in

La prison « cinq étoiles » de DSK

Chasser le naturel et il revient au galop. C’est un Dominique Strauss-Kahn ayant le pas assuré, le sourire aux lèvres, et le regard tourné vers les objectifs prêts à le mitrailler, qui est sorti de sa prison dorée provisoire, pour rejoindre, en conquérant qui nargue le monde, une prison « cinq étoiles » louée par sa chère et tendre pour la modique somme de… 35 000 euros/mois.

Une indécence de plus dans une agression obscène en tout point, jusqu’à l’arrogance affichée par l’ancien directeur du FMI lors de sa furtive réapparition, comme un pied de nez à la justice américaine et à ses sept chefs d’incupaltion gravissimes. La guerre des images semble bel et bien amorcée dans cette sale affaire de « sexe, pouvoir, et arrogance » comme le titrait la presse américaine…


Publicité
Publicité

Commentaires

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Frapper sa femme avec le Coran 1/2

Ratko Mladic, le « boucher des Balkans », arrêté en Serbie