in

L’Algérie coupe l’accès aux réseaux sociaux dans tout le pays pour empêcher la triche aux examens (www.ouest-france.fr)

L’accès aux réseaux sociaux a été bloqué en Algérie dimanche, premier jour des épreuves du baccalauréat dans ce pays où les autorités ont pris une série de mesures pour contrer la triche notamment sur internet.

Les réseaux sociaux – notamment Facebook, Twitter et Whatsapp – étaient inaccessibles et internet était perturbé dans tout le pays. Les années précédentes, le gouvernement avait déjà pris ce type de mesures.Plus de 600 000 candidats ont entamé les épreuves du baccalauréat, prévues initialement en juin avant d’être reportées à septembre en raison de la pandémie de Covid-19. Le phénomène de fraude au brevet et au baccalauréat a pris de l’ampleur ces dernières années en Algérie, poussant les autorités à adopter des sanctions pénales pouvant aller jusqu’à quinze ans de prison pour des faits liés à la fuite de sujets d’examens.Selon le ministère de la Justice, les tribunaux du pays ont commencé à prononcer les premières peines d’emprisonnement pour des faits liés à la fuite de sujets du Brevet d’enseignement moyen (BEM), qui a eu lieu du 7 au 9 septembre, mais aussi à la diffusion de corrigés et à la triche. Un lycéen algérien s’est ainsi vu infliger une peine d’un an de prison pour avoir diffusé le corrigé d’une épreuve du brevet, a précisé samedi le ministère dans son communiqué.

Lire la suite

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laisser un commentaire

Chargement…

0

De “Cherif” à “Skam” : sur l’islam, les séries françaises cherchent encore leur religion (www.telerama.fr)

Obrigado Rodizio : la première franchise de restaurant brésilien halal à volonté en France (www.toute-la-franchise.com)