in

La montre Mecca : le sublime hommage rendu à l’islam par une marque horlogère suisse de grand renom

Marque horlogère suisse de prestige, conciliant merveilleusement tradition et technologies de pointe, la société Christophe Claret n’a pas failli à sa réputation d’orfèvre des montres d’exception, à travers la fabrication d’une collection unique de montres numérotées qui sont autant de purs joyaux de précision, porteurs de paix et de tolérance au poignet, avec pour piliers l’islam et la Kaaba.

Bien plus que lire le temps, la montre Mecca à nulle autre pareille et produite en 63 exemplaires – un chiffre évocateur de l’âge du prophète à sa mort (paix et bénédiction soient sur lui ) – rend un sublime hommage à l’islam en témoignant d’un prodigieux savoir-faire.

Le système ingénieux développé par la maison Claret pour réaliser cette montre à la forte charge symbolique repose sur son mirascope composé de deux miroirs paraboliques, qui se font face et créent l’illusion d’une optique flottante et tridimensionnelle. Le miroir supérieur est troué en son centre, de sorte que lorsque l’on place un objet sur le miroir inférieur, celui-ci se réfléchisse et s’agrandisse presque deux fois tout en prenant le moins d’espace possible.

Grâce à cette technologie novatrice, cette montre, incrustée d’ornementations emblématiques de l’islam, dont le cadran qui est décoré d’un motif oriental gravé de couleur grise et verte, propose un hologramme des plus splendides représentant une vue panoramique de la Kaaba. Les chiffres arabes des heures ont été remplacés à 5h par une pierre de céramique blanche et à 7h par un spinelle noir.

Le dos de la montre illustre aussi une décalque de la Kaaba. Façonnée en saphir, la montre laisse apparaître en transparence des points blancs symbolisant les Musulmans tournant autour de la Kaaba.

Sur la montre figurent également trois inscriptions symboliques : « Masjid al-Haram » qui signifie « La Mosquée Sacrée », « Tawaf » qui évoque les sept tours que les fidèles doivent faire autour de la Kaaba et enfin « Makkah Al-Mukarramah signifiant « la ville sainte de la Mecque ».

  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ibn Taymiya : ce soufi trahi par le wahhabisme

Kenya : des musulmans sauvent des chrétiens menacés par des jihadistes