinet au Ministère de la justice ont démissionné sous Rachida Dati . ëtre commandé par un arabe jamais! Etonnant n’est-ce pas.

  18. Restons objectifs.
    Quels que soient les reproches justifiés qu’on peut adresser au gouvernement issu du FLN, force nous est d’admettre que la situation des algériens était pire durant l’époque coloniale. Les prétendus bienfaits de la colonisation ne profitaient qu’aux colons, à commencer par la mise en place d’écoles réservées aux pieds noirs, alors que, peu après les accords d’Evian, le taux d’alphabétisation stagnait aux alentours de 10%. Il est aujourd’hui de 80%.
    Les massacres de Sétif sont incontestablement révélateurs de la violence du régime colonial, une violence encore plus difficile à admettre quand on sait qu’elle se manifeste après publication des horreurs du nazisme.
    Bref, c’est comme pour le génocide arménien. On n’y peut plus rien, sauf reconnaître les faits.
    Quant aux commentaires de l’huma, c’est surprenant mais sans plus. L’objectivité n’a jamais été le point fort des communistes. Et comme ils étaient aux manettes…
    Ils ont quand même fait de bonnes choses dans le cadre du CNR, mais pour les français. Et ce parti a toujours été discrètement raciste, cf les déclarations de Georges Marchais dans les années 70.
    Bref, tout ce que peut faire le français de 2020 que je suis, c’est admettre les faits. Ni plus, ni moins.

    • « Bref, tout ce que peut faire le français de 2020 que je suis, c’est admettre les faits. Ni plus, ni moins. »
      Essayons d’aller de l’avant avec cette simple déclaration.
      Patrice à quel titre et pourquoi « admettez » vous des faits qui sont connus et auxquels vous n’avez pas participé ? Pourquoi aussi ne pas reconnaître les razzias et la course en Europe, les actes de piraterie en Méditerranée ou un peu plus loin l’invasion de l’Espagne, qui ont précédé la colonisation du Maghreb ? Pourquoi certains reconnaîtraient et d’autres nieraient ? La reconnaissance est totalement asymétrique.
      Par ailleurs, pour le même évènement, la reconnaissance ne pose pas le même acte au final politique, suivant que l’on est français de souche ou français d’origine étrangère et notamment d’origine maghrébine. Car d’un côté on fait repentance, de l’autre côté on demande réparation. En conséquence on divise nécessairement la nation : des français qui n’auraient que la repentance, d’autres qui n’auraient que la demande de réparation, d’autres encore qui se sentent complètement neutres. Mais le passé révolu ne se répare pas. Et l’histoire montre qu’il y a toujours eu des alternances. C’est du présent dont on peut s’occuper.
      Alors un français en 2020 pourrait faire autre chose :
      – Reconnaître tous les faits plutôt et dénoncer ainsi l’asymétrie qui n’apporte de bien à personne car en vérité elle ne fait que prolonger le clivage dominants / dominés, bourreaux / victimes, colonisateurs / colonisés
      – Ou tout simplement tourner la page et se projeter dans le futur.

      • @Z
        Vous me soupçonnez d’asymétrie dans mes critiques, alors que je cherche juste à demeurer objectif. Je ne me sens pas coupable de la politique française en Algérie, vu que je l’ai toujours condamnée. Reconnaître les fautes du passé, c’est prévenir leur reproduction.
        Après la guerre de 39-40, on n’a pas voulu prendre en compte la collaboration, résultat, les ratonnades de Papon. Chassez le naturel…
        De même qu’on a souhaité oublier la période Vichy de Mitterrand, puis son rôle abject durant la Guerre d’Algérie. Il fallait donc s’attendre à de nouvelles bavures, et elles se sont produites.
        D’accord avec vous pour avancer, sans forcément se culpabiliser, mais sans se voiler la face.
        A défaut, on approuve les exactions coloniales ou autres, mais l’expérience prouve que mieux vaut avoir la mémoire longue, surtout aujourd’hui, à l’aune de la menace fascisante (avec des pronostics à 45% en faveur de la fille Le Pen).
        Pas impossible qu’elle fasse plus, pris en considération la gestion désastreuse de la crise sanitaire.
        Mais, pour en revenir aux massacres de Sétif, on a quand même à faire à un massacre récent, et de grande ampleur, du genre 50 Oradour concentrés en un seul lieu. Un petit génocide, en quelque sorte. Pas une anecdote navrante.
        Il s’agit juste de reconnaître les faits, ni plus, ni moins. Quant aux corsaires barbaresques, ça commence quand même à dater. Mais c’est vrai que les algériens se sont mal comportés dans le passé. Je ne le nie pas. La piraterie, la complicité avec les esclavagistes, ou même, si ça peut vous faire plaisir, les exactions du FLN durant les « événements ».
        Etre objectif, c’est tout mémoriser.

        • Je ne vous soupçonne absolument pas d’asymétrie mais je prétends qu’il y a asymétrie en fonction de là où on parle.
          Moi ce qui me gêne, ce n’est pas de reconnaître les faits, bien au contraire, mais de donner à croire que seuls les français ou les européens ou les occidentaux auraient commis des actes de barbarie, d’entretenir l’idée que certains peuples seraient barbares et d’autres seraient innocents.
          Regardez à quel point il est difficile pour les musulmans de reconnaître ce qui s’est passé en Inde. Idem avec la traite orientale alors qu’elle a perduré jusqu’au XXIeme siècle. Vous-même vous considérez Isabelle la Catholique à la lueur du mythe al-Andalus alors que les territoires sous domination musulmane étaient arabisés et islamisés sous la contrainte, les mozarabes chrétiens étant expédiés en Afrique du Nord ou fuyant vers les territoires libres.
          Ce n’est pas compliqué pourtant de comprendre que partout où l’envahisseur a été expulsé (Maghreb ou Espagne), c’est qu’il y a eu une colonisation qui s’est mal passée avec son lots d’iniquités et de massacres. Mais justement parce qu’on ne reconnaît pas le passé pour ce qu’il est, on a ce qui se passe en Inde qui n’est pas né avec Modi, sans le comprendre, ou on a aussi ce qui se passe entre les arabes et les berbères qui n’ont guère voix au chapitre au Maghreb.
          L’histoire est ainsi falsifiée non pas pour faire un réel travail de mémoire mais pour ne pas gêner l’acte de repentance de la majorité en faveur des minorités. C’est ainsi que Taubira a refusé de considérer la traite arabe mais surtout la traite africaine dans sa loi. Il ne s’agit donc pas tant d’être objectif que d’un combat de minorités contre la majorité. D’ailleurs, arabes et noirs sont relativement solidaires en France, en tout cas contre les blancs. Cette solidarité n’existe visiblement pas dans les pays arabes : les noirs sont aussi discriminés par la majorité blanche.

          • @Z
            Assez d’accord avec vos arguments.Je ne les conteste pas.
            Mais le sujet initial était les massacres de Sétif, un épisode historique particulièrement dérangeant pour notre pays.Le pire est sans doute le fait que ça s’est produit peu après la victoire contre les nazis, et sur l’ordre de notre héros national.
            A se demander si, en matière d’Histoire, on a des bons et des méchants. M’est avis que c’est comme dans les romans de James Hadley Chase. Pas un pour sauver l’autre.
            Possible aussi que les électeurs se défient des braves gens. D’une certaine manière, on délègue les crimes contre l’humanité…
            Ceci dit, aucun pays ne se comporte correctement.
            Enfin, je n’aime pas trop Taubira, ex partenaire politique de Bernard Tapie, mais donneuse de leçons quand même.
            Donc on parle de la même chose.

  19. @ toto et ses semblables……..Les Algériens ne sont jaloux que d’une chose : leur pays.Pourquoi , les Algériens ne parleront pas leur langue ? pour plaire à toto …c’est une blague?
    L’ Algérien depuis 1962 est ouvrier , médecin , ingénieur , paysan , infirmier , plombier ….c’est le fruit de la lutte pour l’indépendance de l’Algérie et de « ces indigènes  » qui par le sang de leurs martyrs sont aujourd’hui acteurs de leur devenir ….ce n’est que le début.Peut importe toto la couleur(langue) du chat l’essentiel c’est qu’il attrape la souris.les Algériens se nourrissent de leur langue et utilisent toutes les langues du monde pour conquérir la technologie pour sortir de la dépendance et du monopole de toute puissance dite économique .Toutes les langues sont belles , tous les peuples se valent .Courage pour digérer cette réalité .

  20. Je ne comprends pas ce que vous attendez de la France… Je ne suis pas sûr que vous le sachiez d’ailleurs… Je pense que la jalousie vous étouffe, mais le problème, c’est que nous ne sommes plus responsables de votre pays, vous êtes indépendants maintenant, et le résultat de ce naufrage n’a qu’un seul responsable : l’algérie.
    De plus, vous êtes passés pour des cons après l’indépendance, vous avez refusé les français chez vous, et vous êtes tous venus à la nage chez nous ensuite. Ne soyez pas surpris que l’on vous prenne pour des guignols…

    • @Toto
      Personne, à part vous, ne prend les immigrés algériens pour des guignols. Ils viennent faire du fric en France, et alors? Les français qui partent faire fortune au Canada sont dans le même cas. Ce sont juste des gens dynamiques et ambitieux.
      Ceci dit, c’est vrai que l’Algérie est mal gérée. … Tout comme pas mal d’autres pays, à commencer par la France. C’est fini, les trente glorieuses.
      Plus que jamais aujourd’hui, avec la crise économique qui nous guette.
      Avant de jeter la pierre aux autres, mieux vaut vérifier qu’elle ne va pas vous revenir dans la tronche.

      • @patrice
        Je te propose d’émigrer en algérie. Je suis sûr que tu reviendras très vite en France. Comme les algériens.
        Pour ce qui est de la pierre, la police se fait déjà caillasser dans les banlieues.
        Pour ce qui est de la gestion, on va te laisser faire, je sens qu’on va bien rigoler, monsieur je sais tout. Ceci dit, tu me donnes raison sur tout…

        • @Toto
          Désolé, mais je suis normand, tout comme mes aïeux, et je ne vois pas bien ce que j’irais faire en Algérie, à part du tourisme. C’est d’ailleurs un très beau pays.
          Il n’est pas non plus question que je puisse revendiquer le moindre droit à gérer ce pays, ni d’ailleurs celui de gérer le mien, vu que ce sont les électeurs qui décident, enfin, en France.
          Je défends juste l’idée que, contrairement à la légende, la vie des algériens est meilleure aujourd’hui que durant l’époque coloniale. Et ils finiront bien par se débarrasser du FLN.
          Notez aussi le fait que la France est très mal gérée, comme on peut le constater aujourd’hui. Gouvernement coupé du terrain, administration incompétente et omniprésente, inféodation à l’Allemagne et aux multinationales, industrie en berne, déficits abyssaux, etc, etc.
          Mais encore une fois, je ne sollicite pas le pouvoir, que je ne serais pas capable d’assumer. Je me contente de poser l’idée qu’il serait nécessaire de désigner un président digne de ce nom en lieu et place du gérontophile.
          Idem en Algérie, où le système bat de l’aile depuis l’indépendance.
          Ceci dit, les pays bien gérés se comptent sur les doigts de la main. L’Islande, la Suisse, les pays du nord de l’Europe. L’Allemagne, j’ai un doute. J’ai l’impression qu’ils vont dans le mur.
          Bref.

          • l’Allemagne à des différences énorme entre Lander : la Bavière, le baden württemberg, sont aussi bien si ce n’est mieux géré que la Suisse ou l’Autriche. Et ce à tous les niveaux. Mais les ex DDR, eux ont beaucoup de problème (mais rien d’insurmontable)

  21. pendant 3 siècles les algeriens ont kidnappes 1 million d »européens sur les cotes mediterraneenes….les femmes etaient violees et mis en esclavage….les hommes etaient castres et mis en esclavage…
    en fait les algeriensnous ont montres la voie plusieurs siecles avant de leur rendre
    l’ ascenseur…..on est jamais monte a leur niveau……
    on aurai nous vous imiter……l’immitation est une forme de flatterie…….

    • Des guignols? C’est bien l’hôpital qui se fout de la charité. Regarde simplement dans les hôpitaux français, tous ces médecins algériens, ces internes venues parfaire leur métier, et m’en diras s’ils sont ces guignols que tu décris.
      J’étais convaincu il y a peu encore que c’était d’avoir perdu l’Algérie, qui nourrissait cette haine viscérale qui perdure encore aujourd’hui dans le cœur des français. Je n’y crois plus désormais. Je crois en fait que c’est l’arabe et plus particulièrement, le musulman animé d’une foi inébranlable et qui vit à quelques encablures méditerranéennes, qui dérange et surtout , fait peur. Pourquoi?
      Tout simplement parce que les occidentaux qui sont aux commandes du monde depuis la mise sous tutelle de l’islam (et de l’empire ottoman par conséquent), ne verraient pas d’un bon œil qu’un nouvel âge d’or de l’islam ne réapparaisse, et balaie du même coup cette hégémonie mortifère.
      Mortifère disais-je et à juste titre, quand on sait que les peuples européens vivent à peu près en paix depuis plus de 70 ans et que ce sont les contrées arabes et africaines depuis, qui sont le terrain de guerres et autres domaines expérimentaux en tous genres(déchets radioactifs, essais médicaments et vaccins, meurtres de masses, aides au maintien des dictatures etc…), comment voulez-vous qu’ils sortent des ténèbres quand il pleut des bombes(dans tous le sens du terme) à tout bout de champ et qu’ils sont soumis aux règles de la violence la plus abjecte(exactement comme en banlieue) ?
      si vis pacem, para bellum.
      Il suffit de regarder un carte du monde (à vos gogoles les suffisants) pour s’apercevoir que :
      En méditerranée par exemple, l’Angleterre surveille son côté ouest(Gibraltar). Israel pays inventé par les occidentaux, surveille le coté est, la Turquie qu’il entretien, des fois qu’Elle ait envie de reprendre sa revanche, l’Egypte qu’il a corrompu et enfin, quand l’entité sioniste tient en joue enfin, les pays arabes limitrophes sans parler de l’irréductible Iran avec un arsenal militaire apocalyptique digne d’Armageddon. La France qui n’est pas en reste, tient son poste avancé à Djibouti pour surveiller qui ? L’arabie et le Yemen pardi, parce que c’est par là qu’ils arriveront, et l’Oncle Sam pour finir, bien implanté dans le détroit d’Ormuz, surveille toute la péninsule arabique quand il a acheté aux arabes le droit de disposer de son pétrole et de fermer sa gueule.
      Quel est le dénominateur commun au final ? L’islam dont je mets au défi quiconque pour me trouver une manifestation à l’organisation exemplaire et plus grande encore que le hadj.
      En Europe n’en parlons pas, quelle est la région la plus surveillée ? Les pays des Balkans, l’ex Yougoslavie ou cette Bosnie musulmane vilipendée et jetée à la vindicte de nationalistes pour le plus grand bien des occidentaux dont le leitmotiv sera : pas d’islam chez nous.
      Et pourtant c’est oublier l’apport immense que la culture islamique a apportée à la civilisation et dont je rappelle qu’elle n’est pas l’apanage des occidentaux loin s’en faut.
      Seulement l’heure tourne et tourne inexorablement : ce que vous avez fait, vous devrez en répondre, et même si ce n’est pas pour plaire à sigmund.
      « la vie n’est pas courte, mais le temps est compté » Malek Jân Ne’mati :
      Tahia djazaïr !

      • Rachid Zani : C’est qui, le plus haineux, la France, qui accueille nombre d’ Algériens sur son sol, ou l’ Algérie, qui considère que la France est son ennemi , passé, présent et future !
        Comment considérerais tu, un homme, pour lequel, tu serais un ennemi présent et futur, ne t’en méfierais tu pas ?
        Maintenant, a savoir, que nos hôpitaux, sont plein de médecins Algériens, c’est tant mieux, il est normal, que des personnes qui ont des compétences, puissent les exercer. Par contre, ou il y a un  » hic « , c’est la médecine, en Algérie, et dans un état de délabrement, très avancé. Et toi, pauvre idiot, tu te félicite, que tes compatriotes, pour pouvoir vivre de leur métier, soit obligés de s’expatrier !
        Quand a ce que l’age d’or de l’islam réapparaisse, ce n’est sûrement avec des guignols dans ton genre, que cela puisse se réaliser. Quand a ton concept de la violence la plus abjecte(exactement comme en banlieue) , hier soir encore, un grand père de 70 ans , a été percuté par un imbécile, qui faisait un rodéo avec une moto de cross, sans casque, et sans permis, le pauvre homme, est entre la vie et la mort, mais là, pas de manifestations , mais par contre, quand un multirécidiviste, se prend un claque dans les gencives, c’est l’ émeute. Je ne sais pas, ou son tes valeurs ?
        Bien sur, que la roue tourne, et crois moi, si tu crois, que tu vas t’en sortir, il y a de très grande chance, que tu sois particulièrement déçu !

        • C’est bien ce que je disais , tu ne tires aucune leçon du passé, tu l’occultes mêmes, et tel un boomerang, tu vas te le prende en plein poire.
          Tu n’y connais rien de l’algérien c’est tellement évident, contente-toi de me parler des banlieues si tu peux, et sans passer par gogole. Dis moi ton ressenti, dis-moi quel ton savoir à cet effet? Dis-moi ce qu’on pourrait y faire pour améliorer son sort
          N’oublie pas que suis un banlieusard.
          Pour la question posée en préambule c’est d’une niasiserie confondante, et j’en veux pour preuve, les algériens d’Algérie, ces blédards que tu vomis, aiment particulièrement la France.

  22. Les crimes , ça ne s ‘ arête pas, depuis 1830,
    On dit que le colon est plus clément que l’envahisseur,
    c’est vrai dans toute l’histoire du monde, sauf une exception, la république.
    L’Afrique est un livre noir du début jusqu’à la fin. On dira que c’est normal, c’est l’Afrique noire.
    En 62, en Algérie, l’armée des frontières avait écarté l’armée de libération.
    En 92, Les DAFs, (déserteurs de l’armée Française), avait écarté l’armée des Frontières et son dernier colonel Chadli.
    Depuis 15 ans, les DAF, morts, retraités ou évadés, une mafia économico-miltaire avait le pouvoir, cette fois ci, ce n’est pas un coup d’état, c’est l’esprit de vengeance Bouteflikien.
    C’est la fin d’une époque noire.Il n y a plus de coup d’état à faire, c’est la société contre le pouvoir.
     » Dites moi qui vous amène et je vous dirai qui vous servirez « .

  23. Le drame est que la france est partie par la porte mais est revenu par la fenêtre. Elle a laissé et infiltré l’ALN par des officiers « algériens » de l’armée française.
    Mais le premier drame est que la révolutuion algérienne de libération a été placé sous l’égide plutôt de groupe socialisant. Ce n’était pas une révolution sous la bannière de l’islam, en tout dans ses dirigeants. Cette révolution n’avait pas vocation à rétablir une société ou l’islam serait consolidé et revivifié mais pour mimer les scociétés occidentales (communiste d’abord et capitaliste) Cette révolution était vouée à l’échec sur le long terme : reseau franceafrique, appauvrissement de la population, recul de la religion (paris est devenu la nouvelle « meque » des algériens), multiplications de la langue française dans les médias, pays laissé à l’abandon, multiplication de la delinquence et déliquescence du peuple algérien.

    • Les pays à majorité musulmane sont encore néo-colonisés ou en proie à la guerre et aux sanctions quand ils sont libres. La libération entière se rapproche néanmoins parce que l’éveil est de plus en plus important tout autant que le contexte international devient de plus en plus propice à des changements en profondeur. Tout n’est pas à jeter, que la pluie tombe mais qu’elle nettoie avec finesse. Le chaos n’est bon pour personne, seuls les traitres le souhaitent quand ils sont défaits.

    • Ce n’est pas l’analyse qu’en fait André Versaille. C’est même le contraire. L’indépendance algérienne a été placée selon lui sous le signe de l’islamisme sous couvert de révolution marxiste. D’où l’amère déception des « pieds rouges » quand ils ont auront réalisé que rien ne subsistait de l’idéal communiste.

      • Quelles fadaises mes aieux, mais quelles fadaises ! Dis voir le suffisant, qu’est-ce qui a bien pu te faire haïr autant l’islam? Sont les algériens? Comme le roy, ils t’ont piqué ton autoradio ou un truc du genre, dis?
        La France a fait un mal incommensurable c’est un fait historique combien même Elle s’obstine d’en reconnaitre les torts. Le nier comme tu le fais et défendre l’idée qu’Elle l’a fait au nom de la civilisation alors que c’était pour son peuple exclusivement, sacrifiant une algérianité jusqu’à vouloir l’éradiquer, c’est méconnaitre l’âme humaine et sa noirceur dans ses égarements, et c’est faire montre d’une suffisance crasse dont la particularité fut d’être égoîste mais surtout, d’être prisonnier d’un univers qui ne tourne qu’autour d’un nombril rabougri et fermé désormais.
        T’as l’bonjour de la pleurnbiche mon poto !

          • et voilà encore un aficionado de gogole et cie. Chui sûr que t’aas pas tout lu bougre de faineant. Avoue l’sioux et à plus forte raison quand tu dis : »ça nous fait sourire », c qui nous, vous êtes deux?( là c moi qui me marre)
            Lui et l’autre bille de sigmund n’ont jamais mis les pieds en Algérie, ils n’en connaissent que la capitale et encore, mais qu’est-ce qu’ils la ramènent s’agissant de reprendre à leur compte la soupe qu’on leur a spécialement servit à cet effet. On dirait ces deux vieux qui caquetaient tout le temps dans les Muppets shows.
            Gavés comme ds oies, ils gloussent tout leur soul leur haine de l’islam. Vous croyez illusoirement être riche mais bon sang, ce que vous pouvez être pauvre.
            Médite cette phrase sombre ignorant: « L’intelligence ce n’est pas ce que l’on sait, c’est ce que l’on fait quand on ne sait pas. » Jean Piaget

          • Rachid Zani : Nous n’ avons pas les mêmes valeurs, pendant que moi, je cherche a comprendre les choses, effectivement, avec l’ aide de Google, toi, tu en es encore, a ton age, a te taper le Muppets Show . On comprend mieux, maintenant, pourquoi tes commentaires sont si vides, si ce n’est la quantité d’ insultes, qui démontrent, une culture du vide !

          • Rachid Zani : Tu cites Jean Piaget, mais tu oublis une chose, lui, Il tente de modéliser le développement de l’intelligence sur la base de principes logiques.
            Et pour ce faire, faut il encore avoir une intelligence, et être logique, deux dont la vie t’a épargnée, lol

        • Bonjour la réponse à côté de la plaque histoire de nous servir sa soupe ! Même pas envie de commenter tellement c’est dégoulinant de bêtise et de pseudo bons sentiments. Hé Zani ! essayez de dégager l’espace entre vos 2 oreilles qui ne sert pas qu’à se lamenter et à faire de l’idéologie, en boucle. Intéressez vous de plus près à l’histoire réelle de l’expansion de l’islam plutôt qu’à sa vision fantasmée. Ensuite vous viendrez nous expliquez à quel point la France a fait pire que d’autres. Avec vous c’est sans espoir. Vous êtes bon pour un aller simple direction le pays de vos ancêtres où vous trouverez enfin la paix et le bonheur.

          • @z en dessous de zéro
            Et toi odieux raciste primaire, qui n’en rates pas une, pour exposer ton répugnant antisémitisme arabo musulman, ( plus particulièrement anti algérien, puisqu’il semble tristement évident que si tu rencontrais plus haineux que toi, tu l’étranglerais ), pourquoi ne pas plutôt proposer de « bons et loyaux » services de réactionnaire à la noix, à tes compatriotes français souffrant du covid 19, au lieu de baver ton venin sur oumma.com, dans l’espoir que cela puisse minimiser la liste de tes mauvaises et punissables actions sur terre, avant ton aller simple sans retour ?

          • Dommage qu’oumma ait décidé de ne pas publier la réponse que je destinais au fielleux raciste, il en prenait pour ton grade. Et pourtant, il n’y avait aucune injure, ni coups bas, juste quelques bonnes vérités à taire. Dommage.

          • Bin commente pas l’suffisant , qu’il et bête.
            Si je suis bon par ailleurs pour aller en direction du pays de mes ancêtres, tu conviendras que je saurais où aller, n’est -ce pas? Mais pour ce qui te concerne, dis moi quel est le pays des tiens?
            On en arrive enfin, je me suis toujours posé la question s’agissant de ta présence ici: un sioniste payé pour mettre la zizanie? Je ne crois pas; Un raciste genre le roy des sots ternes, je ne crois pas également. Un français pure souche dont les origines franques remontent en des temps ancestraux, je ne crois pas non plus. Ce que je crois enfin , c’est que monsieur est comme nous un français devenu(asiatique peut-être) et maladivement jaloux de la réussite des français de confession musulmane. Mais comme il est trop lâche pour l’avouer, il fourbira ses griffes à qui essaiera de percer le mystère.
            Je ne cache rien sigmund, tu as même mon nom.
            Si je suis à coté de la plaque enfin, je puis te garantir que tu n’en es pas moins un crétin bouffi d’orgueil et qu’en ces pleurs que tu me prêtes, cette force que tu m’envies, ils auront tôt fait de te botter en touche et de débusquer cette jalousie crasse qui t’anime.

    • Décidément et comme d’habitude, vous êtes toujours victimes. Ca doit être une vocation.
      Que vous soyez « sous la bannière de l’islam » ou n’importe quoi d’autre, vous échouez lamentablement.
      Au fait, connaissez-vous une société musulmane qui a réussi, en tant que telle ?

      • L’iran, les émirats arabes unis, l’indonésie, l’Inde, le Pakistan et j’en passe. Sois pas hypocrite et nomme les choses le roy des faux serfs, de quelle société musulmane tu fais allusion, du Maghreb?
        mais bon sang de bon soir, vos êtes tout le temps chez eux en vous ingérant de la pire des manières(par le fric) quand vous leur dicter(le Maghreb et les pays africains en général) les règles à suivre et quand vous leur imposer « vos »hommes, ces « chalgoumiers » stupides, arrogants et corrupteurs à souhait, pou gouverner.
        Comme le suffisant, si tu crois qu’avec de belles phrases et une histoire à faire dormir debout, tu pourras mener le monde par le petit bout de la lorgnette, c’est mal le connaitre. Les algériens ne s’y sont pas trompés, vous les avez brimés, volés et enfin jetés dans le plus vil déni si bien qu’aujourd’hui ils peinent encore à se reconstruire.
        ils ont un mal disais-je à se refaire une santé, non parce qu’ils sont indolents, fainéants ou profiteurs, comme les clichés tentent à nous le faire croire, mais bien parce que les pays qui les dirigent, sont maintenus sous le joug des pays occidentaux qui en interdit toute forme d’émancipation.
        Mais c’était sans compter sur la vaillance de ce peuple fier, de ces hommes, des vrais, qui armés d’un courage exemplaire, ont réussi à bouter hors de leur terre, ce faux civilisateur(dixit Ferry) qui n’en avait que pour les richesses glanées, pour se refaire une santé après les pertes lourdes engrangées par les conquêtes napoléoniennes.
        De la défaite à Waterloo à 1832, vous comptez combien d’années les suffisants? A vos gogole aussi !

        • Je repends ici le commentaire, le précédent écrit à la hâte était bourré de fautes.
          L’iran, les émirats arabes unis, l’indonésie, l’Inde, le Pakistan, la Turquie et j’en passe. Sois pas hypocrite et nomme les choses le roy des faux serfs. De quelle société musulmane il s’agit, du Maghreb?
          Mais bon sang de bon soir, vous êtes tout le temps chez eux en vous ingérant de la pire des manières: par le fric. Quand vous leur dictez (au Maghreb et aux pays africains en général) les règles à suivre et quand vous leur imposez “vos”hommes, ceux qui ont votre préférence(encore un caprice des dieux), ces “chalgoumiers” stupides, arrogants et corrupteurs à souhait, pour gouverner ces « sauvages ».
          Comme le suffisant, si tu crois qu’avec de belles phrases et une histoire à faire dormir debout, tu pourras mener le monde par le petit bout de la lorgnette, c’est mal le connaitre. Les algériens ne s’y sont pas trompés quand vous les avez brimés, volés et enfin jetés dans le plus vil déni si bien qu’aujourd’hui ils peinent encore à se reconstruire.
          ils ont un mal disais-je à se refaire une santé, non parce qu’ils sont indolents, fainéants ou profiteurs, comme les clichés tentent à nous le faire croire, mais bien parce que les pays qui les dirigent, sont maintenus sous le joug des pays occidentaux qui en interdisent toutes formes d’émancipation.
          Mais c’était sans compter sur la vaillance de ce peuple fier, de ces hommes, des vrais, qui armés d’un courage exemplaire, ont réussi à bouter hors de leur terre, ce faux civilisateur(dixit Ferry) qui n’en avait que pour les richesses glanées, pour se refaire une santé après les lourdes pertes engrangées par les conquêtes napoléoniennes.
          De la défaite à Waterloo à 1832, vous comptez combien d’années les suffisants? A vos gogole aussi !

          • Tiens Zani a admiré son œuvre et a voulu la peaufiner. Je trouve ça … suffisant. Bon mis à part les 2 premières phrases, je n’ai lu ni la version 1 ni la version 2. Comme tout le monde j’imagine …

          • « L’iran, les émirats arabes unis, l’indonésie, l’Inde, le Pakistan, la Turquie » sont des sociétés réussie…Pourquoi donc les jeunes Algériens demandent autant de visa pour l’Europe?
            ps : merci d’avoir mi le Pakistan, pays qui fait rêver les foules…

  24. Merci à tous les contributeurs de cet article.
    C’est la première fois que l’on peut lire des réactions intelligentes et objectives.
    Même si je ne suis pas d’accord sur tout, je dois reconnaître une véritable volonté d’argumenter en dehors de toutes questions religieuses, ce qui change sur ce site…

  25. La croix rouge, a-t-elle pu expliquer comment et pourquoi M. Bernard Kouchner avait été pris en flagrant délit d’excès de vitesse à bord d’une voiture de luxe (Porsche ou Ferrari je ne sais plus), voiture achetée par la Croix-Rouge, servant à l’usage privé de M. Kouchner. Et surtout qui cette voiture était censée « aider »? Mdr

  26. Tout à fait d’accord !
    Cette analyse très pertinente permet de rappeler que le peuple de France doit rester uni sinon un mélodrame à la chinoise nous attend. Plus de sécurité inutile pour finalement moins de liberté. Actuellement, le fichage est monnaie courante alors qu’on oublie que la génération post deuxième guerre mondiale avait manifesté contre le numéro de sécurité social qui est en réalité un numéro d’identification national. Quand on voit où on en est, pas mal auraient été plus qu’en colère.

    • Malik : Nous sommes identifiés, avec le n° de sécurité sociale, avec la carte bancaire, avec notre adresse IP, et, localisable a tout moments, avec les smartphones, nous sommes fichés de partout, et en plus, toutes les informations, se revendent a tout va, alors, pire, ou est le problème, c’est déjà bien installé !

  27. Je suis français d’origine française et j’apprendrai à mes enfants que, quand on a un contentieux avec un pays, on n’y met pas les pieds, comme l’ont fait des milliers d’Européens après 1945 vis à vis de l’Allemagne et, à fortiori, on n’en devient pas citoyen.

    • Moi je leur apprendrai que les guerres européenns ont fait plus de mal à la France que n’importe quel autre pays dans le monde. Les pires ont été les allemands, pourtant regardez l’union et la fraternité est possible. Soyez donc fiers de participer à la paix et à l’amour et mettez de côté les aigris dépassés par le temps. Vous avez vous aussi une histoire européenne millénaire et votre contribution à la culture européenne n’est pas des moindres.

      • Malik : الإعلامية منار منصري
        Kherrata le 8 mai 1945
        8 mai 2020 kherrata wilaya de Béjaia
        La France est l’ennemi du passé, du présent et du futur !
        Voila les propos de paix qu’a tenu, une journaliste, de Al manar TV; bonjour la paix, lol

        • Et si, au lieu de Manar Munsiri, c’était Claire Chazal qui avait décalré que
          l’Allemagne est l’ennemi du passé, du présent et du futur !
          et qu’une chtarbée de cheyenne12 allemande qui réagit:
          Voila les propos de paix qu’a tenu, une journaliste; bonjour la paix, lol
          J’ai toujours dit qu’il faut consulter

          • marocain : Malheureusement, tu n’ entendra jamais ça, de la part d’un media Français. De toutes façons, vous êtes élevés dans la haine, aussi bien par votre religion, que par vos dictature, ça se remarque, dans vos comportement a l’ étrangers, nous le voyons bien dans nos banlieues, et dans cos propos, toujours grande gueule, l’ insulte au bord des lèvres, comme la rage , chez les chiens !

          • DzDz : IL suffit simplement regarder la TV du Hezbollah, y a pas que BFM, dans la vie , lol

    • Gaulois Mécontent.
      Pourquoi s’arrêter en chemin?
      Tu devras enseigner à tes enfants qu’ils ne doivent pas « mettre les pieds » non plus en Allemagne, au Royaume-uni, aux Pays-bas, en Russie, en Egypte, aux Etats-unis, en Afrique, Aux Antilles, en Nouvelle Calédonie, au Vietnam, …etc
      La liste des pays qui ont été en conflit avec la France à un ou un autre de l’histoire est très longue…
      Raisonnement simpliste.

    • la France n’ a reconnu qu’il s’agissait d’une guerre qu’ en 1999, sous la présidence de Jacques Chirac. Toutefois, dans les textes législatifs notamment, l’expression officielle consacrée continue d’être « les événements d’Algérie ». Ce qui relève plus de la psychiatrie que de la communication. Cela fait penser aux amputés qui ont toujours la sensation de leurs membres manquants. Les héritiers des colons veillent toujours au grain. Ayons une pensée pour eux, le deuil est un cap difficile à surmonter (Lol).
      Il n’en reste pas moins que l’usage de guerre de décolonisation est très récent.

      • Néanmoins on a eu des cours d’histoire ou on abordait setif, la guerre d’indochine, d’Algérie…
        La France a des défauts nombreux, parmi ces défauts une incapacité à regarder son histoire en face de manière tout à fait objective, néanmoins une partie du travail est fait par l’éducation nationale et il faut pouvoir le reconnaitre.

  28. Personnellement, je pense qu’il faut leur apprendre les deux, ça leur permettra de mieux appréhender la complexité du monde et de ne pas retenir que le négatif, d’autant qu’ils ont de quoi être fier du 8 mai, étant donnée la contribution des troupes venus du maghreb, longtemps minorée.

  29. A votre petite échelle insignifiante, vous êtes l’illustration de l’esprit des colons européens en Algérie en 1945. Dédain, sentiment de légitimité, négation des musulmans comme des égaux.
    C’est esprit colonialiste, nourri par une partie des rapatriés d’Algérie dans toutes les strates de l’administration et de la vie économique jusqu’ au début des années 2000 ainsi que par les nostalgiques de la France des Colonies a très vite rendu plus compliqué la coexistence entre les deux France, celle des Français nouveaux, ayant soif de liberté d’égalité et de vérité et celle des Français nostalgiques nourris de phantasmes sur la grandeur, sur l’héroîsme passé qui en réalité n’est que chimère et poudre aux yeux historique contribuant à la construction du « Roman » national. Ce roman ce sont des histoires qui défont l’Histoire à la fois glorieuse et honteuse de l’élite de ce pays vis à vis de ses minorités notamment juives et musulmanes dans l’histoire récente, protestante si on remonte plus loin.
    C’est notre histoire que vous le vouliez ou non, libre à vous de nous considérer comme une chance ou comme autre chose. Pour ma part, je vous considère comme une petite plaie à la fois génante et insignifiante si on la soigne, toutefois elle peut s’infecter et s’emplir de pue s’y on y prend garde.

    • Ce commentaire est mal placé il répondait au post de oummaderien (plus bas)
      J’en profite pour rectifier un oubli parmi les minorités, j’ai oublié nos concitoyens noirs libérés par la révolution française dans un premier temps avant d’être renvoyés à leur condition d’esclave par le glorieux Napoléon Bonaparte. Sans parler du traitement spécial dont furent l’objet les noirs dans les colonies, traitement qui faisaient d’eux des esclaves de fait.

  30. Apprends plutôt à tes enfants le respect et l’éducation. L’orthographe c’est mort vu le niveau. Pour l’histoire, on ne te demande rien. L’histoire de ce pays n’est pas ton histoire. Donc continue de palper tes allocs, et ferme ta gueule. On a compris depuis longtemps que vous ne serez jamais une chance pour ce pays.

  31. Hormis le fait que vos élucubrations soient nauséabondes, par pitié, structurez votre pensée, écrivez en français. Vos pseudos phrases font mal aux yeux. Vous faites honte à la langue française. Retournez donc sur les bancs de l’école avant de vous attaquez à quelque chose qui vous dépasse.
    Je reste pantois, comment peut-on prétendre parler de culture et de civilisation quand on est un âne bâté?

    • ne vous énervez pas Titi en disant des sottises contre quelqu’un. on le voit; beaucoup de musulmans n’aiment ps des critiques; si vous commencez des critiques avec un musulman attends-toi à des mots sales pour te décourager. je m’en fou de ton école là. ce qui reste clair c’est que les musulmans ont été les premiers à être en Afrique pour coloniser les africains; mais qu’est-ce qu’ils ont fait si ce n’est de former des écoles coraniques qui regroupaient les enfants au tour d’un feu . dans cette école d’obscurantisme les élèves étaient couverts de poussière; leurs maîtres les empêchaient de réfléchir longtemps. tous ces pays colonisés par les arabes musulmans avant l’arrivée des colons blancs chrétiens vivaient dans l’obscurantisme ( pas d’écoles d’intellectuel; pas d’hôpitaux; pas de route etc.) ces maîtres karamoko les trompaient en disant que dieu a donné aux juifs et aux chrétiens ce monde ci-bas mais aux musulmans l’eau- de-là. ce sont des illusions. pourquoi les musulmans immigrent vers les pays chrétiens?
      Titi vous parlez aujourd’hui le bon français c’est grâce aux chrétiens
      vous écrivez bien les phrases en langue française, c’est grâce au chrétien
      vous communiquez aujourd’hui avec moi sur le net, c’est grâce au blanc que vous ne voulez pas voir chez vous et autour de vous.
      vous parlez souvent du coran c’est grâce aux hommes du livres ( les juifs et les chrétiens)
      les pays musulmans colonisés par les colons juifs et chrétiens font de l’ingratitude en vers ces blancs après avoir tout acquis.

      • Quelle pitié. Ce que vous écrivait est proprement incompréhensible mais sent pourtant mauvais. C’est exactement la sensation que l’on a face à quelqu’un qui sent de la bouche.
        En réponse aux quelques bribes déchiffrées péniblement, sachez pour votre gouverne que les musulmans n’ont pas colonisé l’Afrique, mais ce sont les populations autochtones (africaines) qui ont adopté l’islam. Ces mêmes populations africaines sont blanches (il semble que vous fassiez une petite fixation sur la couleur de la peau).
        Si je maitrise actuellement le français, c’est que j’étais assidu à l’école. Ce qui visiblement n’est pas votre cas.
        Par pure compassion, je vous implore d’arrêter de torturer la langue française et de vous faire honte, Je vous promets de prier pour vous et pour le salut de notre belle langue.

        • ce n’est pas vrai Titi, l’islamisation forcée et obligatoire c’est de la colonisation. Almamy Samory Touré; Ousmane Dan Fadjo Alpha Yaya Diallo ces soi-‘disant héros ont torturé les africains à cause de cette religion, cette population africaine a adopté par peur l’islam. les peuls ont tué et chassé du Fouta Djalon les communautés (Djalonké, Baga, témounets et Sousous) qui refusaient d’adopter l’islam car pour ces communautés l’islam appartient à Mahomet elles ne vont jamais se soumettre au père de quelqu’un .
          En ce qui concerne le français, assidu ou ponctuel ou pas, vous maîtrisez le français mais l’instruction civique vous manque.
          moi je ne formule pas les belles phrases comme Molière , mais mes idées sont raffinées et je respecte les personnes dans la causerie parce que je l’ai appris à l’école où je ne partais pas tout le temps selon vous.
          encore une fois, les arabes ont colonisé négativement les africains que cela vous plaise ou pas. Continuez à priser le père d’autrui et laissez le vôtre merci.

          • Jean Bernard
            C’est bien connu, ce sont les arabo-musulmans qui ont colonisé toute l’Afrique…
            Ce sont les mêmes qui ont réduit à l’esclavage des millions de noirs dans les plantations d’Amérique ou les zoo humains d’Europe.
            Le massacre des peuples indigènes du continent américain, encore eux!
            Encore les mêmes arabo-musulmans qui ont chassé les juifs d’Espagne et plus tard les ont envoyés dans les camps de concentration…
            Les 20 millions de morts sous Mao, c’est eux aussi.
            Les 140 millions de morts des premières et secondes guerres mondiales, encore les arabo-musulmans!

        • cheyenne12
          C’est bizarre, mais quand on tombe aux africains qui sont les responsables du génocide dont ils ont été victime, la première réponse est l’homme blanc, viennent ensuite les européens puis les américains… 😀
          Les arabo-musulmans ont participé à l’esclavage, mais bizarrement ce ne sont pas les premiers et les plus cités par les africains…
          Moralité, je n’ai pas besoin de te citer la parabole de Jésus (pbsl) sur la paille et la poutre dans l’oeil… 😉

        • cheyenne12
          Pour clarifier les choses, les arabes ont pratiqué l’esclavage certes. ça restait une goutte d’eau dans l’océan…
          Qui a pratiqué la traite négrière à un niveau industriel? Qui a chargé des centaines de milliers de noirs dans les cales des navires? L’homme blanc et les européens plus précieusement. La France à elle seule a été à l’origine de plus de 4220 expéditions négrières à partir des ports de Nantes, Le Havre, La Rochelle, Bordeaux, Sain Malo, Lorient, Honfleur, Marseille et Dunkerque.
          Je ne parle que de la France. Je n’ai pas les chiffres des expédition négrières négrières anglaises, espagnoles, hollandaises, portugaises et italiennes…
          Ce sont les européens qui ont créé des zoos humains pas les arabes…
          http://memorial.nantes.fr/nantes-la-traite-negriere-et-l-esclavage/
          https://lejournal.cnrs.fr/articles/a-lepoque-des-zoos-humains.

          • DzDz : Alors, d’ après ta logique, parce que quelqu’un a tué 3 personnes, cela excuse la personne qui n’ en a tué qu’une, drôle de mentalité, lol

          • Ça y est Zani vous avez épuisé la liste de vos « réussites » algériennes ?
            Remarques :
            1) Ce n’est pas nouveau que la France ne valorise pas assez ses chercheurs. On m’a fait d’ailleurs le reproche d’avoir fait un doctorat alors que j’avais déjà un diplôme d’ingénieur quand je postulais pour des postes de R&D en entreprise. Cherchez l’erreur !
            2) Je vois qu’au final c’est l’Occident, en l’occurrence les États Unis sionistes tant haïs, qui permettent à vos copains de faire carrière. Quelle ironie ! L’american dream est donc encore vivant. Où est donc passé l’algerian dream ?
            3) Ils peuvent remercier la France reconnue donc pour la qualité de son enseignement et notamment sa formation par la recherche. Sachez aussi qu’il y a des pratiques de quota qui favorisent la « diversité » aux États Unis. Ils peuvent donc aussi remercier les États Unis. A noter que la discrimination y est une pratique généralisée, qu’elle soit positive ou negative. Au-delà des quotas, avec les ghettos, les statistiques ethniques avec la one drop rule, … les États Unis ont été sans doute des champions dans le domaine. Mais pourquoi ne pas aller y faire un tour ? Vous n’êtes pas armé par y faire face c’est ça ? Vous préférez donc rester en France dans le confort en sécurisant vos arrières avec l’assistanat qui est sans commune mesure avec les États Unis et cracher sur notre pays c’est ça ? En attendant des millions d’américains sont en train de sombrer dans la précarité sans aucun filet de sécurité avec le C-19.
            3) On reconnaît là tout votre matérialisme et l’envie qui l’accompagne. Dommage que vous n’ayez pu faire partie des « élus » pas vrai ? Ça vous a rendu aigri. Personnellement j’ai de la famille aux États Unis et je n’aurais pas voulu y vivre alors que j’aurais pu aisément m’y installer. Mais sachez que la gloire et l’argent ne sont pas tout dans la vie. Sinon jetez à nouveau un œil à votre livre saint. Vous devriez en être édifié.

  32. Quand des colons sont venus en Algérie en 1830 et les années suivantes, ils ont déclaré que les algériens vivent comme nous en France te sont parfois mieux que nous. La civilisation n’est pas le propre des français ou des occidentaux, c’est ce que beaucoup ont tendance à penser qu’ils sont les civilisés et les autres des sauvages.
    Qui vous a dit que vous êtes le nombril du monde.
    – Personne .!
    – alors taisez vous.!!

    • L’Algérie était un pays développé (c’était le grenier a blé notamment de la France).
      selon un général français de l’époque de la colonisation : l’algérie a été envahie par des soldats analphabètes et illettrés . A contrario la majorité des algeriens savaient lire et écrire grâce aux écoles coraniques notamment.

  33. De quelle fosse sceptique sortez-vous vos bêtises?
    Les papous sont plus civilisés que vous: vous peinez avec la démocratie alors qu’ils adoptent le consensus et l’histoire leur reflète une image beaucoup plus belle que la vôtre.
    Alors un peu de décence et mes malédictions à votre Henry Dunant qui a souillé la planète.

  34. Absolument
    Aujourd’hui encore – nouvelle version – le devoir d’ingérence est un acte de partage de la démocratie.
    Il est efficace en Lybie, Côte d’Ivoire, Malie, Iraq, Syrie, Afghanistan, Centre Afrique, Somalie, …
    En effet, la démocratie est un état au-dessus de celui de la civilisation dans l’accompagnement des peuples du sud. L’état suivant est en cours d’élaboration.
    Pour finir, une question: l’allemagne nazie est rentrée en France pour civiliser, démocratiser ou pour quel type d’accompagnement?.

  35. La France en mai 1945, et surtout l’administration française en Algérie, était largement composée d’anciens collabos et de pétainistes qui seront réinsérés dans l’appareil justement à cause des guerres coloniales. Les anciens traitres ont su jouer et exacerber les violences coloniales pour empêcher l’épuration ou la détourner vers des sous-fifres. Setif est donc à la fois un conflit colonial contre les Algériens et la poursuite de la guerre civile française datant de l’occupation. Une tir à deux cibles par ricochet. Les Américains ont tout fait pour protéger dès le débarquement les anciens collabos et empêcher ainsi les gaullistes et les communistes de réaliser le programme social du Conseil national de la résistance en France. C’était d’ailleurs leur politique partout en Europe, en Allemagne, en Italie, en Grèce, au Japon, en Corée et ailleurs. Ce qui explique pourquoi l’extrême droite pro-nazie est devenue partout « extrême centre » pro-USA, pro-colonial puis pro-impérialiste.

    • Il n’en reste pas moins que le gouvernement en 45 était dirigé par De Gaulle et était composé de socialistes et de communistes. Que les ordres de « rétablissement de l’autorité » ont été donné par ce gouvernement de concert.
      Le gouvernement et les fonctionnaires de Vichy ont bon dos. J’en suis plutôt un adversaire mais force est de reconnaître qu’à l’époque tout le monde était colonialiste et que bien qu’ayant été écrasé par l’Allemagne et ayant résisté, on ne reconnaissait pas aux « indigènes » la dignité de résister pacifiquement à l’oppression.
      800 coups d’artilleries, des bombardements aériens (300 sorties d’avion en 2 jours), une population de 2000 000 de personnes déportées dans des camps ne peuvent être ordonnés que par un ministre à minima. C’était une guerre qui n’en n’était pas une car un des belligérants était désarmé et à la merci de son bourreau.
      C’est un crime contre l’humanité dont s’est rendu coupable la France. Il faut nommer les choses.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Le jeûne comme remède à la ruine de l’âme (1ère partie)

Ramadan Royaume-Uni : une famille musulmane prie chez elle, dans sa belle petite mosquée… en carton